Retrouvez l'actualité du cinéma, des films à sortir en salle. Nos critiques sur les sorties cinéma du Box Office.

VictoriaPar Jonathan Rodriguez - La bataille de Solférino, le premier film de Justine Triet, était en Une des Cahiers du cinéma lors de sa sortie, présenté comme l'un des fers-de-lance d'une nouvelle vague française (avec Antonin Peretjatko et La fille du 14 juillet), éprise d'une liberté folle et créatrice revigorante, dans le paysage assez terne du cinéma français.

Lire la suite : Victoria : les belles promesses de Justine Triet

*/

guerre grandeDe Florence Yérémian - L’histoire débute dans le Mississippi en 1863. À cette époque la majorité des États du Sud de l’Amérique forment la Confédération et s’opposent aux États de l’Union. C’est au cour de cette fameuse guerre de Sécession entre fermiers esclavagistes et industriels nordistes qu’apparait la figure emblématique de Newton Knight : reniant les préceptes racistes des confédérés, ce déserteur sudiste va peu à peu se mettre à prêcher les idées républicaines de l’Union. Suivi par un groupe d’esclaves et de paysans en quête d’égalité, « Knewt » va progressivement transformer le Comté de Jones en un état totalement libre.

Lire la suite : The Free State of Jones : un chapitre méconnu de la Guerre de Sécession

DCezanne et moie Florence Yérémian - Le nouveau long métrage de Danièle Thompson (Fauteuils d’orchestre, La Bûche…) se détourne de ses habituelles comédies. En prenant pour thème l’amitié tumultueuse qui exista entre Zola et Cézanne, la fille de Gérard Oury se lance un beau défi artistique qu’elle relève avec autant de tendresse que d’esthétisme.  

Lire la suite : Cézanne et moi : un film qui se contemple comme une toile de plein-air

VoirDuPaysPar Romain Rougé - Sélectionné au dernier festival de Cannes dans la catégorie « Un Certain Regard »Voir du Pays des soeurs Coulin est reparti avec le prix, mérité, du meilleur scénario. Il parle de deux femmes militaires qui reviennent d’Afghanistan et qui, en compagnie de leur section, vont passer trois jours à Chypre dans un hôtel cinq étoiles pour « décompresser » avant leur retour en France. Mais se libérer de la violence de la guerre n’est pas chose aisée, loin s’en faut.

Lire la suite : Voir du Pays : la guerre en Afghanistan, version inédite et féminine

NocturamaPar Florence Yérémian - Le film s’ouvre sur les couloirs labyrinthiques du métro parisien. Une demi-douzaine de jeunes issus de toutes catégories sociales s’y dispersent et s'y croisent dans un manège minutieusement chronométré. Menés par une même quête, ils ont décidé de placer des bombes aux quatre coins de la capitale afin de faire exploser des lieux de pouvoir. Le jour même et de façon simultanée s’enflamment donc le ministère des finances, une tour de la Défense et la si symbolique statue de Jeanne d’Arc... Une fois leur action terminée, ces adolescents se retranchent dans un grand magasin et attendent les conséquences de leurs actes : la tension se relâche alors, l’angoisse s’instaure…

Lire la suite : Nocturama : portrait latent d’une jeunesse nihiliste

Abonnez-vous au Tabloïd !