Heures coquines - Actus littéraires

Casanova - Editions DelcourtPar Julie Cadilhac - Giacomo Casanova, né en avril 1725 à Venise, est entré dans l'histoire moins pour ses productions littéraires ou son travail d'espion, de diplomate, de bibliothécaire ou même de violoniste ....que pour son caractère aventurier et séducteur.

Lire la suite : Bande Dessinée : Si Casanova m'était conté

Guillaume Apollinaire - Oeuvres érotiques complètesPar Marc-Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / L’œuvre de Guillaume Apollinaire est tombée dans le domaine public depuis le 29 septembre 2013. La réédition en un seul volume de ses œuvres érotiques est la première, depuis l’ouvrage paru en 1934, seize ans après sa mort, qui avait circulé sous le manteau

Lire la suite : Guillaume Apollinaire : Quand l'érotisme ne patauge pas dans le vulgaire

perroquetsPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Éric Emmanuel Schmitt suscite l'admiration chez tous ceux qui savent déceler combien, tapis derrière  chacun de ses sujets, se superposent et s'entremêlent de nombreuses strates  de sens. On peut lire Les perroquets de la place d'Arezzo ,d'abord, au premier degré: le dévorer comme un  roman subtil dans lequel les sens sont en éveil , où le sentimental rivalise avec le sexuel, le sordide avec le romantisme, le désespoir le plus profond avec le bonheur extatique ; et y jouir de la libération des mœurs et des êtres en se laissant charmer par  les lignes sensuelles que compose le narrateur mutin, tantôt galvanisé par l'audace d'une Diane sans tabou par exemple ou inspiré par la plastique d'une Ève expérimentée . Beaucoup y sentiront vite la fine analyse psychologique qui se tisse au fur et à mesure des chapitres: on  croise une multitude de visages pour lesquels le lecteur ressent des sentiments ambivalents et fluctuants: tantôt attachants, tantôt méprisables, ici il n'y a pas de place pour des personnages sans relief et stéréotypés; aucun n'échappe  au jugement du lecteur, les torts sont souvent partagés et les conflits gagnent en intérêt parce qu'ils expriment la complexité de la réalité. Les êtres dépeints ont tous des failles et l'on ne s'en sent que davantage proche, forcément. Leur sexualité est le reflet patent de leurs écorchures et de leur essence.  Voilà pourquoi Éric- Emmanuel Schmitt la place sous les feux de vos yeux.

Lire la suite : Les perroquets de la place d'Arezzo : Sexe sans conscience n'est que ruine de l'âme

Cul sur la commodePar Pascal Baronheid - Bscnews.fr / « Le coup de sonnette tomba à deux heures précises. Ophélie n’avait jamais eu d’amant dont la montre marchât aussi bien. Il était toujours à l’heure.

Lire la suite : Mon cul sur la commode : E=MC2 mon humour

erostimePar Pascal Baronheid - Bscnews.fr / « L’érotique est une science individuelle. Chacun en résout à sa mesure les questions secondaires et n’est d’accord avec ses pareils que pour constater l’insolubilité des questions éternelles dont nous ne nous lasserons pas de proclamer l’existence. Le langage érotique, s’il est nombreux, est aussi le plus relatif.

Lire la suite : L'érotisme : cinquante nuances de vrai

A LA UNE

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Publication : lundi 23 octobre 2017 09:46

  Par Romain Rougé – Dans la catégorie des longs métrages de la compétition officielle du Cinémed de Montpellier, il y a souvent de petites pépites qui émergent. C’est le cas de Dede, un premier film géorgien de Mariam Khatchvani.

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Publication : dimanche 22 octobre 2017 18:55

  Par Romain Rougé – Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch a fait sensation lors de la présentation de Razzia, en ouverture du 39ème Cinémed de Montpellier. Le film a d’ores et déjà été choisi pour représenter le Maroc aux oscars 2018.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer