SEMPEPar Marc Emile Baronheid - Sempé dévoilé par Jean-Jacques : un régal ! C’est le fruit de conversations avec Marc Lecarpentier, rapportées en regard des dessins de ce nouvel album dédié à la musique et aux musiciens.

Passion pour le jazz, amour pour Debussy, admiration pour Ray Ventura et son orchestre : on s’étonnera moins d’apprendre que Sempé rêvait d’être pianiste. On ne saura jamais ce que la musique a manqué. En revanche, on continuera de se féliciter que le destin ait orienté le cheminement de celui qui raconte ses dîners fantasmés avec Duke Ellington, son émotion à l’écoute d’un premier disque, sa dilection pour les chansons de Paul Misrahi ou Charles Trenet « qui touchaient à la grâce avant que la légèreté devienne suspecte ».

 

« Musiques – conversations avec Marc Lecarpentier», Sempé, Denoël/éd. Martine Gossieaux, 35 euros
En 1955 paraît dans un magazine belge la première planche des Aventures du Petit Nicolas, signée par deux galapiats nommés Sempé et Agostini. Le pseudonyme latin dissimule Goscinny, qui multipliait à l’époque les collaborations. Dès 1959, les compères produiront à visière découverte, pour Sud Ouest Dimanche le personnage du Petit Nicolas tel qu’il deviendra célèbre. Présentée sous forme de gags en une planche, cette BD originale est destinée alors aux adultes et aux enfants, tant il est vrai que « L’enfant est un adulte, et l’adulte le reste si peu » (Goscinny).
« Le Petit Nicolas – la bande dessinée originale », dessins : Sempé/ textes : Goscinny, Imav éditions. 12,90 euros

 

 

 

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Publication : mercredi 17 janvier 2018 16:19

Par Antoine Coste Dombre - Des yeux noirs perçants et une voix assurée, Laëtitia Eïdo paraît sûre d’elle. Un caractère bien trempé qui tranche avec une sensibilité évidente.

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Publication : mardi 16 janvier 2018 15:52

Par Marc Emile Baronheid - « Hors de question que je couve en silence » : le sois ronde et tais-toi n’a pas cours, dans ce brûlot marqué au fer du féminisme subtil.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer