LOGO PUTSCH HP

Par Nicolas Vidal - C’est une page qui se tourne. Car vous lisez aujourd’hui le dernier numéro du BSC NEWS MAGAZINE.  Après 10 ans d’existence, 107 numéros du magazine, 6600 articles publiés et des centaines d’interviews culturelles, le BSC News deviendra Putsch en janvier 2018.

 

POURQUOI PUTSCH ?


Parce qu’aujourd’hui, nous faisons le constat alarmant qu’il y a beaucoup de trop voix considérées comme indésirables dans l’espace public qui n’ont pas droit au chapitre tout comme des livres volontairement passés sous silence parce que le contenu va à l’encontre d’une certaine convenance et d’une foule d’intérêts. Et ce ne sont là que des exemples. Malheureusement.

Parce que la culture doit faire débat, parce qu’il y a une nécessité aujourd’hui de bousculer l’ordre culturel établi. Putsch veut être cet espace privilégié de lectures, de réflexions et de débats. Un forum indispensable et inhérent à toute démocratie ne peut exister que si toutes les voix, même discordantes et subversives, ont un espace, un lieu pour s’exprimer. Parce que Putsch ne veut rien s’interdire lorsqu’il s’agit de faire vivre la démocratie et la culture.


Putsch, ce sera un nouveau site d’actualités culturelles plus adapté aux nouveaux usages qui publiera des articles quotidiennement pour vous informer, pour faire vivre la réflexion, et pour vous proposer nos coups de coeur culturels.

Putsch, ce sera aussi un journal papier de 28 pages qui prolongera le débat lors d’une parution mensuelle. Parce que Putsch aime aussi le papier autant que la culture et le débat.

 

Putsch, la culture qui fait débat a besoin des lecteurs


L’évolution de BSC News en Putsch ne se limitera pas au nom ni à sa forme. L’indépendance a un prix, l’information aussi. Nous avons besoin de vous, lecteurs, afin de continuer dans ce sens. Notre liberté, c’est notre engagement et votre participation, cher lecteurs, dans ce projet démocratique et culturel. Devenir lecteur de Putsch, c’est aussi militer pour faire vivre cette culture qui fait débat. Vous pouvez dès maintenant vous abonner sur Kiss Kiss Bank Bank sur ce lien : Préabonnez-vous sur KKBB

Plus que jamais, la presse indépendante et non soumise à des intérêts supérieurs a besoin du soutien inconditionnel de ses lecteurs pour faire vivre toutes les idées et offrir un espace de réflexion très large au plus grand nombre.

Parce que le lecteur de Putsch n’est pas qu’un simple consommateur d’information, il sera le fondateur de ce média. Devenir un lecteur putschiste fera de vous le garant d’une culture qui fait débat tout en faisant vivre le pluralisme des idées.

D’ici là, je vous souhaite une excellente lecture de ce dernier numéro du BSC NEWS MAGAZINE. Nous nous retrouverons en janvier sur PUTSCH.

Bonnes fêtes de fin d’années à toutes et à tous.

 

Lire le BSC NEWS Magazine de décembre sur ce lien ( Décembre 2017 - N°107 )

 

BANDEAU PUTSCH KKBBLEVEE1

 

 

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Publication : mercredi 17 janvier 2018 16:19

Par Antoine Coste Dombre - Des yeux noirs perçants et une voix assurée, Laëtitia Eïdo paraît sûre d’elle. Un caractère bien trempé qui tranche avec une sensibilité évidente.

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Publication : mardi 16 janvier 2018 15:52

Par Marc Emile Baronheid - « Hors de question que je couve en silence » : le sois ronde et tais-toi n’a pas cours, dans ce brûlot marqué au fer du féminisme subtil.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer