GUENASSIAPar Emmanuelle de Boysson - Paul, 16 ans, est un garçon plutôt féminin. S’il est attiré par les filles, il joue de son allure, s’amuse à tromper son monde. Il a été élevé par deux femmes, qui vivent ensemble, sa mère Léna, motarde, rockeuse et tatoueuse réputée et Stella, restauratrice zen. Butée, radicale et irascible, Léna s’emporte contre les hétéros et aimerait que son fils soit homo.

Contre l’avis de sa mère, Paul se découvre une passion : la musique. Afin de gagner sa vie, il accepte de jouer du piano au bistrot de Stella. Le soir, il aime se rendre dans une boîte de nuit pour lesbiennes que fréquente sa mère. Il lui arrive même d’en draguer certaines, ce qui nous vaut des scènes cocasses quand elles découvrent son sexe. Depuis longtemps, sa mère se refuse farouchement de lui dire qui est son père. Lorsqu’elle tombe malade, elle finit par se confier. Paul part alors à la recherche de son géniteur qui s’avère… la doublure de David Bowie (je devrais garder le suspens mais il faut bien que le lecteur comprenne la raison de ce titre racoleur). Si les personnages paraissent assez «typés », cette comédie satyrique, rythmée de chansons populaires fait sourire et en dit long sur les nouveaux conformismes de notre époque, l’intolérance de certaines communautés, le besoin de se donner des signes d’appartenance par des tatouages. Chacun le sien ! Et pour la vie ! Ferait un bon télé film.

 

« De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles » de Jean-Michel Guenassia (Albin Michel)

 

 

Lire aussi dans notre sélection de romans :

Sophie Tal Men : le second roman du médecin devenu auteur à succès sur Amazon

Catherine Boivin : après les Best-Sellers, la campagne ...

Entreprise : mise au placard à son retour de congés maternité

 

Enregistrer

Commentez l'article

A LA UNE

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Publication : jeudi 14 décembre 2017 15:22

Par Eloise Bouchet - Comment trouver sa place dans un monde qui fait la part belle au profit immédiat au détriment de toute valeur humaniste ? Un monde qui porte aux nues les « winners », ceux qui n’hésitent pas à écraser les autres pour parvenir à leurs fins ?

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Publication : jeudi 14 décembre 2017 10:13

  Par Pascal Baronheid - Fashion victims par excellence, mercenaires, sales gosses, les protagonistes du football sont peu suspects de fidélité, sauf à leur valise, élément fondamental de la panoplie de première nécessité.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer