AGAHTACHRISTIEPar Emmanuelle de Boysson - Après le succès de son 7e roman, en 1926, Agatha Christie fugue, laissant sa voiture sur le bord d’une route. 11 jours plus tard, elle réapparaît dans un hôtel où elle avait donné son identité sous le nom de la maîtresse de son mari.

La presse est en émoi. Cette disparition éclipse va faire de la reine du polar une star. Frédérique Deghelt se met dans la peau d’Agatha. Affligée par le décès de sa mère et les mensonges de son homme, celle-ci n’arrive plus à écrire. Vit-elle dans une fiction ? Comment a-t-elle pu faire fi de l’angoisse des siens ? Est-elle perturbée psychologiquement ? A ces questions, Frédérique Deghelt porte des réponses sensibles où l’on découvre que cette reine du polar doutait d’elle, ne s’aimait pas,  souffrait d’être trahie par son mari, se culpabilisait et paniquait à l’idée de ne pas être à la hauteur, de ne pas pouvoir finir un polar. Ecriture limpide ; très intéressante réflexion sur l’inspiration qui dépend des états d’âme de l’écrivain.

 

« Agatha » de Frédérique Deghelt (Plon)

 

Lire aussi dans notre sélection de romans :

Virginie Despentes : le marteau, la faucille et l’entregent

Pologne : Anna, une petite fille qui échappe à l'horreur

Biarritz : le corps d'un jeune libraire découvert sur la plage

 

 

 

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Publication : jeudi 18 janvier 2018 16:10

Par Nicolas Vidal - Incontournable et talentueuse artiste, Mona Leu Leu a bluffé la rédaction du BSC NEWS avec son magnifique ouvrage “Le grenier” !

Pierrat Brothers : du bon usage des pièces à conviction

Pierrat Brothers : du bon usage des pièces à conviction

Publication : jeudi 18 janvier 2018 15:18

Par Marc-Emile Baronheid - Les Pierrat Brothers sont les nouveaux Dupont Dupond. Sauf qu’avec eux c’est du sérieux. Pour preuve, leur livre à quatre mains, fondé sur le bon usage de pièces à conviction dans quantité d’affaires criminelles.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer