CLOSERIE des LILASPar BSC NEWS.FR - Le lundi 20 mars 2017, le jury du Prix de la Closerie des Lilas s’est réuni, en présence de Claude Lelouch, président d’honneur de cette 10ème édition, ainsi qu’en présence de Benjamin Biolay, invite d’honneur, pour dévoiler sa seconde sélection de livres en lice.

Hadamar d’Oriane Jeancourt Galignani, Éditions Grasset
Les parapluies d’Erik Satie de Stéphanie Kalfon, Éditions Joëlle Losfeld
Trois saisons d’orage de Cécile Coulon, Éditions Viviane Hamy
Par amour de Valérie Tong Cuong, Éditions J.C Lattès

Le Prix de la Closerie des Lilas sera remis le 19 avril 2017.

Le jury invité en 2017 :
Lydia Bacrie, Victoria Bedos, Bérénice Bejo, Claire Chazal, Catherine Clément, Diane von Furstenberg, Emmanuelle Devos, Daniela Lumbroso, Orlan.

Le jury permanent :
Emmanuelle de Boysson (journaliste Version Fémina, romancière), Adélaïde de Clermont-Tonnerre (Point de Vue, romancière), Carole Chrétiennot (cofondatrice du Prix de Flore), Stéphanie Janicot (Muze, romancière), Jessica Nelson (Editions des Saints Pères, romancière), Tatiana de Rosnay (romancière).


Lire aussi dans nos actualités culturelles :

Printemps des Comédiens : une 31ème édition de haut vol

Débat : " Faut-il habiter Paris pour se cultiver ?"

Bastia : la BD mise à l’honneur en Corse

Commentez l'article

A LA UNE

Persée : une pièce qui dynamite joyeusement le désespoir

Persée : une pièce qui dynamite joyeusement le désespoir

Publication : mardi 21 novembre 2017 15:27

  Par Eloise Bouchet - La jeune troupe « A quoi la compagnie », fondée en 2013, s’empare pour sa septième création du mythe de Persée et le revisite à sa sauce. Une sauce pimentée et concentrée. Le sous-titre allitéré, « Persée, la palpitante épopée pipée perpétuelle », qui sonne comme des paroles de Boby Lapointe, donne le ton : la pièce sera fantaisiste, (ré)créative et absurde.

Hoc,ou le Nez : une pièce qui dérange

Hoc,ou le Nez : une pièce qui dérange

Publication : lundi 20 novembre 2017 16:06

  Par Eloise Bouchet - Publiée pour la première fois en 1835 dans la revue littéraire Le Contemporain, la nouvelle fantastique de Gogol, « Le Nez », raconte l’histoire d’un homme qui perd mystérieusement son nez et qui part à sa recherche. Peinture de la société pétersbourgeoise du XIXème siècle et de ses travers, Le Nez offre également une réflexion philosophique sur la place de l’homme dans la société.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Publicité

bandeau auto editionlight

 

BANNER PUBLICATION NOV2017

 

BANNER FACEBOOK NOV2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer