Divines de Houda BenyaminaPar Jonathan Rodriguez - Survivre pour vivre. Mounia et Maimouna sont deux jeunes banlieusardes, en quête de reconnaissance face à la loi impitoyable du libéralisme. Elles sont détonantes, elles sont sublimes et portent littéralement cette première réalisation de Houda Benyamina. Une complicité de tous les instants insufflant à la Caméra d’or cannoise de cette année une véritable bouffée d’air frais. L’atout charme.


Outre ce duo à la sincérité attachante, Divines étonne d’abord par son audace. Il y a combien de temps qu’un premier film français n’avait pas fait preuve d’autant de culot ? Une générosité de tous les instants qui fait un bien fou : ça déborde de vie et ça percute de tous les côtés. Sa mise en scène, elle, regorge d’idées à l’image de ces multiples séquences de danse, d’un pouvoir enivrant remarquable. Ou encore, cette autre scène filmée de face, où les deux jeunes filles s’imaginent à bord d’un gros bolide en plein milieu de leur cité.
Un enthousiasme débordant gage de ses qualités comme de ses défauts. On lui pardonnera ses écueils et cette fin naïve ainsi que le manque de consistance de certains personnages. Mais Houda Benyamina sait convaincre autrement. Par la puissance de ses images, brutes et poétiques, douces et violentes. Par la grandeur de son propos aussi. Récit initiatique, film social, conte, pure tragédie, Divines ne laisse pas indifférent. Il dépeint une jeunesse des quartiers livrée à elle-même et qui doit s’imposer ou s’écraser sous le poids d’une société de plus en plus impitoyable. Au moment d’un dénouement tragique, les motifs d’espoir sont bien présents : essentiellement cinématographiques. Il fallait oser y croire. Les promesses sont donc réelles et confirment que le cinéma français se porte mieux en 2016, enfin.

Divines
De Houda Benyamina
Avec Oulaya Amamra, Déborah Lukumuena, Kevin Mischel, Jisca Kalvanda
1h45 / Diaphana Distribution

Lire aussi dans nos critiques de film :

Notre révolution intérieure : un film qui porte en lui le germe du changement

Un jour mon prince : une comédie fun et « enchanteresse »

Premier Contact : Denis Villeneuve vous met en lévitation

Enregistrer

Enregistrer

Commentez l'article

A LA UNE

Emmanuel Petit : l'équipe de France et les états d'âme

Emmanuel Petit : l'équipe de France et les états d'âme

Publication : samedi 16 décembre 2017 08:45

  Par Pascal Baronheid - En clamant son « attachement viscéral à l’équipe de France », Emmanuel Petit rame à contre-courant d’un univers qui désapprouve les états d’âme.

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Publication : jeudi 14 décembre 2017 15:22

Par Eloise Bouchet - Comment trouver sa place dans un monde qui fait la part belle au profit immédiat au détriment de toute valeur humaniste ? Un monde qui porte aux nues les « winners », ceux qui n’hésitent pas à écraser les autres pour parvenir à leurs fins ?

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer