WROCLAW - Capitale Européenne de la CulturePar Nicolas Vidal - Wroclaw a été désignée comme Capitale européenne de la culture pour cette année 2016 avec la ville espagnole de San Sébastien. Imaginée en 1985 par la Ministre grecque de la culture, Mélina Mercouri, cette désignation prestigieuse accordée par l’Union Européenne représente depuis une formidable exposition pour les villes choisies.

«  Le processus de création de nouvelles valeurs qui a été enclenché par l’obtention du titre de Capitale européenne de la culture entraînera assurément une progression de la signification de cette ville dans tous les domaines. »  s’est réjoui Rafal Dutkiewicz, Maire de Wroclaw.
Ajouté à cela que la qualité de Capitale européenne de la culture a permis également de rejaillir sur la vitrine culturelle et économique de la Pologne toute entière et plus particulièrement sur la région de Basse-Silésie.
Wroclaw est aujourd’hui la quatrième ville la plus grande du pays avec 630 000 habitants. Sa situation géographie sur les bords du fleuve Oder lui confère des attraits touristiques indéniables. La ville s’étend sur 12 ilots reliés par 112 ponts, raison pour laquelle elle est appelé la Venise de l'Est.
Wroclaw a connu une histoire bien mouvementée du fait de sa localisation au centre de l’Europe. Fondé au Xème siècle, Wroclaw changea très fréquemment de régence. Le Saint Empire romain germanique, l’Autriche et les Habsbourg, la Prusse puis l’Empire allemand ont tour à tour occupé Wroclaw ( anciennement Wrocislaw puis Breslau). En 1945, à la fin de la guerre, la ville, sous domination allemande, revient à la Pologne qui repeupla la Silésie. Renforcée par une histoire tourmentée, Wroclaw «  a accordé une place importante à la construction de l’identité de Wroclaw afin d’unir les habitants de cette ville au passé singulier qui a connu, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le remplacement total de sa population. Nous construisons cette identité au jour le jour » selon Rafal Dutkiewicz.

Pour les organisateurs de Wroclaw 2016, l’ambitieux projet est de «  renforcer la reconnaissance de la marque de la culture polonaise dans la conscience des européens. »

Wroclaw, Capitale européenne de la Culturel en 2016
Le site officiel : www.wroclaw2016.pl

> Un très bon sujet à voir du côté de chez nos confrères d'Arte sur l'émission "Métropolis".

Lire aussi dans nos chroniques sur nos voyages culturels :

Mémorial de Verdun : une visite incontournable pour le centenaire

Lisbonne : l'Alfama, l'âme de Lisbonne et le fado

Lisbonne : une cité riche, culturelle et dépaysante

Vienne : un art de vivre au quotidien

Vienne : le berceau de la splendeur impériale des Habsbourg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Publication : mercredi 17 janvier 2018 16:19

Par Antoine Coste Dombre - Des yeux noirs perçants et une voix assurée, Laëtitia Eïdo paraît sûre d’elle. Un caractère bien trempé qui tranche avec une sensibilité évidente.

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Publication : mardi 16 janvier 2018 15:52

Par Marc Emile Baronheid - « Hors de question que je couve en silence » : le sois ronde et tais-toi n’a pas cours, dans ce brûlot marqué au fer du féminisme subtil.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer