Tomy MOMRELLEPar Nicolas Vidal - Une voix qui dénote immédiatement lorsqu’on écoute le nouvel album Keep Pushing de Tony Momrelle. Passé de choriste pour des grands noms de la scène internationale, le voilà aujourd’hui devenu le Prince de la Soul anglaise en seulement quelques mois. Histoire d’une ascension fulgurante.

 

Quand avez-vous décidé Tony Momrelle de vous lancer dans une carrière solo ?
Au cours des années et grâce à la collaboration avec de nombreux artistes, j’ai senti qu’il était temps pour moi de commencer à me concentrer davantage sur des efforts en solo. C’est ce qui s’est passé il y a environ 5 ans.

Que représente ce troisième album « Keep Pushing » dans votre carrière ?
« Keep Pushing » est vraiment un album qui prône l’encouragement et la motivation, les deux thèmes principaux de l’album. Il encourage à se bouger et à aller de l’avant pour réaliser ses rêves et à se dépasser sans cesse.

Vous vous destiniez à  des études de marketing et vous vous  retrouvez  dans la musique. Quel a été le chemin parcouru depuis tout ce temps ?
Oui, c’est dans mon sang ! C’était juste une question de temps pour faire carrière dans la musique.

Quels messages avez-vous voulu faire passer dans cet album ?
Je souhaitais faire passer un message d’espoir. En somme, si vous tombez, vous pouvez vous relever.

Si vous deviez évoquer les influences musicales qui ont construit cet album, que diriez-vous ?
Je dirais que l’inspiration me vient de Donny Hathaway ou encore de Stevie Wonder avec une touche très moderne.

Est-il vrai de dire que ce nouvel album se situe entre le patrimoine musical des années 19070 et un groove très contemporain ?
Oui, tout à fait car  je voulais que l’album ait un son classique.

Vous avez été un choriste très sollicité par de très grands artistes. Aujourd’hui vous êtes l’un des artistes Soul très en vogue en Angleterre. A quoi attribuez-vous ce succès ?
Le seul endroit où vous verrez le mot succès avant le mot travail c’est dans un dictionnaire ! C’est drôle, mais vrai. Pour moi, cela a représenté beaucoup de temps, de sacrifices et de patience, j’essaie toujours d’être le meilleur. Cela m’a couté, parce que c’était au détriment de choses dans ma vie. J’ai raté des événements importants à cause de mon rêve, mais grâce à travail acharné, mes efforts, mon don et mon talent m’ont permis d’ouvrir beaucoup de portes.

 

 

Pouvez-nous présenter rapidement les trois invités de votre album : Talib Kweli, Chantae Cann et Tony Remy ?
Dans « keep Pushing », je voulais pouvoir compter sur une légende du hip hop sur cet album. Mon agent a pu contacter Talib Kweli qui a écouté la chanson. Il  a adoré tant et si bien qu’il a travaillé sur ses morceaux dès le lendemain. Chantae Cann est quelqu’un que je connais depuis longtemps et j’ai toujours voulu faire quelque chose avec elle ... j’adore sa voix. Lorsque je lui ai demandé de collaborer sur Keep Pushing, elle a sauté sur l’occasion, ce qui m’a paru incroyable.
Tony Remy est comme mon grand frère, nous sommes amis depuis de nombreuses années. Lorsque avons écrit «Different street» ensemble, je souhaitais qu’il apparaisse sur la chanson.

Si vous deviez définir votre album en deux mots, que diriez-vous ?
Audacieux, édifiant

Pourquoi avoir choisi de sortir une version Deluxe de « Keep Pushing » ?
Je suis toujours en train d’enregistrer de la musique et mon équipe a senti que c’était la bonne chose à faire. Je suis souvent sur la route pour la promotion de mon album, et quand tous les morceaux ont été terminés, l’équipe a insisté pour que nous sortions un album et une version Deluxe.

Pourra-t-on vous voir en France dans les semaines à venir ?
Oui, je vais jouer en live avec mon groupe au légendaire New Morning Jazz Club le 15 décembre ! Je suis impatient de revenir en France. Les gens sont si étonnants et si affamés de musique. Alors attention Paris, j’arrive !
L’année prochaine, j’ai plusieurs concerts en France et je suis très impatient.

Tony Momrelle
Keep Pushing - Deluxe
Real People / Music

www.tonymomrelle.com

( Crédit photos : Gavin Mills Photography )


Lire aussi dans les grands rendez-vous du Jazz Club :

Loïs Le Van : la nouvelle voix du Jazz français

Irina-R : "Sailing Home est un peu mon histoire"

Sari Kessler : une carrière tardive dans le Jazz

Lou Tavano : la révélation française du jazz vocal

Enregistrer

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Publication : mercredi 17 janvier 2018 16:19

Par Antoine Coste Dombre - Des yeux noirs perçants et une voix assurée, Laëtitia Eïdo paraît sûre d’elle. Un caractère bien trempé qui tranche avec une sensibilité évidente.

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Publication : mardi 16 janvier 2018 15:52

Par Marc Emile Baronheid - « Hors de question que je couve en silence » : le sois ronde et tais-toi n’a pas cours, dans ce brûlot marqué au fer du féminisme subtil.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer