BeatGenerationPar Romain Rougé - A l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée jusqu’au 3 octobre au Centre Pompidou, Gallimard réédite La Beat Generation : La révolution hallucinée, d’Alain Dister. Une belle occasion de se (re)plonger dans ce mouvement littéraire et artistique de l’Amérique des années 1950 et 1960.

Jack Kerouac, Allen Ginsberg, William Burroughs, Neal Cassidy : ils sont tous là. L’ouvrage décrypte la genèse de leur amitié de laquelle naîtra l’immortelle Beat Generation. Moteurs de l’histoire, les bios de ces esprits libres dopés à l’écriture sont relatées en toute lucidité, Alain Dister les a bel et bien rencontrés. Des faits et rien que des faits pour mieux connaître ces personnages hallucinés voire hallucinants, pour tenter de comprendre la nature et la portée de leurs proses.

Agrémenté de photos et de témoignages, l’ouvrage promène le lecteur sur la route d’une Beat Generation qui passionne encore certains : l’anticonformisme qu’elle prônait, la liberté qu’elle insufflait, le diktat capitaliste qu’elle refusait - et ce, en plein Maccarthysme - continuent aujourd’hui de stupéfier.

Au fond, Alain Dister aurait pu reprendre une citation tirée de Sur la route de Kerouac, pour résumer cette « révolution hallucinée » : « Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent. »

 

La Beat Génération : La révolution hallucinée
Alain Dister
Editions Gallimard
112 pages - 12,50 €

 

Beat Generation
Exposition / Rétrospective
Centre Pompidou - Paris
Depuis le 22 Juin jusqu’au 3 octobre 2016
de 11h à 21h
Nocturne jusqu’à 23h tous les jeudis soirs
Tarif 14 € / Tarif réduit : 11 €

Informations et billetterie sur le site internet.

 

A lire aussi Essais et société :

Le Front populaire : un moment de forte mobilisation

Michel Onfray defraie la chronique au nom de l'atheisme social

Malika Sorel-Sutter : une voix qui dérange

David Lefèvre : le regard sans complaisance d'un jeune maire sur la politique

 

Commentez l'article

A LA UNE

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Publication : jeudi 14 décembre 2017 15:22

Par Eloise Bouchet - Comment trouver sa place dans un monde qui fait la part belle au profit immédiat au détriment de toute valeur humaniste ? Un monde qui porte aux nues les « winners », ceux qui n’hésitent pas à écraser les autres pour parvenir à leurs fins ?

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Publication : jeudi 14 décembre 2017 10:13

  Par Pascal Baronheid - Fashion victims par excellence, mercenaires, sales gosses, les protagonistes du football sont peu suspects de fidélité, sauf à leur valise, élément fondamental de la panoplie de première nécessité.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer