BUDAPEST - Hongrie - 2106Par Nicolas Vidal ( Depuis Budapest ) Surnomée la Perle du Danube, la capitale de la Hongrie qui compte près de 2 millions d'habitants est en réalité l'association de Buda, d'Obuda et de Pest datant de 1873. Elle est aussi membre du groupe Visegrad fondé en 1991 qui réunit la Hongrie la Pologne, la République Tchèque et la Slovaquie.

Ces quatre pays demandent notamment une refonte de la politique d'immigration de l'Europe ainsi que des institutions européennes notamment depuis le Brexit.

Des Magyars aux Habsbourg en passant par les Ottomans

Néanmoins, Budapest a, comme Prague ou Varsovie, subi de plein fouet le nazisme puis le communisme. Mais ses racines sont bien plus anciennes et remontent au 1er siècle lorsque les Romains créent la Pannonie. La cité d'Aquincum voit alors le jour et prospère au fil des ans. Après l'invasion des Huns qui chassent les romains au 5ème siècle, les Magyars arrivent des Carpates au 9ème siècle où ils s'installent. A leur tour, ils sont attaqués par les Mongols au milieu du 13ème siècle.  Mais la cité est rapidement rebâtie pour devenir un fleuron de la culture humaniste aux alentours du 15ème siècle sous le règne de Mathias 1er Corvin élu premier roi national en 1548. Puis les Turcs s'emparent de Buda en 1541.
Cependant, le Habsbourg Charles de Lorraine qui dirige les armées chrétiennes libère la ville en 1686. En 1848-1849, la révolution hongroise est formentée contre la dynastie des Habsbourg. Ce fut en 1867 qu'un compromis est trouvé pour la mise en place d'une double monarchie austro-hongroise. François Joseph et son épouse Elisabeth ( la célèbre impératrice Sissi) sont couronnés souverains de Hongrie. En 1902, est inauguré le Parlement de Hongrie. La première guerre mondiale voit l'éclatement du puissant empire austro-hongrois à la suite de quoi la Hongrie retrouve son indépendance totale et voit l'arrivée au pouvoir de Miklos Horthy avant l'occupation nazi puis celle des soviétiques.

Budapest : une capitale dynamique et foisonnante de cultures

Aujourd'hui Budapest est une ville qui a pris le rythme frénétique et les manières contemporaines d'une capitale dynamique forte d'une patrimoine extrêmement riche et d'une actualité culturelle importante. Un programme ciblé pourrait être bien trop exhaustif pour répondre aux envies individuelles. Nous nous contenterons seulement de propositions et de suggestions culturelles, artistiques et ludiques.
Du côté de Pest, une incontournable visite à la Synagogue de la Rue Dohàny est à prévoir. La visite du Parlement hongrois est également à faire. Néanmoins il est recommandé de réserver votre entrée directement sur internet très en amont de votre voyage car les créneaux sont restreints et l'accès limité. Vous pourrez ensuite vous balader sur l'avenue Andràssy (considérée comme les Champs Elysées de Budapest) et remonter jusqu'à l'Opéra national. Plus haut sur l'avenue, nous vous recommandons vivement une visite approfondie à la Maison de la Terreur où les fascistes hongrois, les Croix fléchées puis la police politique russe ont organisé la répression, les violences et les assassinats pendant les deux occupations successives. Incontournable ! ( lire l'article détaillé ici ).
Vous pourrez également ajouter à votre programme le Musée de Franz Liszt, la Maison hongroise de la Photographie ou encore le Musée des Arts Appliqués. Le soir, nous vous recommandons vivement de vous perdre délibérément dans l'ancien quartier juif, Erzsébetvaros où la découverte des "bars ruine" en vogue depuis une dizaine d'années à Budapest vous promet de très beaux moments de convivialité dans des cours désaffectées et aménagées comme des îlots festifs autour d'un verre sur un transat ou un banc en bois. Pour dîner, remontez jusqu'à Nagymezo U. et entrez les yeux fermés au numéro 1065 chez Ket Szerecsen (réservation recommandée ) pour une cuisine hongroise sans chichi mais efficace. Si vous y préférez un endroit plus romantique, optez alors pour la terrasse de Liebling où vous pourrez déguster les portions très généreuse de spécialités hongroises sous les airs d'un accordéoniste. Toujours dans l'ancien quartier juif. Le service est rapide et amical.
Dans Buda, prévoyez la découverte du Palais Royal où vous pourrez visiter la Galerie nationale hongroise ainsi que le Musée d'histoire de Budapest. De là, ralliez le bastion des pêcheurs et le coeur de Buda dans son quartier historique et ses rues pavées d'où vous pourrez entrer dans l'Eglise Mathias connue pour ses tuiles. Vous pourrez ainsi continuer jusqu'à la Citadelle et profiter du point de vue sur Pest. En fin d'après-midi, une génuflexion aux Bains Gellert nous paraît indispensable pour appréhender au plus près la tradition séculaire de Budapest ( renseignez-vous sur les horaires et les modalités d'accès avant votre visite ). Nous vous conseillons fortement de souscrire à la Budapest Card afin de faciliter votre voyage ( notamment avec l'utilisation des transports en commun) et bénéficier de réductions importantes sur les principaux lieux culturels. Plus d'informations sur ce lien.

Vous l'aurez compris, Budapest est une destination privilégiée et passionnante au coeur de l'Europe centrale afin de mieux comprendre l'histoire européenne et les défis qu'elle aura à relever dans les années à venir.


Lire aussi dans l'actualité de nos voyages culturels :

Prague : la renaissance de la cité dorée

Cracovie : le joyau architectural polonais

Varsovie : l'émouvant musée de l'Insurrection

Varsovie : une capitale de contrastes et de disparités

Commentez l'article

A LA UNE

Julien Cottereau : Imagine-toi émerveille le théâtre des Mathurins

Julien Cottereau : Imagine-toi émerveille le théâtre des Mathurins

Publication : samedi 9 décembre 2017 08:44

  Par Romain Rougé – Dans Imagine-toi, Julien Cottereau incarne un personnage poétique et lunaire. Au théâtre des Mathurins de Paris, il nous amène dans son terrier tapissé de mimes et de merveilleux.

Exit : une idée originale du Hip Hop et de sa singularité

Exit : une idée originale du Hip Hop et de sa singularité

Publication : jeudi 7 décembre 2017 16:51

  Par Eloise Bouchet - Pour la quatrième année consécutive, La Maison des Métallos s’associe au Centre chorégraphique national de Créteil et du Val de Marne dans le cadre du festival Kalypso qui invite le public à découvrir dans dix-huit espaces d’Ile-de-France des créations hip hop aussi éclectiques que surprenantes.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer