Musée de la STASI - Berlin Par Nicolas Vidal (depuis Berlin) - Le musée de la Stasi se situe dans la Maison 1 de l'ancienne centrale du Ministère de la Sûreté de l'État de RDA (MFS). C'est une visite incontournable si vous passez par Berlin pour découvrir l'histoire de la RDA.

Bâti dans les années 1960/61, le bâtiment fut le siège officiel d'Erich Mielke, ministre de la Sûreté de RDA de 1957 à 1989.
L'exposition permet de saisir cette incroyable chance de découvrir l'histoire de la police politique au coeur même du quartier général de la Stasi dans un ensemble immobilier urbain caractéristique de l'Europe de l'Est sous la domination soviétique. Tout un étage est d'ailleurs dédié aux bureaux d'Erich Mielke présentés en l'état. Le mobilier provoque à lui seul une immersion dans ce qu'était l'univers bureaucratique à Berlin ( on vous invite à ce sujet à voir ou à revoir l'excellente série sur le sujet "Deutschland 83"* ).

Le Musée de la Stasi : le coeur politique de la répression est-allemande

Sur 3 niveaux, le visiteur apprend à mieux comprendre la genèse de la Stasi, son organisation, son fonctionnement et la répression violente exercée sur "les ennemis" de l'Etat. Il est également beaucoup question d'Erich Mielke et de ses rapports avec Moscou pour la mise en place de la répression et sa dévotion aux soviétiques. Les systèmes de renseignements, les fiches réalisées suite à des dénonciations ou à des signalements sont autant d'excellents supports pour prendre conscience de l'emprise de la Stasi sur les citoyens est-allemands.

Une salle est d'ailleurs réservée aux moyens d'écoute qu'utiliser les services de la Stasi pour filmer et surveiller les éventuels opposants et les ennemis de l'état. D'ailleurs, quelques scènes du très bon film " la vie des autres*" ont été filmées sur le site.

L'exposition est très bien documentée. Néanmoins, les explications relatives à l'ensemble des documents sont disponibles seulement en  allemand et en anglais. Malgré cela, elle reste passionnante à faire. Comptez une bonne heure et demie pour approfondir votre visite entre les 3 étages du Musée de la Stasi. Ne manquez pas en redescendant le fourgon banalisé garé sous l'escalier qui servait à acheminer les prisonniers de la Stasi vers la prison plus au nord que vous avez aussi la possibilité d'aller visiter.

 

Le Musée de la Stasi

Ruschestraße 103
10365 Berlin Lichtenberg
Tel.: 030 – 553 685 4
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tarifs : 6 euros / réduit : 4,5 euros / 1 euro supplémentaire pour pouvoir prendre des photos
Lundi - Vendredi: 10.00 - 18.00
Samedi, Dimanche: 11.00 - 18.00
Jours fériés: 11.00 - 18.00

> Plus d'informations sur le Musée de la Stasi ici

 

Cinématographie :

> * Deutschland 83 ( Série de 8 épisodes )
d'Anna Winger et de Jörg Winger (2015)
Avec Jonas Nay, Ulrich Noethen, Maria Schrader

> * La vie des autres
de Florian Henckel von Donnersmarck
2006 - Thriller - 2H18 minutes
Avec Ulrich Mühe, Martina Gedeck, Sebastian Koch …

 

Lire dans l'actualité de nos voyages culturels :

Berlin : Le Reichstag ou la transparence de la démocratie allemande

Berlin : Topographie de la Terreur, une exposition passionnante

Europe Centrale : le reportage de l'été à suivre à la Une du Bscnews.fr

Commentez l'article

A LA UNE

Julien Cottereau : Imagine-toi émerveille le théâtre des Mathurins

Julien Cottereau : Imagine-toi émerveille le théâtre des Mathurins

Publication : samedi 9 décembre 2017 08:44

  Par Romain Rougé – Dans Imagine-toi, Julien Cottereau incarne un personnage poétique et lunaire. Au théâtre des Mathurins de Paris, il nous amène dans son terrier tapissé de mimes et de merveilleux.

Exit : une idée originale du Hip Hop et de sa singularité

Exit : une idée originale du Hip Hop et de sa singularité

Publication : jeudi 7 décembre 2017 16:51

  Par Eloise Bouchet - Pour la quatrième année consécutive, La Maison des Métallos s’associe au Centre chorégraphique national de Créteil et du Val de Marne dans le cadre du festival Kalypso qui invite le public à découvrir dans dix-huit espaces d’Ile-de-France des créations hip hop aussi éclectiques que surprenantes.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer