9782262065287Par Marcc-Emile Baronheid Au début du XXe siècle,  le journalisme d’investigation ou de moralisation n’hésitait pas à tailler des croupières à la police des mœurs, dont il étalait au grand jour les dérives commises en raison du pouvoir discrétionnaire des agents sur les filles de louage.

Autres temps, autres mœurs ? Rien n’est moins sûr. Au terme de son histoire de la lutte contre la prostitution, Jean-Marc Berlière - spécialiste des questions de police aux XIXe et XXe siècles - note « les impératifs de cette lutte [...] expliquent que dans ce domaine la pratique policière se soit maintenue dans la tradition de l’époque du réglementarisme  et que les mêmes excès, les mêmes tares, les mêmes travers [...] perdurent de nos jours pour tout ce qui touche la police dans ses rapports avec la prostitution et le proxénétisme. ». On connaît les récentes dispositions du maccarthysme français à l’ encontre des gourmands de la chair ; elles illustrent à merveille cette réflexion d’Arletty : la meilleure crème de beauté, c’est la bonne conscience. 

La police des moeurs
Jean-Marc Berlière
Perrin Tempus
8,50 euros

À lire aussi dans notre sélection :

Lady Scarface : L'histoire des fiancées de la poudre d'Al Capone

Fabrice Luchini : l’obsession du texte et l’enfantement du comédien

Simone de Beauvoir : entre symbole du féminisme et narcissisme

Léonard de Vinci : un ouvrage complet et passionnant

 

Commentez l'article

A LA UNE

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Publication : lundi 23 octobre 2017 09:46

  Par Romain Rougé – Dans la catégorie des longs métrages de la compétition officielle du Cinémed de Montpellier, il y a souvent de petites pépites qui émergent. C’est le cas de Dede, un premier film géorgien de Mariam Khatchvani.

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Publication : dimanche 22 octobre 2017 18:55

  Par Romain Rougé – Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch a fait sensation lors de la présentation de Razzia, en ouverture du 39ème Cinémed de Montpellier. Le film a d’ores et déjà été choisi pour représenter le Maroc aux oscars 2018.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer