KazakhPar Florence Yérémian - Depuis le 9 mai, le Carrousel du Louvre accueille une exposition photographique autour du Kazakhstan. Vingt-six panneaux géants ont été accrochés au fil des allées marchandes afin de faire découvrir aux visiteurs le patrimoine culturel et paysager de cet immense pays: un très bel arrêt sur images dont voici une première sélection.

Peu de gens connaissent le Kazakhstan au sein de notre Hexagone. Il est pourtant à portée de vol et offre une multitude d’aventures touristiques. Situé au centre de l’Eurasie, cette terre de steppes et de hautes montagnes mesure cinq fois la France mais elle n’est peuplée que de dix huit millions d’âmes ! Longtemps dominée par le joug de l’Union Soviétique, elle n’a vraiment commencé à se développer qu’à partir de 1991, date de son indépendance.

Entre ses sols gorgés de métaux et ses gisements pétrolifères, c’est actuellement l’un des pays les plus riches en ressources naturelles. Son gouvernement s’attache cependant à promouvoir les énergies renouvelables et le Kazakhstan a été sélectionné pour organiser dans sa capitale la prochaine exposition internationale sur l’énergie du futur: en juin 2017, Astana sera donc au devant de la scène mondiale pour accueillir ce très grand évènement.

En attendant, le cheminement photographique du Louvre nous offre un premier regard vierge de toute connotation politique ou économique. A travers les prises de vues de plusieurs photographes kazakhs, cet accrochage invite les spectateurs à parcourir de sublimes paysages tels que les gigantesques champs de coquelicots aux pieds des montagnes du Tian-Shan, les féeriques troncs de bouleaux jaillissants au coeur du Lac Kaïndy ou les plaines désertiques de la province du Mangystau qui est l’une des plus riches au monde en uranium !

Hormis la diversité de la nature, l’exposition se penche également sur l’artisanat kazakh à travers le portrait de vieilles tisseuses ou celui d’une dame préparant du lait fermenté de jument plus communément appelé Koumis. L’on découvre aussi de très belles images de costumes folkloriques sans parler des photos présentant les yourtes traditionnelles des peuples nomades. L’un des plus beaux clichés demeure cependant une épique chasse aux faucons dans les steppes enneigées dont la dynamique nous fait étrangement penser à l’esthétique du clip Iron de Woodkid!

Le parcours du Carrousel s’achève par un clin d’oeil à la modernité des grandes villes du Kazakhstan et particulièrement à l’expansion d’Astana. Avec ses immeubles post-soviétiques et ses bâtiments high tech signés Norman Foster, cette nouvelle capitale nous fait indéniablement  songer aux mégalopoles asiatiques dont les tours miroitantes ne cessent d’aller chatouiller les nuages.

Alors, partants pour le voyage ?

 

Les Merveilles du Kazakhstan
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli - Paris 1er

Du 9 mai  au 9 juin

#WelcomeToKZ

 

 

 

A lire aussi dans arts et expos :

Exposition : Les sculptures de Picasso se dévoile au Musée National

Exposition : Salvador Dali s'expose à la gare de Liège

L'Olympia : l'exposition retrospective du célèbre music-hall

Louvre : Le XVIIIème siècle à l’honneur dans 3 grandes expositions

 

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Publication : mardi 16 janvier 2018 15:52

Par Marc Emile Baronheid - « Hors de question que je couve en silence » : le sois ronde et tais-toi n’a pas cours, dans ce brûlot marqué au fer du féminisme subtil.

Eric Legnini : un artiste complet et brillant loin des clichés du Jazz

Eric Legnini : un artiste complet et brillant loin des clichés du Jazz

Publication : lundi 15 janvier 2018 17:08

Par Antoine Coste Dombre - Barbe de quelques jours, toujours un grand sourire aux lèvres, Eric Legnini est très éloigné des clichés inhérents aux musiciens de jazz.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer