MontetyPar Pascal Baronheid - Etienne de Montety écrit pour Le Figaro des billets quotidiens qui « résisteront au temps ». « Ils se présentent pourtant avec une double modestie » assure dans sa préface Philippe Delerm, directeur de la collection Le Goût des mots. La première gorgée de louanges et autres plaisirs impartiaux.

Montety dirige par ailleurs le supplément littéraire du même Figaro ; c’est dire si son terrain d’aventure est vaste, pour épingler les mots qui surgissent au gré de l’actualité, nationale ou internationale, s’en amuser, en extraire la substantifique saveur avec, bon sang bleu ne peut mentir, une dilection pour les bénéficiaires de gauche. Ce n’est pas Manuel Valls qui nous contredira. D’Amazon (fleuve qui coule, notamment les librairies) à Vagin (organe de promotion), en passant par grexit, selfie, FIFA, karaoké (scène où Christiane Taubira peut chanter faux), un alignement devant un pacifique peloton d’exécution rappelant les « revues » des carnavals rhénans.


Billets du Figaro, l’actualité au fil des mots

Etienne de Montety

Collection Le Goût des mots, Points P4259, 7 €

 

A lire aussi dans Hors des sentiers battus :

Bernard Fripiat : l'ortographe sous toutes ses coutures

Mes sincères condoléances: quand la mort et le rire font bon ménage

 

Commentez l'article

A LA UNE

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Publication : jeudi 14 décembre 2017 15:22

Par Eloise Bouchet - Comment trouver sa place dans un monde qui fait la part belle au profit immédiat au détriment de toute valeur humaniste ? Un monde qui porte aux nues les « winners », ceux qui n’hésitent pas à écraser les autres pour parvenir à leurs fins ?

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Publication : jeudi 14 décembre 2017 10:13

  Par Pascal Baronheid - Fashion victims par excellence, mercenaires, sales gosses, les protagonistes du football sont peu suspects de fidélité, sauf à leur valise, élément fondamental de la panoplie de première nécessité.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer