Les 5 chefs d'oeuvre de la littérature érotique Par Marc Emile Baronheid - Ils sont cinq également, emmenés par un magnifique poète, puisque Guillaume Apollinaire ouvre le bal des adorateurs de la femme dans tous ses éclats érotiques. Pour lui donner la réplique, rien moins que Musset, Wilde, Louÿs, Sacher-Masoch.

Leurs œuvres : Les Onze Mille Verges, Gamiani ou deux nuits d’excès, Teleny, Trois Filles de leur mère, La Vénus à la fourrure. Toujours les mêmes, lorsqu’il s’agit de mettre sur le pavois la littérature érotique ? Peut-être parce qu’ils continuent d’être cent coudées au-dessus des propositions contemporaines. S’il faut pénétrer le thème, autant faire appel à des orfèvres, à la fois suaves et profonds, attentifs et expérimentés, fougueux ou veloutés. Des guides avertis, des éclaireurs avisés, dans un coffret désirable, illustré par Labisse.

 


« 5 chefs d’œuvres de la littérature érotique », La Musardine, 20 euros

 

 

 

Lire aussi dans les Heures Coquines :

 Rémy de Gourmont : les mots de l'amour

Des livres pour le plaisir des sens!

Malek Chebel et son bel essai sur l'érotisme arabe

 

 

Commentez l'article

A LA UNE

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Publication : lundi 23 octobre 2017 09:46

  Par Romain Rougé – Dans la catégorie des longs métrages de la compétition officielle du Cinémed de Montpellier, il y a souvent de petites pépites qui émergent. C’est le cas de Dede, un premier film géorgien de Mariam Khatchvani.

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Publication : dimanche 22 octobre 2017 18:55

  Par Romain Rougé – Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch a fait sensation lors de la présentation de Razzia, en ouverture du 39ème Cinémed de Montpellier. Le film a d’ores et déjà été choisi pour représenter le Maroc aux oscars 2018.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer