Les 5 chefs d'oeuvre de la littérature érotique Par Marc Emile Baronheid - Ils sont cinq également, emmenés par un magnifique poète, puisque Guillaume Apollinaire ouvre le bal des adorateurs de la femme dans tous ses éclats érotiques. Pour lui donner la réplique, rien moins que Musset, Wilde, Louÿs, Sacher-Masoch.

Leurs œuvres : Les Onze Mille Verges, Gamiani ou deux nuits d’excès, Teleny, Trois Filles de leur mère, La Vénus à la fourrure. Toujours les mêmes, lorsqu’il s’agit de mettre sur le pavois la littérature érotique ? Peut-être parce qu’ils continuent d’être cent coudées au-dessus des propositions contemporaines. S’il faut pénétrer le thème, autant faire appel à des orfèvres, à la fois suaves et profonds, attentifs et expérimentés, fougueux ou veloutés. Des guides avertis, des éclaireurs avisés, dans un coffret désirable, illustré par Labisse.

 


« 5 chefs d’œuvres de la littérature érotique », La Musardine, 20 euros

 

 

 

Lire aussi dans les Heures Coquines :

 Rémy de Gourmont : les mots de l'amour

Des livres pour le plaisir des sens!

Malek Chebel et son bel essai sur l'érotisme arabe

 

 

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Publication : mercredi 17 janvier 2018 16:19

Par Antoine Coste Dombre - Des yeux noirs perçants et une voix assurée, Laëtitia Eïdo paraît sûre d’elle. Un caractère bien trempé qui tranche avec une sensibilité évidente.

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Publication : mardi 16 janvier 2018 15:52

Par Marc Emile Baronheid - « Hors de question que je couve en silence » : le sois ronde et tais-toi n’a pas cours, dans ce brûlot marqué au fer du féminisme subtil.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer