Le GOUTS DES MOTS - Editions Mercure de FrancePar Pascal Baronheid -  « Toutes les aurt histoires dites au râlement elles ont pas été tant chanjées et maudit  fiées au fil des ans. Elles sont toutes en mil morts sots en blips et toutes en tremêl ». C’est du riddleyspeak traduit en parénigm et paru en 2013. L’auteur : Russel Hoban.


« Do mon pétiot ; do ma dodotte…/Te viens d’teffondrer su’ l’ crottoir/comme un bestiau à l’abattoir/ou comme un qui s’rait en ribotte » (Jehan Rictus, 1914).
Des inventeurs de langue, des houspilleurs du verbe, des marteleurs, des caresseurs. On  trouve d’autres charmeurs de mots, dans ce recueil  qui célèbre par ailleurs Apollinaire, Raymond Devos, Allais, Rimbaud, Lycophron, Queneau et autres saltimbanques d’exception. Une folle sarabande dont les participants érudits, poétiques, enfiévrés, ludiques invitent à revisiter Babel. Ils sont 37, sans nulle présence féminine. L’apprivoisement des mots a-t-il un sexe ?

 

« Le goût des mots », textes choisis et présentés par Elsa Gribinski, Mercure de France, 9 €

 

 

 

 

 

 

 

Lire aussi :

Pef : un virevoltant éloge de la lecture

Jean-Philippe Toussaint : paradoxes du ballon rond

Alison Jean Lester : une brillante et redoutable maturité

Les dictionnaires : les serruriers du monde (2/2)

 

Commentez l'article

A LA UNE

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Publication : lundi 23 octobre 2017 09:46

  Par Romain Rougé – Dans la catégorie des longs métrages de la compétition officielle du Cinémed de Montpellier, il y a souvent de petites pépites qui émergent. C’est le cas de Dede, un premier film géorgien de Mariam Khatchvani.

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Publication : dimanche 22 octobre 2017 18:55

  Par Romain Rougé – Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch a fait sensation lors de la présentation de Razzia, en ouverture du 39ème Cinémed de Montpellier. Le film a d’ores et déjà été choisi pour représenter le Maroc aux oscars 2018.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer