Jekyll Hide - Pierre Azéma - Comédie Bastille Dans cette nouvelle pièce inspirée du célèbre roman de Stevenson, le comédien Pierre Azéma a délaissé sa somptueuse soutane de Cardinal (voir ici Célimène et le Cardinal ) pour s'acoquiner avec le malin.

Acteur multiple et charismatique, il apparait sur scène bien propret sous les traits du Docteur Jekyll et parvient à se métamorphoser au fil de la mise en scène en un sulfureux Mister Hyde.
Prenant place dans un laboratoire parsemé de fioles et de sordides cages, il n'a pour compagnon de fortune qu'un vieux rat avec lequel il ne cesse de dialoguer. Seul témoin de ses étranges expériences, l'animal va assister à la transformation progressive du savant en un être gorgé de vices et de perversité. N’ayant trouvé aucun cobaye humain, le pauvre Docteur Jekyll a du, en effet, tester sur lui-même un breuvage censé dissocier le bien du mal au sein d’un même corps. Fasciné par la dualité de son être et grisé par la nouvelle liberté que lui offre ce breuvage délétère, il en devient dépendant et se laisse peu à peu manoeuvrer par les violents instincts de son double maléfique …
 
L’oeuvre de Stevenson est une belle réflexion sur la multiplicité de l’être humain: en faisant se confronter le bien et le mal au sein d’un même corps, il montre à chacun d’entre nous que l’homme n’est pas une simple entité mais que plusieurs personnalités le composent. Il en va justement ainsi de Pierre Azéma dont l’interprétation fort habile laisse proliférer sur scène toute une pléiade de sentiments: tour à tour timide, nerveux, fou ou agressif, l’acteur conjugue en soliste les deux rôles antagonistes de Jekyll et Hyde. Se scandant au fil du récit dont il est lui-même le narrateur, il se manifeste préalablement en savant vertueux élégamment engoncé dans son petit gilet. Gentleman courtois et intègre, son Docteur Jekyll va graduellement changer de nature et laisser se révéler son pendant négatif: paré d’un haut-de-forme et d’une cape aussi funeste que ses pensées, Pierre Azéma campe alors un Mister Hyde extravagant et névrosé. Se livrant frénétiquement à des danses celtiques ou arpentant les rues de Londres avec sa précieuse canne, il est prêt à tuer quiconque le contredit. Déchiré entre ces deux personnalités, le comédien se métamorphose avec une facilité étonnante et il livre à son public une performance digne d’un schizophrène. On souhaiterait cependant que Pierre Azéma soit encore plus audacieux et qu’il ne se contente pas de nous séduire. Laissant toute bienséance de coté, il devrait attiser ses spectateurs, les brusquer d’avantage et, pourquoi pas, les incommoder. En contrepoint de son Docteur Jekyll qu’il incarne si sagement, ce serait un régal de le voir personnifier un Mister Hyde féroce et libidineux. Avec son physique et son talent, Pierre Azéma peut pleinement se permettre de jouer la carte de la cruelle lubricité afin de souligner vraiment le contraste et la discordance de ses deux protagonistes. Son approche reste trop dans la justesse et la subtilité, on voudrait le voir totalement déshinibé.


Il en va de même pour la mise en scène qui nous charme mais manque parfois de dynamisme: la pièce dégage une très belle atmosphère grâce à son décor, sa musicalité et son éclairage feutré, elle ne possède cependant pas assez d’impétuosité car elle est trop axée sur le monologue du savant qui nous décrit sans cesse sa folie et ses transferts d'humeur. L’idéal serait de reprendre cette adaptation de Pascal Salaun en lui greffant tous les autres figurants du récit. Pris entre les allées et venues de ses victimes, les dialogues avec son domestique ou les échanges amoureux en compagnie de sa si charmante Mlle Caron, Pierre Azéma pourrait enfin se libérer de tous ces personnages et devenir un machiavélique Mister Hyde!

Jekyll & Hyde ? A vous de voir lequel vous allez préférer!


Jekyll &Hyde
Adaptation de Pascal Salaun
D'après Robert L. Stevenson
Mise en scène: Pierre Azera et Bénédicte Bailby
Avec : Pierre Azema

Comédie Bastille
5, rue Nicolas Appert - Paris 11e
Métro Richard Lenoir

Les mardis et mercredis à 19h30
Réservations: 0148075207
www.comédie-bastille.com

Prolongation de Jekyll & Hyde à la Comédie Bastille jusqu’au 29 mars 2016 :
les mardis et mercredis soirs en alternance

 

Lire aussi dans Théâtre :

Axel Drhey : un Ruy Blas burlesque à souhait

Jacques Allaire : un Dernier Contingent aussi violent que puissant

Nobody : un travelling décapant sur la vie en entreprise

Pour Louis de Funès : une réflexion exaltée sur le métier d’acteur

La Dame Blanche: un thriller théâtral très réussi

 

Commentez l'article

A LA UNE

Patrick Poivre d'Arvor : " Il faut que nous soyons nombreux à reprendre le flambeau"

Patrick Poivre d'Arvor : " Il faut que nous soyons nombreux à reprendre le flambeau"

Publication : lundi 11 décembre 2017 11:35

Par Emmanuelle de Boysson - Journaliste, homme de télévision et de radio, animateur à Radio classique et à CNews de « Vive les livres », acteur, metteur en scène d’opéras, Patrick Poivre d’Arvor est avant tout un écrivain (prix Interallié pour « L’irrésolu » en 2000) et un amoureux de la littérature. Longtemps, la lecture fut sa consolation. Elevé en Bretagne, l’enfant timide et solitaire disait déjà « mes seuls amis sont les livres ».

Julien Cottereau : Imagine-toi émerveille le théâtre des Mathurins

Julien Cottereau : Imagine-toi émerveille le théâtre des Mathurins

Publication : samedi 9 décembre 2017 08:44

  Par Romain Rougé – Dans Imagine-toi, Julien Cottereau incarne un personnage poétique et lunaire. Au théâtre des Mathurins de Paris, il nous amène dans son terrier tapissé de mimes et de merveilleux.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer