Frédéric Dard - Dico Dard - Fleuves Editions RTLPar Marc Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / Que diable Frédéric Dard irait-il faire dans cette galère ? Ironiser, miroiter, démystifier, calembourder, offrir une tournée de textes à haute portée morale et accablés de prolongements philosophiques, défier Dumas (« je ne suis pas un géant, mais un obèse de la littérature »). Tout cela à son corps défendant, puisque  ce Dico est dû à un de ses admirateurs, couvert toutefois par une préface d’Erik Orsenna et ceci : « Voilà pourquoi nous aimons tant Frédéric dard, nous les amoureux de la langue française : non sans jalousie, nous devons admettre qu’il l’a fait roucouler comme personne. Il l’a entraînée dans des chemins inattendus d’elle, joyeux, gourmands et libres ». Est-il insensé de parier qu’Orsenna  traversant la nuit le quai de Conti, avait accroché au Pont des Arts un cadenas d’amour pour Bérurier ?

 

« Dico Dard », textes réunis par Pierre Chalmin, Fleuve éditions, 19,90 euros

 

Lire aussi :

Emilie de Turckheim : au « Bonheur », supermarché de la confession… !

Erri de luca et ses mémoires marines

Kevin Canty : une déclinaison poétique des travers humains

Josyane Savigneau : Philip Roth et sa groupie

Evelyne Bloch-Dano : une promenade historique de Rousseau à Modiano

Juliette Kahane, Patrick Modiano : Quand le roman explique ce qui nous intrigue

Anne Wiazemski et Chantal Pelletier : Godard for ever !

 

 

Commentez l'article

A LA UNE

Emmanuel Petit : l'équipe de France et les états d'âme

Emmanuel Petit : l'équipe de France et les états d'âme

Publication : samedi 16 décembre 2017 08:45

  Par Pascal Baronheid - En clamant son « attachement viscéral à l’équipe de France », Emmanuel Petit rame à contre-courant d’un univers qui désapprouve les états d’âme.

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Publication : jeudi 14 décembre 2017 15:22

Par Eloise Bouchet - Comment trouver sa place dans un monde qui fait la part belle au profit immédiat au détriment de toute valeur humaniste ? Un monde qui porte aux nues les « winners », ceux qui n’hésitent pas à écraser les autres pour parvenir à leurs fins ?

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer