Pas poliPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ La politesse, c'est essentiel...aussi Elisabeth Brami et Marie Paruit ont imaginé une petite histoire contenue dans un grand album qui confronte sur deux pages côte à côte les comportements des enfants polis et des enfants pas polis!
L'enfant poli range ses affaires et fait des efforts à la maison...aussi il retrouve ses jouets plus facilement. Il ne réclame pas des cadeaux tout le temps, sait être patient, serviable, attentionné, mange proprement nettoie l'évier après d'être brossé les dents, laisse passer les adultes en premier...et, au final, être poli, c'est une forme d'héroïsme du quotidien! Alors incitons nos enfants à devenir des héros et prenons-en de la graine car de nombreuses situations évoquées dans cet album peuvent s'appliquer aux adultes!  

Mon superlivre de la politesse
Auteurs: Elisabeth Brami & Marie Paruit
Editions: Casterman
Prix: 14,95€

A lire aussi:

Usborne : encore plus d'activités et de plaisir!

Pour faire pétiller sa rentrée !

Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire!

Le caca, ça ne finit pas que dans les toilettes...

Heureux qui, comme Ulysse, connaît ses classiques...

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le Brésil…

Commentez l'article

A LA UNE

Persée : une pièce qui dynamite joyeusement le désespoir

Persée : une pièce qui dynamite joyeusement le désespoir

Publication : mardi 21 novembre 2017 15:27

  Par Eloise Bouchet - La jeune troupe « A quoi la compagnie », fondée en 2013, s’empare pour sa septième création du mythe de Persée et le revisite à sa sauce. Une sauce pimentée et concentrée. Le sous-titre allitéré, « Persée, la palpitante épopée pipée perpétuelle », qui sonne comme des paroles de Boby Lapointe, donne le ton : la pièce sera fantaisiste, (ré)créative et absurde.

Hoc,ou le Nez : une pièce qui dérange

Hoc,ou le Nez : une pièce qui dérange

Publication : lundi 20 novembre 2017 16:06

  Par Eloise Bouchet - Publiée pour la première fois en 1835 dans la revue littéraire Le Contemporain, la nouvelle fantastique de Gogol, « Le Nez », raconte l’histoire d’un homme qui perd mystérieusement son nez et qui part à sa recherche. Peinture de la société pétersbourgeoise du XIXème siècle et de ses travers, Le Nez offre également une réflexion philosophique sur la place de l’homme dans la société.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Publicité

bandeau auto editionlight

 

BANNER PUBLICATION NOV2017

 

BANNER FACEBOOK NOV2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer