le sommellier du livrePar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Myamoto est un jeune homme endetté. Un soir qu'il rentre éméché d'une soirée, ses pas l'amènent jusqu'à une bibliothèque encore éclairée malgré l'heure tardive. Il y rencontre un jeune bibliothécaire à l'humeur irascible qui lui met entre les mains un livre pour enfants: un recueil de contes de Nankichi Niimi. Il entreprend la lecture de " La montre musicale" et réalise avec stupeur que ce conte colle parfaitement avec sa réalité. Qui est donc ce Mikoshiba, binoclard à la coupe" champignon"? Un magicien? En tous cas, il le fascine et il va changer sans le vouloir la vie de ce garçon en perdition...
Un manga qui passionnera tous les amoureux de la littérature. Y sont parsemés des maximes pertinentes sur la lecture et ses bienfaits et l'on y croise à plaisir de nombreux récits célèbres dont "L'île au trésor" de Stevenson ou encore " Le merveilleux voyage de Nils Holgersson". Umiharu Shinohara rappelle à quel point chaque livre est un voyage, un ami, une compagnie mais aussi une nourriture qui fait vivre. Un très bel hommage à la littérature jeunesse que nous vous invitons vivement à découvrir!

Le maître des livres
Auteur: Umiharu Shinohara
Editions: Komikku
Prix: 8,50€

A lire aussi:

Quand la gastronomie devient une arme politique

Save me pythie : le manga d'une anti-héroïne attachante

Japan Expo 2014 : 15ème fête de la culture japonaise

Jérôme hamon et Marc Van Straceele : le sumo en question

Hell's Kitchen : Un plat réussi est un plat mortel

300 millions de yens jamais retrouvés : le casse du siècle au Japon

Commentez l'article

A LA UNE

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Publication : lundi 23 octobre 2017 09:46

  Par Romain Rougé – Dans la catégorie des longs métrages de la compétition officielle du Cinémed de Montpellier, il y a souvent de petites pépites qui émergent. C’est le cas de Dede, un premier film géorgien de Mariam Khatchvani.

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Publication : dimanche 22 octobre 2017 18:55

  Par Romain Rougé – Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch a fait sensation lors de la présentation de Razzia, en ouverture du 39ème Cinémed de Montpellier. Le film a d’ores et déjà été choisi pour représenter le Maroc aux oscars 2018.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer