Par Pascal Baronheid - BSCNEWS.FR / Johnny Hallyday en porte-parole de Michel Foucault : ah que… Il n’y a pas de sotte pédagogie. Voici une méthode pour le moins originale, en matière d’enseignement de la philosophie. Elle repose sur la constitution de surprenants couples philosophico-musicaux, tels Gainsbourg et Lévi-Strauss, Céline Dion et Epicure, Brel et Françoise Dolto. Jenifer en héritière du siècle des Lumières, il fallait oser. On aurait tort de ne voir en ces propositions qu’un livre gag. Bien exploité, il devrait connaître un succès intéressant. Mylène Farmer et le marquis de Sade, Cookie Dingler et Beauvoir, Lorie et Heidegger : tout un programme. Si un volume 2 devait voir le jour et élargir le concept aux people, il serait intéressant d’y croiser Richard Virenque, Nabilla, Joey Starr, Geneviève de Fontenay etc …

« La philo en 50 chansons », Thierry Aymès, éditions de l’Opportun, 15 €


Lire aussi :

De la lecture, encore et toujours pour accompagner les soirées d'été

Une sélection pour lire cet été 2013

Les livres partent dans tous les sens : Partez avec un livre!

Le briseur d’âmes : un thriller psychologique efficace

D’humour et pas que d’eau fraîche

Commentez l'article

A LA UNE

Persée : une pièce qui dynamite joyeusement le désespoir

Persée : une pièce qui dynamite joyeusement le désespoir

Publication : mardi 21 novembre 2017 15:27

  Par Eloise Bouchet - La jeune troupe « A quoi la compagnie », fondée en 2013, s’empare pour sa septième création du mythe de Persée et le revisite à sa sauce. Une sauce pimentée et concentrée. Le sous-titre allitéré, « Persée, la palpitante épopée pipée perpétuelle », qui sonne comme des paroles de Boby Lapointe, donne le ton : la pièce sera fantaisiste, (ré)créative et absurde.

Hoc,ou le Nez : une pièce qui dérange

Hoc,ou le Nez : une pièce qui dérange

Publication : lundi 20 novembre 2017 16:06

  Par Eloise Bouchet - Publiée pour la première fois en 1835 dans la revue littéraire Le Contemporain, la nouvelle fantastique de Gogol, « Le Nez », raconte l’histoire d’un homme qui perd mystérieusement son nez et qui part à sa recherche. Peinture de la société pétersbourgeoise du XIXème siècle et de ses travers, Le Nez offre également une réflexion philosophique sur la place de l’homme dans la société.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Publicité

bandeau auto editionlight

 

BANNER PUBLICATION NOV2017

 

BANNER FACEBOOK NOV2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer