Par Claire Couthenx -Bscnews.fr/ Quoi de plus normal que de vRevesouloir ressembler à tout le monde ? Surtout quand on est une adolescente coquette, et qui aime plaire. On veut les derniers habits à la mode, être regardée par les garçons et surtout ne pas avoir comme accessoires une canne blanche et des lunettes noires. Mais quand on a une volonté de fer comme Jill, être aveugle n’est pas un obstacle au fait de vouloir vivre comme tout le monde. Prendre le métro toute seule, rire avec ses copines, flirter avec les garçons et faire le mur les soirs où ses parents sont de sortie voilà des choses qu’elle ne se refuse absolument pas. Sauf qu’être comme tout le monde signifie aussi avoir des problèmes, comme tout le monde. Et un soir où elle fait le mur de nuit, toute seule, dans un parc parisien désertique, elle va entendre un homme se faire agresser et supplier qu’on lui vienne en aide. Cet appel à l’aide auquel elle ne peut absolument pas répondre va plonger Jill dans les affres de la culpabilité et du doute quant à sa capacité de pouvoir vivre comme tout le monde. Mais le plus étrange pour Jill sera que la police, prévenue par ses soins de l’agression, ne trouvera absolument aucune trace de la victime. Et que très vite viendra une autre nuit, où cette fois bien au chaud dans son lit, elle va se mettre à rêver en couleurs. Ce qui ne lui était plus arrivé depuis le début de sa cécité.  Mais le plus étrange c’est que ses rêves vont se révéler être prémonitoires, et avoir un personnage récurrent : un jeune de son âge, plutôt mignon, qui semble lui aussi l’appeler à l’aide. Voilà un thriller efficace, rempli de rebondissements, avec une héroïne pleine de fougue et d’appétit de vivre qui sait plonger dans l’aventure sans sourciller et avec plus de volonté que les garçons qui l’entourent. L’auteur Jo Witek signe là son second thriller pour adolescents chez Actes Sud Jr, après le terrifiant Peur Express. Une résidence d’auteur dans un institut de jeunes aveugles lui a permis de retranscrire au mieux la vie quotidienne de ces jeunes qui souffrent plus au quotidien du regard que les autres portent sur eux que de leur handicap. Une leçon de vie et de courage.

Jo Witek
Actes Sud Jr - collection Romans
01/13 - 336 pages - à partir de 12 ans - 14,50 euros

A découvrir aussi:

La décision : la question de la grossesse chez les adolescentes traitée avec pertinence

Juillet 42, les enfants aussi : un récit émouvant

Johnny Depp : Comment j'ai piqué sa petite amie alien

Le huitième continent: un cauchemar familial les pieds dans le Vortex

Tout ce qui brille : un roman pour partir à la conquête de la Grosse Pomme

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Publication : jeudi 18 janvier 2018 16:10

Par Nicolas Vidal - Incontournable et talentueuse artiste, Mona Leu Leu a bluffé la rédaction du BSC NEWS avec son magnifique ouvrage “Le grenier” !

Pierrat Brothers : du bon usage des pièces à conviction

Pierrat Brothers : du bon usage des pièces à conviction

Publication : jeudi 18 janvier 2018 15:18

Par Marc-Emile Baronheid - Les Pierrat Brothers sont les nouveaux Dupont Dupond. Sauf qu’avec eux c’est du sérieux. Pour preuve, leur livre à quatre mains, fondé sur le bon usage de pièces à conviction dans quantité d’affaires criminelles.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer