François Sagan, un chagrin immobilePar  Sophie Sendra - BSCNEWS.FR / Cet ouvrage est un cadeau. Ceux qui aiment Françoise Sagan vont la retrouver ; ceux qui aiment le personnage vont la (re) voir et ceux qui ne la connaissent pas vont la découvrir magistralement « vivante ». Pascal Louvrier signe ici un livre dont l'écriture « écoute » Sagan (pour paraphraser Paul Claudel). On croit « l'entendre » au travers de ces lignes qui retracent une vie, une œuvre. Petit secret de lecture : lorsque j'ai entamé les épreuves (avant parution), je n'ai pas regardé le nom de l'auteur, ne m'attachant ainsi qu'à l'ouvrage. Résultat : j'ai crû que l'auteur était une femme. Non pas qu'il y ait une écriture « féminine » (thème déjà évoqué dans un de mes précédents articles du Bscnews), mais Pascal Louvrier a su faire vivre « La Sagan » dans un ouvrage qu'elle aurait pu dicter. Un auteur « inspiré » au terme de cette lecture.

Sagan, un chagrin immobile, Pascal Louvrier, Éditions Hugo et Compagnie, 2012.


> Achetez ce titre en ligne chez notre partenaire Fnac.com


Le site des Editions Hugo & compagnie

À lire aussi :

Les dents de ma mère ou la dévoration maternelle

Ecologie : un ouvrage qui éclaire les consciences

Deux romans de femmes autour de l'aléa masculin

Guillotine Sèche : le récit extraordinaire de René Belbenoit

 

Commentez l'article

A LA UNE

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Cinémed : Dede, la force des femmes dans la Géorgie traditionnelle

Publication : lundi 23 octobre 2017 09:46

  Par Romain Rougé – Dans la catégorie des longs métrages de la compétition officielle du Cinémed de Montpellier, il y a souvent de petites pépites qui émergent. C’est le cas de Dede, un premier film géorgien de Mariam Khatchvani.

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Publication : dimanche 22 octobre 2017 18:55

  Par Romain Rougé – Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch a fait sensation lors de la présentation de Razzia, en ouverture du 39ème Cinémed de Montpellier. Le film a d’ores et déjà été choisi pour représenter le Maroc aux oscars 2018.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer