ArnooPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Illustrations Arnaud Taeron/ Mr Peanuts est un roman qui séduira tous ceux qui aiment être malmenés par l'intrigue et trompés par leur intuition. Qui est ce mystérieux Mr Peanuts? Autant un danger qu'un rêve, autant une menace que la promesse d'une bénédiction. Tout dépend de quel côté l'on regarde cette histoire et 
tout dépend de qui l'on 
est. Adam Ross se rit de la
 mise en abyme, déjoue 
toutes nos hypothèses et
 surfe sur la frontière
 troublante entre la réalité
 et l'imagination. " La
 première fois que David
 rêva de tuer sa femme, ce 
n'était pas lui qui la tuait
": une phrase d'accroche
 prometteuse qui annonce 
un polar sur fond de
 meurtre conjugal sordide.
Mais est-ce vraiment de 
cela qu'il s'agit? Ne 
sommes-nous pas souvent
 davantage des êtres 
humains qui fantasmons 
plutôt que des sujets qui
 mettons à exécution nos 
pires désirs? L'amateur d'hémoglobine et de meurtres sordides va être ravi car ce n'est pas un mais deux meurtres d'épouses qui sont fomentés dans ce roman . Alternativement le lecteur suit les déboires conjugaux de David et Alice Pepin, de l'inspecteur Sam Sheppard et Marilyn et du second inspecteur en charge de l'enquête du meurtre de Pépin, Ward Hastroll et son épouse Hannah. David, concepteur de jeux vidéos et phobique de la paternité, n'arrive pas à supporter l'idée que son épouse obèse perde du poids. Ward désespère de voir Hannah quitter le lit qu'elle occupe sans interruption depuis six mois pour dépression. Sheppard tente d'oublier ses écarts de conduite et la mort violente de son épouse dont il a été disculpé. Un roman qui vous occupera au moins durant dix bonnes heures et vous emportera dans les méandres inavouables des consciences des mâles mariés . Une réflexion judicieuse et terrible sur le couple,- et sur la difficulté à communiquer et à se comprendre ; un bilan pessimiste sur l'utopique rêve des êtres en phase. Mr Peanuts offre des scènes bouleversantes où les femmes sont souvent les victimes consentantes, s'enferment dans des souffrances indicibles et provoquent des actes trop longtemps refoulés de leur mari incapable de les satisfaire et de revenir en arrière . Adam Ross parle de nos faiblesses et de nos médiocrités et brosse des portraits justes et non caricaturaux. Gare! Mr Peanuts est un roman qui parle d'échec sentimental et conjugal, d'insatisfaction et de regrets ; il est donc à dévorer donc en période d'optimisme. Un ouvrage fort bien mené même si - et on insiste!- il est fort long et demande au lecteur une bonne dose de fidélité .


" Dans la salle d'interrogatoire, Sheppard attendit que Pépin recouvre son calme. Le suspect qui jusque-là était affalé sur la chaise, les coudes sur la table, le regard fixe sur ses mains jointes, sepeanuts redressa brusquement en s'essuyant le nez sur le revers de son poignet, renifla et pressa ses avants- bras sur ses yeux humides. Il s'éclaircit la gorge, croisa les bras et apparut tout à coup plus fort, concentré , déterminé.
-C'est bon, dit-il. Posez vos questions. "


Titre: Mr Peanut

Editions: 10/18

Auteur: Adam Ross

Commentez l'article

A LA UNE

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Cinémed : Razzia de Nabil Ayouch, une photographie sublime du Maroc

Publication : dimanche 22 octobre 2017 18:55

  Par Romain Rougé – Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch a fait sensation lors de la présentation de Razzia, en ouverture du 39ème Cinémed de Montpellier. Le film a d’ores et déjà été choisi pour représenter le Maroc aux oscars 2018.

David Gilmour : un "Live at Pompéii" incontournable

David Gilmour : un "Live at Pompéii" incontournable

Publication : dimanche 22 octobre 2017 10:26

Par Jean-Christophe Mary - Quarante cinq ans après avoir avoir joué avec Pink Floyd dans le mythique amphithéâtre romain, David Gilmour était de retour pour deux nuits dans le cadre de sa tournée de promotion de son album « Rattle That Lock ». Ces deux concerts étaient les premiers spectacles face un public depuis que les gladiateurs y avaient combattu au premier siècle après JC.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Chômage : Pôle Emploi, une machine infernale selon Cécile Hautefeuille

Publication : vendredi 20 octobre 2017 10:11

  Par Romain Rougé - Cécile Hautefeuille est journaliste. De son expérience de demandeuse d’emploi est né un blog, Le Minisphère du Chômage et des Idées reçues, puis un livre, La machine infernale : Racontez-moi Pôle Emploi.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer