Fatrasie Par Julie Cadilhac- Bscnews.fr / Définition de Fatrasie? Comédie délirante qui cherche à montrer avec énergie combien la vie peut être sautillante et gaie....si on la voit du bon côté. Plus sérieusement? une fatrasie est un genre littéraire du Moyen-Âge qui regroupe des poèmes où le sens cède l'initiative au son. Et immédiatement, vous vous imaginez une pièce intellectuelle. Point du tout! Fatrasie est aussi accessible que fantaisiste et ne garde de sa définition première que l'initiative et la mise en valeur du son.

Pierre Lericq a composé un hybride entre pièce et concert . La trame narrative, c'est la fabuleuse histoire de Louis Leroy, homme à femmes (si l'on peut dire....) puisqu'il vit avec sa vieille mère, son épouse, sa fille d'une première union et fréquente régulièrement une maîtresse. Sa conscience, jamais très loin et qui prend les traits du musicien Nicolas Lepont, ne cesse de lui faire remarquer qu'il se leurre sur ses désirs mais...au milieu de toutes ces personnalités féminines, est-ce facile de trouver ses propres réponses?

D'entrée, un humour potache et délibérément coquin envahit le plateau pour ne plus le quitter. Loufoques, décalés, givrés, les protagonistes exhibent leur individualité avec un naturel irrésistible . Ainsi Muriel Gaudin incarne avec une fragilité superbe à la fois la mère esseulée de Louis Leroy puis sa soeur, jeune femme pondant des mômes en espérant créer un être parfait qui la réconcilierait avec le monde . Marion Dubos joue une épouse fort comique qui jure que Paris est en Afrique et s'est rebaptisée d'un nom zoulou pour masquer ses origines d'Europe de l'Est. Enfin, Juliette Laurent interprète de façon hilarante une potiche romantique, maîtresse écervelée de Louis, abonnée aux concours de miss ratés. Six comédiens sur scène pour nous narrer un drôle de ménage dans lequel l'on ne sait plus si c'est la folie ou la raison qui tient la barre.

Fatrasie est un spectacle qui se regarde avec les oreilles et on y apprécie notamment l'utilisation de divers genres musicaux . Ainsi, sur le plateau, flirtent ou se cèdent la place les rythmes africains et leurs percussions, le rap et le hip-hop scandé, la musique classique.... et les choeurs se font et se défont pour chanter l'amour, ses bonheurs et ses chagrins.

Si les textes sont souvent pertinents et drôles et la mise en scène burlesque à ravir ( les deux scènes de répétition théâtrales en sont un exemple réussi), on regrettera d'abord certaines chansons aux paroles répétitives dont ce "l'amour" qui finit par être insupportable tellement il est prononcé ; ensuite - et c'est peut-être fait exprès?- les voix jouent régulièrement sur une gamme de dissonances inconfortable pour les oreilles.

Fatrasie est une pièce qui ne fera pas l'unanimité: certains rejetteront en bloc le delirium de cette troupe de joyeux drilles et ne se laisseront pas entraîner dans cette parenthèse d'espièglerie où la spontanéité semble avoir été le principal metteur en scène. Mais d'autres adhéreront immédiatement à ce moment de liberté scénique où le conformisme vacille, les pieds sautillent, l'émotion étreint et l'amour finit par noyer la morosité.

Titre:Fatrasie

Auteur: Pierre Lericq

Compagnie: Les Epis Noirs

Mise en scène : Pierre Lericq

Avec Anaïs Ancel, Marion Dubos, Muriel Gaudin, Juliette Laurent, Nicolas Lepont, Pierre Lericq.

Au théâtre Jean Vilar ( 34, Montpellier) le 25 et 26 novembre 2010.

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Michel Moatti : réflexion sur l’irrémédiable dégradation des repères sociaux

Michel Moatti : réflexion sur l’irrémédiable dégradation des repères sociaux

Publication : dimanche 21 janvier 2018 09:02

Par Marc Emile Baronheid - Blogs, réseaux sociaux, journalisme classique et information à la sauce internet sous-tendent l’odyssée d’un sociopathe particulièrement féroce.

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Mona Leu Leu : « Le grenier, une histoire de transition et de famille »

Publication : jeudi 18 janvier 2018 16:10

Par Nicolas Vidal - Incontournable et talentueuse artiste, Mona Leu Leu a bluffé la rédaction du BSC NEWS avec son magnifique ouvrage “Le grenier” !

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer