Les ZATPar Julie Cadilhac- Bscnews.fr / Crédit-photo: Pierre de Mecquenem / Le projet ZAT Montpellier vise à ouvrir des Zones Artistiques Temporaires, dans les quartiers, entre 2010 et 2020, pour explorer la ville autrement. Elles auront lieu chaque année, entre septembre et mai, au centre, dans les faubourgs et dans les périphéries, proches de stations du tramway. Le projet est double: suivre d'abord une ligne artistique précise : favoriser la créativité dans l’espace public des arts urbains (arts vivants, arts visuels, street art, performance...) mais aussi impliquer la population dans sa diversité et la mobiliser dans un travail collectif. Le projet se déploie autant dans la ville que sur internet (zat.montpellier.fr).
La première ZAT se déroulera à Antigone du 11 au 14 novembre 2010 : vous pouvez consulter le programme ici. L’accès à tous les spectacles et aux installations artistiques est gratuit.

"Engager une nouvelle grande aventure artistique et culturelle à Montpellier, qui invite à vivre la ville différemment. Révéler la richesse de l’humain dans l’urbain. Favoriser encore et toujours le vivre ensemble, en mobilisant toute la population..." (Hélène Mandroux, maire de montpellier)."

Le quartier Antigone
a été imaginé au début des années 1980 par l'architecte Ricardo Bofill. Antigone a marqué l’histoire de Montpellier par ses logements sociaux, ses espaces publics piétons, sa spectaculaire esthétique néoclassique et par l’ouverture qu’elle proposait à la ville, vers la mer… Antigone a 25 ans et elle invite ainsi toute la ville à la (re)découvrir grâce à 30 spectacles et surprises urbaines, imaginées par des artistes d’ici et d’ailleurs.
Elle nous offre l'occasion de l'explorer par le biais d'un parcours chorégraphique, d'une performance de street art numérique, d'une installation de flammes ou encore d'une psychanalyse urbaine...et le badaud pourra aussi s'instruire sur le personnage de la tragédie grecque qui lui donne son nom, l'incorruptible et insoumise Antigone, fille d'Oedipe, grâce à des lectures théâtrales, du Land art et des entretiens à écouter....
Au coeur de la ZAT, il y aura aussi des temps de fête – un grand bal décalé sous les étoiles, le samedi soir –,des temps de discussion – une Zone Apéro Temporaire, pour rencontrer les artistes et échanger sur les spectacles – et de convivialité – un pique-nique dominical sur la Place du Nombre d’Or.

Voilà qui devrait réjouir tous les amateurs de "festivals intelligents" : les ZAT sont une occasion culturelle de partager des moments artistiques. Venez Zébrer la Zat, Prendre la mesure d'Antigone, Voir l'embrasement du nombre d'or! Vous allez découvrir des "Bodies in Urban spaces", des danses instinctives et animales au coeur de la cité, participer à un bal géant chorégraphique, oui, venez habiter l'Espace de la ville...voilà ce que nous proposent les Z.A.T de Montpellier...ce serait trop bête de ne pas y poser notre propre coup de pinceau, non?

Commentez l'article

Le BSC NEWS Magazine du mois

COUV BSCNEWS DECEMBRE2017

 

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Laëtitia Eïdo : "La série Fauda montre l’horreur d’un conflit sans fin"

Publication : mercredi 17 janvier 2018 16:19

Par Antoine Coste Dombre - Des yeux noirs perçants et une voix assurée, Laëtitia Eïdo paraît sûre d’elle. Un caractère bien trempé qui tranche avec une sensibilité évidente.

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Amandine Dhée : « Le père est une mère très acceptable »

Publication : mardi 16 janvier 2018 15:52

Par Marc Emile Baronheid - « Hors de question que je couve en silence » : le sois ronde et tais-toi n’a pas cours, dans ce brûlot marqué au fer du féminisme subtil.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Soutenez Putsch !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

KO1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer