Eric Woerth aux Rencontres de la Modernisation de l'EtatPar Neila Latrous - BSCNEWS.FR / Vous en conviendrez, quand on est le président du « travailler plus pour gagner plus » et qu’on considère la réforme des retraites comme la plus importante du quinquennat, on prête une attention toute particulière à la façon dont fonctionne le ministère du Travail. On prend garde, par exemple, à ce qu’il ne soit pas frappé d’instabilité ministérielle. Ca, c’est pour la théorie.

En pratique, le gouvernement a connu quatre ministres différents à ce poste en à peine trois ans. Chacun d’eux est resté 9 mois en moyenne. Avec des fortunes diverses. Un an et sept mois de longévité pour Xavier Bertrand, premier occupant de la rue de Grenelle. Nommé le 18 mai 2007, Xavier Bertrand quittera son ministère en janvier 2009 quand Nicolas Sarkozy lui demande de prendre la tête de l’UMP, en remplacement de Patrick Devedjian à qui l’on reproche de ne pas tenir le parti.

Exit Xavier, welcome Brice ! Brice Hortefeux quitte ce ministère de l’Immigration qui a tant terni son image pour un portefeuille à l’accent social. Las, l’ami d’enfance de Nicolas Sarkozy s’y ennuiera profondément et demandera à être recasé place Beauvau après le remaniement de juin 2009, lui qui a été élu « par erreur » aux européennes.

C’est le retour d’un Xavier au ministère. Enfin, Xavier Darcos, qui troque l’Education contre le Travail, les Relations sociales, la Famille, la Solidarité et la Ville. Un portefeuille long comme un bras qu’il conservera jusqu’aux régionales. Bis repetita en mars 2010, les syndicats voient à nouveau changer leur interlocuteur.

Et c’est à ce moment qu’Eric Woerth prend ses nouvelles fonctions rue de Grenelle. La classe politique se demande désormais quand est-ce que le trésorier de l’UMP posera sa démission, embourbé qu’il est dans l’affaire Bettencourt. Si un remaniement survient dans les jours qui viennent, Eric Woerth aura tenu quatre mois.

Who’s next ?

Commentez l'article

A LA UNE

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Sous la glace : une vision glaçante et ironique du monde de l’entreprise

Publication : jeudi 14 décembre 2017 15:22

Par Eloise Bouchet - Comment trouver sa place dans un monde qui fait la part belle au profit immédiat au détriment de toute valeur humaniste ? Un monde qui porte aux nues les « winners », ceux qui n’hésitent pas à écraser les autres pour parvenir à leurs fins ?

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Neymar : du FC Barcelone au PSG, toujours une valise d'avance

Publication : jeudi 14 décembre 2017 10:13

  Par Pascal Baronheid - Fashion victims par excellence, mercenaires, sales gosses, les protagonistes du football sont peu suspects de fidélité, sauf à leur valise, élément fondamental de la panoplie de première nécessité.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Laurent Obertone : "Certains médias ont le monopole de la pensée autorisée et de la morale"

Publication : mardi 28 novembre 2017 11:23

  Par Nicolas Vidal - Depuis la parution de France Orange Mécanique en 2013, le journaliste Laurent Obertone déjoue tous les pronostics littéraires. Ses livres font fureur en librairie malgré une presse très rétive aux sujets qu’il aborde et qui ne se prive pas de dénoncer ses idées.

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer