René-Louis des Forêts - Oeuvres Complètes - QuartoPar Marc Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / L’œuvre de Louis-René des Forêts (1918-2000) est rare, secrète et donc profondément méconnue.

Lire la suite : Louis-René des Forêts : une oeuvre rare, secrète et méconnue

*/

Michel Delon - Casanova - NRFPar Marc Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / L’été venu, le marché du livre propose des produits frais, légers, comestibles, sans additifs intellectuels ni colorants idéologiques, dont on peut à l’envi interrompre la lecture au profit d’un cocktail ou d’une baignade.

Lire la suite : Le marché du livre : l'été des produits frais et comestibles

Mark TwainPar Marc Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / Le saviez-vous, Mark Twain (1835-1910) ne jurait que par la vente par souscription, son instinct marchand lui dictant d’aller débusquer le client en son gîte, plutôt que de l’attendre derrière la vitrine d’une librairie.

Lire la suite : Mark Twain : l'écrivain qui ne jurait que par la vente par souscription

NouillesPar Félix Brun - Bscnews.fr/ Pierre Desproges a écrit en 1984 et 1985 des chroniques pour la revue plutôt bourgeoise: Cuisines et Vins de France. Ces textes, souvent osés et dérangeants, à l’humour caustique et irrévérencieux sont rassemblés dans ce recueil, accompagnés de quelques délires desprogiens sur la cuisine, l’amour du vin et de la bonne chair. Cabu, Catherine, Charb, Luz, Riss, Tignous et Wolinski illustrent avec délectation ces bons mots et ces saillies que seul Desproges savait écrire. Le lecteur s’installe dans ce livre comme on s’attable chez un chef étoilé : il déguste, savoure, sauce, se lèche les babines de la frénésie, de l’insolence et des absurdités de Pierre Desproges... et des sublimes illustrations des dessinateurs de Charlie Hebdo.

Lire la suite : Desproges : un grand cru hors-classe

DurasPar Marc Emile Baronheid - Bscnews.fr/ « Ce qui donne un sens à ma vie, si on peut parler de sens, c’est l’écriture », confiait Duras. « Créer n'est pas un jeu quelque peu frivole. Le créateur s'est engagé dans une aventure effrayante, qui est d'assumer soi-même, jusqu'au bout, les périls risqués par ses créatures » (Genet in Journal d’un voleur). Deux itinéraires dissemblables, de ceux que l’on a mieux le temps de (re)visiter dans la vacance estivale.

Lire la suite : Marguerite Duras : « Ce qui donne un sens à ma vie, si on peut parler de sens, c’est l’écriture »

Abonnez-vous au Tabloïd !