BSC News

 

 

 

           

La sélection du libraire


Histoire de la guerre aux Etats-Unis Volume 1, The Goddess of war

Un article proposé par Raphaël ROUILLE, libraire Sauramps en Cévennes.
Article paru dans le PAGE DES LIBRAIRES du mois de mars.

Sensual Cochise
Prévu en trois volumes The Goddess of War est une attaque déjantée contre les faiseurs de guerre. Débridé, le récit explose de toute part. L’esthétique décadente y consacre une guerrière fatiguée, sorte de Barbarella contemporaine givrée sous amphétamines.

Lassée par ses trophées, la Déesse de la guerre se remémore quelques batailles américaines puis s’abandonne au souvenir du grand et sensuel Cochise, qu’elle souhaite revoir absolument. Irrité, le Roi des Dieux décide de se venger et d’abattre sa foudre sur le peuple Apache. Entamé alors que G.W. Bush envoyait ses troupes en Irak, le récit de Lauren Weinstein mélange l’histoire guerrière des Etats-Unis à une sorte de cauchemar halluciné qui renouvèle le genre de la science fiction américaine. Au centre de décors dépravés, Valérie, héroïne alcoolisée, évolue en bichromie, sensuelle et pathétique. Barbarie graphique, humour cinglant, narration explosive : l’univers inspiré de la mythologie nordique de la jeune dessinatrice perfore chaque vignette sur son passage pour laisser place au chaos. Parsemé de quelques gravures à l’eau-forte, l’album mélange les genres avec malice. Banalisée, la violence - qu’elle soit physique ou morale – submerge les personnages et les décors comme autant d’éclats laissés par la guerre. Désabusée, la Walkyrie, arrière-petite-fille de Thor, se raccroche au sensuel Cochise. Mais une déesse peut-elle succomber à un humain ? Parodiques, certaines scènes rejouent des films de série B., au plus grand plaisir du lecteur. Renouvelé à chacune des pages, le système de narration graphique participe à l’ambiance décalée de cet album mutant aux dialogues tantôt crus, tantôt surjoués comme dans une mauvaise pièce de théâtre.

Plus que tout, le lecteur s’émerveillera face à l’inventivité et face à la vitalité graphique. Chaque case est une exploration. Les détails pullulent comme autant de parasites géniaux qui nourrissent le cœur du récit. En filigranes, l’histoire de l’humanité défile, à sa manière, gorgée de contradictions et de questionnements. La clef est peut-être à rechercher auprès de ce sage et vénérable Cochise, véritable aimant narratif et icône sexuée doté de tous les pouvoirs d’attraction. L’Amérique croyante et puritaine peut passer son chemin, The Goddess of War apparaît comme le pendant extravagant et insolite d’Adam et Eve. La rencontre improbable de Valérie et de Cochise alterne violence, sensualité, dégoût, sexe, horreur, rêve, humour et sacré. Ce détonant mélange rappelle les ambiances d’un Robert Crumb (maître de la bande dessinée américaine underground) ou d’un Dave Cooper (rappelons-nous de Ripple : Une prédilection pour Tina). Lauren Weinstein, aussi chanteuse d’un groupe de rock électro, nous ouvre ainsi les entrailles d’un monde délirant, peut-être pas si éloigné du nôtre.
Raphaël Rouille /L'avis des libraires en partenariat avec Sauramps

A l’ère du tout numérique

Un article proposé par Raphaël ROUILLE, libraire Sauramps en Cévennes. Article paru dans le PAGE DES LIBRAIRES du mois de mars.

La lutte continue
Résister au progrès, c’est parfois préserver le présent et anticiper le futur. A l’ère du tout numérique, deux ouvrages de réflexion indispensables élèvent le débat sur l’avenir de la culture et du savoir.


Le monde se transforme chaque jour un peu plus et redessine le paysage culturel. Malmenée, la sphère culturelle rassemble pourtant toutes ses forces et se prépare à un nouveau monde, dans lequel l’argent-roi doit être mis en échec au profit d’une indépendance solide, seule garante de la diversité des savoirs et de la liberté de penser.

Bruno Racine, Président de la Bnf, dresse un bilan des changements annoncés avec la mise en circulation du livre numérique et ses conséquences. Avec Google et le nouveau monde, il explique que nous sommes dans une phase d’exploration et de tâtonnement qu’il ne faut pas laisser passer sous peine de rester en bord de route. En évoquant plusieurs hypothèses il revient d’abord sur les origines révolutionnaires de l’imprimerie, puis explore les possibilités qu’offrent le livre numérique et la conservation des données numériques. Google apparait alors comme « le vecteur d’une révolution décisive de nos modes d’accès à la connaissance » avec lequel le livre papier doit coexister de manière équilibrée, libraires et éditeurs devant conserver leur indépendance pour ne pas sacrifier le devenir de la création.

Moins optimiste, André Schiffrin a déjà, par le passé, tiré la sonnette d’alarme concernant les ravages du capitalisme sur l’ensemble des médias. L’argent et les mots prolonge le débat inauguré avec L’édition sans éditeur en 1999, puis Le contrôle de la parole en 2005, deux livres retentissants happés par un désir vital d’indépendance et de résistance vis-à-vis d’une culture globalisée. Pour lui, le livre numérique représente une menace sérieuse pour les auteurs et les éditeurs. La situation inquiétante de monopole qui se profile apparaît dangereuse et destructrice. Insurgé contre le « pillage du bien commun des mots », il propose des solutions d’avenir tout en convoquant les politiques et le bon sens de chacun de nous.

Ces critiques de livres vous sont proposées en partenariat avec Sauramps. Procurez-vous ces livres sur sauramps.com

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Gourmandise

Haribo 300x300 V1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

KARAMAZOC

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Gaël Hamayon : un amour de culture

Gaël Hamayon : un amour de culture

Publication : dimanche 23 avril 2017 11:09

  Par Nicolas Vidal - Gael Hamayon, délégué aux relations presse et aux relations publiques institutionnelles de Radio France a publié une véritable déclaration d’amour à la Culture via son compte twitter il y a quelques jours. Nous avons voulu en savoir plus sur cette initiative portée par un irrépressible amour de culture. Rencontre.

Presse : le BSC NEWS fait paraître son 100ème numéro

Presse : le BSC NEWS fait paraître son 100ème numéro

Publication : vendredi 21 avril 2017 18:37

Par Nicolas Vidal - Quel chemin parcouru depuis fin 2007 alors que je fondais seul  le BSC NEWS Magazine qui n’était à l’époque qu’un embryon de magazine. Un format de 9 pages et 1 contributeur, moi-même.

Christophe Ono-dit-Biot : un hommage aux mythes et à la paternité

Christophe Ono-dit-Biot : un hommage aux mythes et à la paternité

Publication : mercredi 19 avril 2017 10:39

Par Emmanuelle de Boysson - Rédacteur en chef, chroniqueur, animateur au « Fil des mots » et ailleurs, cet écrivain sensible nous offre un roman d’une grande beauté qui s’apparente au voyage d’Ulysse.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer