Livre pour ados - Livre jeunesse

MinuitPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Londres , 1899. Pénélope Tredwell est une jeune orpheline pleine de ressort et d'inventivité. Ayant hérité du célèbre magazine Le Frisson Illustré depuis l'âge de 13 ans, elle en est l'auteure principale, même si elle est obligée de le cacher parce que son statut de jeune enfant ne lui permet pas d'être crédible auprès de la société littéraire londonienne. Passionnée par les histoires terrifiantes et les enquêtes tarabiscotées, une mystérieuse malédiction qui vient de s'abattre sur l'hôpital psychiatrique de Bedlam la passionne au plus haut point.

Lire la suite : Dans la toile imaginaire de Christopher Edge

amitiéPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Violette est La jeune lycéenne parfaite, promise à un avenir brillant. Elle a des parents qui lui font confiance et la laissent sortir comme bon lui semble et sa liberté est accrue car ils sont souvent absents, investis dans des missions humanitaires aux quatre coins du monde.

Lire la suite : La force de l’amitié et de l’amour

electrePar Claire Couthenx - Bscnews.fr / Britannicus et  Nero : deux frères, deux noms sortis tout droit de l’histoire romaine, deux personnages que l’on imagine sous les traits de statues poussiéreuses dans une grande salle de musée.

Lire la suite : L'adolescence mouvementée de Britannicus et Nero

La lignéePar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Nina est une jeune fille de presque 15 ans qui a l'allure d'un garçonnet et une sensibilité artistique développée.

Lire la suite : Au coeur de la Russie, une saga qui ne manque pas de Souffle

Gayle FormanPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Attention! Voilà un des romans les plus guimauve de l'année! Du romantisme en paquets qui va faire tourner la tête de toutes les midinettes adolescentes….et de leurs mères sans doute aussi!

Lire la suite : Quand l'amour a un goût de macaron

lune mauvePar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Photo Danica Bijeljac/ Séléné Savel, du haut de ses quinze ans, ne manque ni de répartie, ni de culture générale. Son problème est plutôt d'ordre vestimentaire...et émotionnel. Aussi lorsqu'elle quitte la Bretagne et son père pour affronter les lycéens de Darcourt, très snobs pour la plupart, tout est loin d'être simple.

Lire la suite : Lune Mauve : un roman pétillant aux couleurs fantastiques

loinPAR CLAIRE COUTHENX - Bscnews.fr /L’esclavage, malgré ce que l’on peut croire, n’est pas un fléau totalement éradiqué en France. Il existe un esclavage moderne, sournois et souvent mis en œuvre par des individus à haut revenu, misant sur la cupidité de passeurs d’immigrés pour se fournir en main d’œuvre à bas coût. Et c’est qui va arriver à Kimia, jeune congolaise de 8 ans, que son père se croyant mourant va confier à une personne qu’il pensait de confiance. Malheureusement la petite fille va ainsi se retrouver séquestrée durant huit ans dans un immeuble bourgeois en plein centre de Paris. Servant de bonne à tout faire pour Madame et Monsieur, sans jamais sortir, sans jamais connaître leurs véritables noms. Ce couple de bourgeois, qui se pensait à l’abri de toute protestation avec cette petite fille, va, à l’approche de sa majorité, être confronté à la crise d’adolescence de Kimia. Et son désir de liberté et de changement va être tellement fort que les murs de l’appartement vont devenir de véritables barreaux de prison, et Kimia sera déterminée à tout faire pour s’en extraire, quitte à se retrouver dans une véritable prison.

Lire la suite : Une vision poignante d’un destin contrarié par la cupidité humaine

GrillonPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Pour son premier roman, Tristan Koëgel a imaginé une destinée aussi singulière que sauvage; une aventure palpitante entre terre et océan, entre Kenya et Somalie.

Lire la suite : Le Grillon : le récit touchant d'un enfant pirate

Par Claire Couthenx -Bscnews.fr/ Quoi de plus normal que de vRevesouloir ressembler à tout le monde ? Surtout quand on est une adolescente coquette, et qui aime plaire. On veut les derniers habits à la mode, être regardée par les garçons et surtout ne pas avoir comme accessoires une canne blanche et des lunettes noires. Mais quand on a une volonté de fer comme Jill, être aveugle n’est pas un obstacle au fait de vouloir vivre comme tout le monde. Prendre le métro toute seule, rire avec ses copines, flirter avec les garçons et faire le mur les soirs où ses parents sont de sortie voilà des choses qu’elle ne se refuse absolument pas. Sauf qu’être comme tout le monde signifie aussi avoir des problèmes, comme tout le monde. Et un soir où elle fait le mur de nuit, toute seule, dans un parc parisien désertique, elle va entendre un homme se faire agresser et supplier qu’on lui vienne en aide. Cet appel à l’aide auquel elle ne peut absolument pas répondre va plonger Jill dans les affres de la culpabilité et du doute quant à sa capacité de pouvoir vivre comme tout le monde. Mais le plus étrange pour Jill sera que la police, prévenue par ses soins de l’agression, ne trouvera absolument aucune trace de la victime. Et que très vite viendra une autre nuit, où cette fois bien au chaud dans son lit, elle va se mettre à rêver en couleurs. Ce qui ne lui était plus arrivé depuis le début de sa cécité.  Mais le plus étrange c’est que ses rêves vont se révéler être prémonitoires, et avoir un personnage récurrent : un jeune de son âge, plutôt mignon, qui semble lui aussi l’appeler à l’aide. Voilà un thriller efficace, rempli de rebondissements, avec une héroïne pleine de fougue et d’appétit de vivre qui sait plonger dans l’aventure sans sourciller et avec plus de volonté que les garçons qui l’entourent. L’auteur Jo Witek signe là son second thriller pour adolescents chez Actes Sud Jr, après le terrifiant Peur Express. Une résidence d’auteur dans un institut de jeunes aveugles lui a permis de retranscrire au mieux la vie quotidienne de ces jeunes qui souffrent plus au quotidien du regard que les autres portent sur eux que de leur handicap. Une leçon de vie et de courage.

Jo Witek
Actes Sud Jr - collection Romans
01/13 - 336 pages - à partir de 12 ans - 14,50 euros

A découvrir aussi:

La décision : la question de la grossesse chez les adolescentes traitée avec pertinence

Juillet 42, les enfants aussi : un récit émouvant

Johnny Depp : Comment j'ai piqué sa petite amie alien

Le huitième continent: un cauchemar familial les pieds dans le Vortex

Tout ce qui brille : un roman pour partir à la conquête de la Grosse Pomme

décisionPar Claire Couthenx - Bscnews.fr/ 


Une décision, à prendre, ce n'est jamais évident. On pèse le pour et le contre en essayant d'évaluer toutes les conséquences qu'elle pourrait avoir. Mais que faire quand quelqu'un d'autre prend la décision pour vous?


Lire la suite : La décision : la question de la grossesse chez les adolescentes traitée avec pertinence

Les enfants aussiPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / "Pas assez ou bien trop / C'est la moustache en croc/A chacun sa marotte/ C'est la moustache en crotte" chante Tauba à la fenêtre.

Lire la suite : Juillet 42, les enfants aussi : un récit émouvant

Johnny DeppPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / David est un garçon normal. A priori. Il a 14 ans, un copain de vacances travaillé par les hormones et des parents divorcés.

Lire la suite : Johnny Depp : Comment j'ai piqué sa petite amie alien

huitième continentPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Imaginez trois semaines de vacances qui tournent au cauchemar…une croisière familiale à bord d'un voilier flambant neuf qui part de San Francisco et fait route vers Hawaï. Cinq passagers : les parents Marignan, leur fils Christo, bougon et peu enthousiaste à l'idée de tant de promiscuité familiale et Roxane, la grande soeur qui vient de finir sa première année de médecine. Et un skipper, Stephen Nolan, pour assurer le bon fonctionnement du périple. Mais voilà qu'une nuit, les parents s'évaporent ( ou coulent....selon l'optimisme du lecteur), Stephen est retrouvé la tête en sang et inconscient sur le pont et le bateau montre des signes inquiétants de naufrage annoncé…

Lire la suite : Le huitième continent: un cauchemar familial les pieds dans le Vortex

Tout ce qui brillePar Claire Couthenx - Bscnews.fr / Cordelia et Letty ont des rêves trop grands pour leur petite ville de l’Ohio, des rêves de Broadway et de célébrité.

Lire la suite : Tout ce qui brille : un roman pour partir à la conquête de la Grosse Pomme

73962438Par Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Brie est une adolescente épanouie. Elle aime passionnément Jacob, un jeune sportif de son âge, a trois meilleures amies d'enfer, un frère adorable et des parents formidables...jusqu'au jour où Jacob lui dit tout net qu'il ne l'aime pas et que son coeur se brise au sens propre du terme. Impossible! Son père, cardiologue de renom, ne comprend pas ce qui a pu arriver à sa fille....mais peut-être que l'explication est moins médicale que mystique, peut-être que le coeur de Brie était déjà brisé depuis...vingt ans? Brie se retrouve alors de l'autre côté de la vie; elle atterrit au Coin où squattent de drôles de jeunes qui ne sont pas très causants à part un, Patrick, qui manifeste un vif intérêt pour elle et se propose d'être son compagnon de route. Que réserve la mort à la jeune fille? Arrivera-t-elle à accepter et à comprendre ce décès si étrange et saura-t-elle pardonner à Jacob? Et puis d'ailleurs, est-il facile d'être un ange et de voir le monde continuer de vivre sans soi?

Un roman dont la prose sans prétention n'a d'autre ambition que celle de plonger tous les amateur(trice)s de lecture fleur bleue dans une aventure fantastico- sentimentale plaisante. Autant le dire immédiatement: Brie, Jacob, Sadie, Patrick sont autant de personnages sortis tout droit d'un monde chamallow où même la mort a une couleur rose tendre; même la mystérieuse Larkin n'a de monstrueux que ses plaies à vif. La fiction de Jess Rothenberg répond aux attentes de lecture des adolescent(e)s et elle se sert d'une recette aux ingrédients imparables: amour, suspense, frisson. Eternité est un roman frais qui aborde pourtant le thème de la mort juvénile avec beaucoup d'intelligence et pourra faire réfléchir les ados sur les conséquences que peuvent avoir des réactions trop spontanées et la nécessité d'apprendre à pardonner.

Eternité
Auteur: Jess Rothenberg

Editions: La Martinière Jeunesse

Traduction: Nathalie Azoulai

Dès 12 ans

Prix: 14,90€

 

Goodbye BerlinPar Claire Couthenx -Bscnews.fr/ Maik et Tschick sont dans la même classe de 4e dans un collège de Berlin,  et ils sont quasiment les deux seuls à ne pas être invités à la super fête organisée par la belle Tatiana pour clôturer l’année scolaire. Le premier parce qu’il fait tout pour se mettre en marge dans sa classe, et le second parce qu’il est un immigré russe un peu bizarre. Comble d’un début d’été pourri , Maik se fait abandonner par ses parents trop occupés à devoir régler leurs propres problèmes. Tschick va donc lui sauver ses vacances en débarquant devant chez lui au volant d’une Lada volée. Leur décision est prise, ils vont remplir la voiture de tout ce qu’il faut et prendre cap au Sud, pour enfin vivre une grande aventure. Maik et Tschick ne se doutent pas que leur vœu d’aventure va être exaucé au-delà de leurs espérances, une semaine délirante les attend à travers la campagne allemande.

Lire la suite : Un roman qui se lit à cent à l'heure!

DoglandsPar Claire Couthenx- Bscnews.fr/ Furgul, bâtard de lévrier, est né dans la fosse de Dedbone où ne sont admis que les lévriers pure race et destinés à la course dans le but d’enrichir leur cruel propriétaire. Sa mère, ayant eu sa portée avec un chien sauvage, sait que ses chiots sont menacés de mort.

Lire la suite : Un « livre de suspense, de tragédie, de tristesse et de sang »

Quelques minutes après minuitPar Claire Couthenx - Bscnews.fr/ 00h07 sur le réveil de Conor O’Malley, l’heure qui va changer le reste de sa vie. L’heure à laquelle l’esprit habitant l’if, qu’il peut voir depuis la fenêtre de sa chambre,  vient vers lui pour lui raconter des histoires aussi vieilles que le monde.

Lire la suite : « Les histoires sont des créatures sauvages »

AvaPar Claire Couthenx-Bscnews.fr/ Ava a un don qu’elle ne supporte pas. Il lui empoisonne la vie depuis qu’elle a trois ans. Elle voit des fantômes.

Lire la suite : Un roman policier fantomatique

La 25e heurePar Claire Couthenx - Bscnews.fr/ Quelles sont les pires vacances que l’on pourrait imaginer pour un adolescent un peu rondelet, dont la mère vient de quitter le foyer conjugal ?

Lire la suite : La nuit de la 25e heure: un thriller surnaturel haletant

Le passage des lumièresPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Zélie a quinze ans. Son oncle, Frédéric Latour, est un original, un professeur d'histoire-géographie qui raconte beaucoup d'histoires que personne ne prend trop au sérieux alors le jour où il explique à Zélie qu'il sait comment remonter le temps, elle ne le croit pas du tout! ou alors juste un petit peu...

Lire la suite : Une pentalogie pour les ados au coeur de la révolution française

la probabilitéPar Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Voilà un roman à dévorer un soir de bonne déprime amoureuse, un récit fleur bleue à emporter en voyage , un livre à utiliser comme une arme contre la morosité ambiante qui guette en cette période d'hiver. Rien de bien remarquable d'un point de vue littéraire mais cela se déguste comme une sucrerie que l'on s'autorise, parfois. Les adolescentes romantiques vont adorer à coup sûr et le processus d'identification se fera immédiatement. Un roman à offrir donc peut-être à celles que le support-livre rebute, le succès de l'opération est presque garanti! L'histoire?

Lire la suite : La probabilité statistique de l'amour au premier regard

Irrésistible alchimiePar Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Avertissement immédiat: ce livre risque de faire fondre toutes celles qui ont gardé un coeur de midinette...Un conseil donc: offrez-le à une adolescente et conseillez-le (aussi) à sa grande-soeur et...à  sa mère! Irrésistible Alchimie est un roman sentimental qui se dévore à coeur battant. Une parenthèse de lecture divertissante qui consolera toutes les esseulées de la Saint-Valentin et renforcera l'exaltation de toutes les comblées. Bref, voilà une histoire pas du tout réaliste comme on les aime, avec du chabadabada, de la guimauve et un rien de câlins mignons pour émoustiller le tout.

Lire la suite : Irrésistible alchimie : bienvenu(e) au pays des amants interdits

skeleton creekPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Attention frissons garantis ! Voici une série dédiée aux 10-15 ans dont le concept d'une grande originalité multiplie à chaque page les adeptes! Ryan a 16 ans et vit dans une petite ville américaine au nom effrayant de Skeleton Creek. Sa meilleure amie Sarah et lui s'ennuient depuis toujours dans cette bourgade où il ne se passe rien. Pourtant les habitants y sont étranges et semblent cacher quelque chose de terrible....

Lire la suite : Skeleton Creek: frissons et vidéos pour réconcilier les ados avec la lecture

Chris DebienPropos recueillis par Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Crédit-photo: M.Dubord/ Chris Debien est auteur: novellisations de Lanfeust de Troy, romans de science-fiction et revues de jeux de rôle. Il est également responsable des urgences psychiatriques du CHRU de Lille. Réunissant les obsessions de ses deux métiers, il a imaginé avec Pascal Quidault ,qui illustre ses chimères, une série de romans de science-fiction dont le premier tome se fait un ambassadeur prometteur.

Lire la suite : Chris Debien: entre schizophrénie et mondes virtuels, la question de la réalité

La vie secrète de Benjamin MoucheboeufPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Quand on a 11 ans, une maison délabrée et réduite à deux pièces fonctionnelles, un père au chômage, une maman épuisée par des ménages et la perspective désolante de ne pas avoir un seul cadeau sous le sapin, assurément on déteste Noël!

Lire la suite : Un roman qui regorge de tendresse et de magie à la veille de Noël

Le cantique des elfesPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Quand on est ado, on a souvent l'impression d'être la banalité incarnée et l'on vit avec mal-être cette période déstabilisante du passage de l'enfance à la vie adulte: on se transforme et on s'accuse donc de défauts physiques imaginaires, on tâche de supporter avec le sourire les manies de ses vieux mais on explose à la moindre réflexion, on encaisse les divorces qu'on n'a pas choisis et les familles recomposées que l'on impose...

Lire la suite : Virtualité et réalité: un dilemme habilement décrypté par la plume de Myriam Chirousse‏

Department 19Par Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Voilà le premier tome d'une trilogie qui se dévore gloutonnement! Un roman qui séduira les amateurs de frissons morbides, les addicted à l'hémoglobine généreusement éclaboussée, les passionnés de science-fiction et de technologie futuriste, les amateurs du vampirisme. Département 19 est un service hautement confidentiel qui tâche tous les jours de vous protéger des êtres malfaisants qui infestent la planête tels que loups-garous, vampires assoiffés de sang et autres créatures monstrueuses. Voilà un livre qui ravira ceux qui ont lu Frankenstein de Mary Shelley, Dracula de Bram Stocker car l'auteur les met en abyme dans son récit et ils deviennent des personnages de cette course-poursuite ébouriffante contre Alexandru, un des vampires sanguinaires transformé sous la salive de Dracula.
Jamie Carpenter, le héros du récit, n'est pas un adolescent comme les autres. A 14 ans, il a assisté à l'exécution de son père par huit hommes qui sortaient d'un fourgon blindé tandis que le rire hystérique d'une fille aux yeux injectés de sang résonnait dans le jardin. Après le décès de Julian Carpenter, la vie de Jamie est un cauchemar de solitude et de mépris des autres car le bruit court que son père était un terroriste dangereux. Mais une nuit, sa mère Marie disparaît et Jamie reçoit la visite d'un être étrange qui se déplace en suspension dans les airs et semble ne pas nourrir de bonnes intentions à son égard. Sauvé de peu par un monstre à la taille gigantesque, Jamie est amené au Département 19. L'occasion d'en apprendre davantage sur ses ancêtres Carpenter et de devenir un homme. Réussira-t-il à retrouver sa mère vivante? Saura-t-il affronter la menace des vampires?
Une aventure passionnante de l'auteur anglophone Will Hill qui ne manque pas de rebondissements et de suspense! Une lutte à bout de souffle contre le Mal où l'utilisation d'analepses qui propulsent le lecteur à différentes époque et dans divers lieux de la planête ( des rues pavées du Londres victorien jusqu'au New York de la prohibition, de la Russie glacée jusqu'aux montagnes de la Transylvanie..) est fort pertinente, où l'écriture est fluide et où le goût des adolescents pour le frisson sera comblé de façon intelligente! Un thriller fantastique, une sorte de "James Bond contre les vampires"!
Attention tout de même! Âmes sensibles s'abstenir. Tous les vampires n'étant pas des hippies de Walhalla ayant fait voeu de ne jamais s'abreuver de sang humain, de nombreuses scènes de ce récit ne manquent ni de sang, ni d'égorgements et autres supplices imaginés par des créatures diaboliques à éviter à tout prix!

Titre: Département 19
Auteur: Will Hill
Traduit de l'anglais par Frédérique Fraisse
Editions: Seuil
A partir de 14 ans
512 pages
En librairie le 2 juin 2011
Prix:16,90 euros
Lettres à mon ravisseurPar Martine Bréson - Bscnews.fr /

C 'est une histoire étrange presque dérangeante que nous fait vivre ce gros roman. Gemma, une adolescente en rébellion contre ses parents se fait enlever dans un aéroport de Bangkok par un homme qui l'emmène dans une maison perdue au cœur du désert australien. Cet homme lui avouera l'avoir observée et suivie depuis sa petite enfance. Pour Gemma il y aura d'abord la peur, la colère puis les tentatives d'évasion ratées et enfin une sorte d'attachement à cet homme qui semble vouloir lui faire partager son amour du désert et de la nature. Aux cotés de l'adolescente, pour nous aussi lecteur, ce kidnappeur finit par nous émouvoir. On oublie presque qu'il séquestre cette ado. Cet homme que l'on a envie de condamner devient touchant car il permet à cette jeune fille de prendre conscience que tout ce qu'elle rejetait , ses parents, le confort, ses amis étaient peut être plus importants qu'elle le pensait. C'est aussi un roman initiatique. Bien sûr, on pense au syndrome de Stockholm , la victime qui s'attache à son bourreau, mais dans ce cas, l'explication serait presque trop simple. Cette histoire restera longtemps gravée dans votre esprit comme une aventure fascinante et terrifiante à la fois.

Titre:Lettre à mon ravisseur
Auteur: Lucy Christopher
Editions :Gallimard ( collection scripto)
A partir de 14/15 ans
Prix:13 euros



Petites histoires de quartiersNe vous fiez pas à la couverture pas très attirante de ce livre. Il faut absolument lire ce recueil de nouvelles. Ces histoires qui s'enchaînent sont toutes de petits bijoux. Elles sont ancrées dans le présent , dans l'actualité , dans notre vie quotidienne et elles plairont à tout ceux qui en ont assez des romans où "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil" et où les bons gagnent toujours à la fin. Là, on est dans la vraie vie. Le racisme ordinaire avec un ado qui ne supporte pas qu'on lui demande sans cesse son origine, un jeune aveugle qui découvre la mer ,comment un père vit la naissance de son bébé mongolien ou encore la terreur d'une petite fille agressée par son père : à chaque fois l'auteur fait mouche. On est touché, ému, horrifié mais à la fin de chaque nouvelle, on n'a qu'une hâte, c'est de lire la suivante.


Titre: Petites histoires de quartiers
Auteur: Julia Billet
A partir de 15/16 ans
Prix: 11euros.

Par BSCNEWS.FR / Mrs Starch, professeur revêche qui humilie ses élèves, est l’enseignant le plus craint de l’école Truman. Des histoires bizarres circulent à son sujet : elle aurait tué son mari, serait une sorcière et collectionnerait les serpents venimeux. Les élèves souhaitent sa mort mais seul Smoke, un cancre qui ne fiche rien en classe, ose lui tenir tête. Quand, au cours d’une sortie nature dans un marais, elle disparaît après qu’un feu de forêt se soit déclaré, la curiosité pique Nick et Marta. Lancés à sa recherche, ils devront déjouer les plans d’une compagnie pétrolière peu scrupuleuse afin de sauvegarder l’habitat naturel d’une panthère.

Carl Hiaasen écrit des thrillers dans lesquels il se fait le défenseur d’une Floride sauvage dénaturée par des hommes politiques et des hommes d’affaires cupides. Son troisième roman pour la jeunesse, Panthère, est un vibrant hommage à l’oeuvre d’Edward Abbey, Le Gang de la clef à molette. Le lecteur découvrira une aventure drôle, pleine de rebondissements et peuplée de personnages hauts en couleurs. Bref, un livre captivant et jouissif.

À noter que, simultanément à la parution de Panthère, Gallimard jeunesse réédite en "Folio junior" Comme un poison dans l’eau.

Panthère
Carl Hiaasen
Gallimard-Jeunesse, 376 p. (Roman dès 12 ans)
Paru le 02/09/2010
13,50 €
9782070629688

Vous pouvez commander le livre en ligne chez notre partenaire, cliquez <ICI>
Recommandé par Jean-Marie DAVID-LEBRET, Librairie Sauramps Polymômes, Montpellier

Par BSCNEWS.FR / Étudiante en art, Alice ne veut pas se laisser distraire par les garçons, du moins pour le moment. Son année d'étude à l'école du Louvre est cruciale. Sa meilleure amie Jo a beau faire l'entremetteuse avec Serge, un camarade attentionné, rien n'y fait. Mais le vol de son sac par un vagabond viendra remettre en cause ses convictions. L’homme, arrêté puis relâché, fasciné par elle, va la suivre. Dévoré par ses fantômes, il cache un terrible secret… Après cinq ans d'absence, il a retrouvé ses amis, avec qui il formait un groupe. Mais il refuse de rejouer avec eux. Rencontrant "par hasard" Yoann, un garçon mystérieux, fragile et doué pour la musique, Alice est séduite mais n'imagine pas qu'il s'agit du voleur qu'elle obsède. Elle veut le convaincre de reprendre la musique.
L'auteur de La Rose écarlate, Patricia Lyfoung, signe ici une belle histoire d’amour, avec des personnages attachants.

Comme ton ombre T. 1 : Un mystérieux garçon
Patricia Lyfoung & Manboou (ill.)
Soleil, 9.95 €


Recommandé par Jean-Marie DAVID-LEBRET, Librairie Sauramps Polymômes, Montpellier

Par Martine Bréson - BSCNEWS.FR / La sélection de livres jeunesse de Martine Bréson.

Les carcérales de Magalie Wiéner aux éditions Milan ( Macadam ) à partir de 15 ans (10,50 euros)
Rodrigues est fou amoureux d'Aurélie et un soir de fête de la musique, il va l'aimer dans un jardin public. Aurélie va vivre cela comme un viol et elle va porter plainte. Rodrigues, jeune homme sans histoire, tombe des nues, il était sûr qu'elle était consentante. La justice va le condamner à 7 ans de prison …
Rarement, un roman pour ados sur la prison a sonné aussi juste. Ces deux jeunes ont chacun leur vérité. Le lecteur est ballotté de l'un à l'autre. Comment en est-on arrivé là ? Qui a raison , qui a tort, on a du mal à se décider. On comprend Rodrigues et son amour démesuré, on comprend Aurélie et sa souffrance. On découvre la prison qui casse, qui détruit mais qui ne permet pas de réfléchir , d'analyser que qu'on a fait . On a envie de dire à Rodrigues : tu aurais dû réfléchir et parler à Aurélie. On a envie de dire à Aurélie : tu aurais dû mettre des limites, ne pas laisser faire.C'est un roman très fort , très poignant , très réaliste, on en sort plus mûr.

Le bonheur selon Lucky de Susan Patron aux éditions Bayard jeunesse à partir de 11 ans (11,90 euros)
Lucky , 10 ans , vit dans un mobil home en Californie aux portes du désert avec sa tutrice Brigitte, une française. Elle mène sa petite vie d'enfant avec ses amis un peu étranges, loufoques et tendres. Sa crainte : être abandonnée par Brigitte et conduite dans un orphelinat...
On s'attache très vite à Lucky et aux autres personnages de ce roman. Lucky, c'est un peu une Fifi Brindacier avec autant de fantaisie mais en plus tendre. Cette peur de l'abandon est touchante et en même temps ce n'est pas du tout une histoire triste au contraire, c'est plein d'humour , de poésie et une fois l'histoire terminée on a du mal à quitter cet univers.


Bienvenue à Griffstone de Sylvie de Mathuisieulx et Thérèse Bonté aux éditions Hatier poche à partir de 7 ans (5,20 euros)
C'est l'histoire d'une vengeance , la vengeance d'une indienne. Avec son aigle, elle va tuer le juge qui a fait emprisonner sa grand mère . Condamnée pour avoir manifesté contre la création d'une autoroute, la vieille dame est morte à sa sortie de prison .
Avec ce petit roman, on entre dans l'univers des indiens du Canada. Les légendes, les rites, le besoin de liberté, on comprend la rage de cette jeune fille fière et solitaire. On est complètement pris par cette histoire de vengeance mais aussi par l'enquête policière. La poursuite entre le jeune policier et la jeune fille est palpitante et quand on sait que ce roman est inspiré de faits réels on est encore plus subjugué.

L'homme au ciré jaune de Sylvie de Mathuisieulx et Thérèse Bonté aux éditions Hatier poche à partir de 7 ans (5,20 euros)
Qui a renversé Eline alors qu'elle roulait à vélo. C 'est ce qu' Eric va tenter de découvrir...
Enfin une enquête pas gnan gnan pour les plus petits. Vous allez être scotché. Le lecteur est entraîné à la suite d' Eric, enquêteur en herbe, qui de fausses pistes en fausses pistes, de mensonges en reculades va quand même finir par comprendre ce qui s'est passé. Impossible de deviner la fin et c'est ça qui est passionnant.

L'assassin de papaPar Julie Cadilhac- Bscnews.fr / Malika Ferdjoukh signe un polar pour adolescents ( 6ème-5ème) dont la simplicité des mots alliée aux portraits touchants des personnages devrait permettre d'accrocher les jeunes lecteurs.

Lire la suite : L'assassin de papa: un polar accessible aux jeunes ados

C'est quoi un bon livrePar Julie Cadilhac- Bscnews.fr / C'est quoi un bon livre? se demande Lucas à la veille de l'anniversaire de son papa. Comment trouver la perle rare qui réponde à cette définition? Comment être sûr que l'on fera le bon choix?

Sur le chemin qui mène à la librairie, Lucas essaie désespérément de répondre à cette question en abordant des inconnus : un homme d'affaires, un boulanger, une dame pressée, un hippie concentré, une jeune femme gothique inspirée, une maman sensible et même un écrivain...pourtant au fur et à mesure de son enquête, il se sent perdu.

Le libraire saura-t-il aider enfin Lucas à dégoter un bon livre pour son papa?

Emmanuel Parmentier signe un petit album intéressant dont la thématique est grandement d'actualité. En cette rentrée littéraire où beaucoup de lecteurs sont désemparés devant la multiplicité des livres dans les librairies, où tous espèrent, attendent que quelqu'un leur épargne le moment fastidieux d'épluchage des quatrièmes de couverture en leur offrant la révélation du bon livre: le bon livre devient synonyme de livre qu'il faut lire. Or ce récit explique aux enfants justement le contraire : "Un bon livre, c'est avant tout une question de sensibilité. Quelqu'un peut lire un livre et ne rien ressentir, ne pas aimer, et quelqu'un d'autre lire le même livre et se sentir touché, trouver ça très bien...Un bon livre, si tu veux, ça dépend des goûts et des couleurs."( Emmanuel Parmentier)

Un texte qui incite à expliquer très tôt aux enfants que le plaisir du livre, c'est la liberté du choix.Un livre qui nous incite tous à cultiver la différence et à lire ce qui nous plaît...

Titre: C'est quoi un bon livre?

Auteur: Emmanuel Parmentier

Illustrateur: Alain Mathiot

Editions: GRRR....ART

Prix: 12 euros

40 pages

Le marchand d'épongesUn livre illustré de 64 pages qui devrait rassurer les lecteurs peu courageux. Fred Vargas signe ici une nouvelle réaliste dont elle a confié l'image à Edmond Baudoin. L'association du texte et de l'illustration est réussie et ne devrait pas manquer d'éveiller la curiosité et l'intérêt des adolescents.

Le marchand d'éponges est le récit d'une enquête déroutante où se noue une relation étrange entre le témoin d'un homicide et le commissaire qui l'interroge :" Il y a un type cradingue qui vend des éponges et une femme très propre qu'en a jamais acheté de sa vie. il y a un homme dans la merde qui sait des tas de trucs, et une femme dans le brouillard avec trois balles dans le corps".

Cette rencontre entre le roman policier et la BD alternative ne manquera pas de fournir des pistes d'étude dans le cadre d'un enseignement littéraire. Chacun saura apprécier la finesse de la plume et les dessins brillants en noir et blanc.

En fin d'ouvrage, le lecteur découvrira avec plaisir " DESSINER LA VILLE des questions qu'elle me pose" d'Edmond Baudoin qui exprime en mots et en illustrations des interrogations sur son art: comment dessiner une ville? comment exprimer les sensations que l'on y éprouve? et pourquoi l'être humain s'essaie-t-il à exprimer ces sensations-là justement?

Un illustré de qualité qui pourra tout autant séduire les adultes...

Titre: Le marchand d'éponges

Parution: 25 août 2010

Librio n° 980

Prix: 5euros.

Genre: Policier - Album inédit.

Je suis fou de Vava Par Julie Cadilhac - Bscnews.fr /

Je suis fou de Vava : A paraître le 7 octobre 2010/ Voilà un livre adorable qui va emporter tous ses jeunes lecteurs dans un voyage coloré et exquis. Je suis fou de Vava attire déjà par son format atypique et sa couverture souple qui en font un livre léger, qui se glissera facilement dans le coin d'une valise, se calera sous un bras, s'improvisera dessous de table, bref deviendra vite un compagnon indispensable.

Les éditions de la Bagnole: quel nom sympa! Volonté de rappeler à l'heure de l' écologie brûlante que la voiture et beaucoup d'autres moyens de locomotion portent aussi toute une sémantique riche pour la littérature, offrent à l'homme la possibilité de voyager, de découvrir plus loin. " Si nous sommes tous d'accord pour dire que la voiture pollue l'environnement, elle reste aussi depuis des décennies le symbole de la liberté et de l'accès aux grands espaces. C'est pour inculquer ce souffle aux plus jeunes lecteurs que les Editions de la Bagnole proposent des albums de qualité, magnifiquement colorés qui appelent au voyage dans le temps et dans l'espace." Dans Je suis fou de Vava, c'est en l'occurrence un vélo qui fait rêver le personnage principal , Vieux Os ,et lui permettra de conquérir le coeur de la belle Vava à la robe couleur soleil.

Le texte de Dany Laferrière -intellectuel né à Port-au-Prince et gravitant aujourd'hui un peu partout dans le monde - coule délicieusement, sent bon les îles et la fraîcheur de l'enfance. Les illustrations de Frédéric Normandin épousent l'humeur des mots.

Une découverte exotique qui ravira tous ceux qui ont envie de prolonger l'été, de se laisser conter des histoires de vampires et loups-garous par la grand-mère Da, de sentir les picotements de l'amour frémir aux beaux yeux de Vava.

" C'est Vava que je veux faire rire, moi. Si je m'approche trop près d'elle, mon coeur se met à battre à toute vitesse. On dirait qu'il va sortir de ma bouche pour tomber par terre. Je le vois là, à mes pieds, sur le point de se faire dévorer par une colonie de fourmis. Ah! j'ai chaud. J'ai froid. je me sens mal." ( Dany Laferrière).

Titre : Je suis fou de Vava

Auteur: Dany Laferrière

Illustrations: Frédéric Normandin

Editions de la bagnole.

44 pages en couleur

Prix : 15 euros

En LIBRAIRIE LE 7 OCTOBRE 2010.

Murmure à la lune - Chan okPar Julie Cadilhac- Bscnews.fr /

Voilà un roman empreint d'émotions et de poésie comme seule sait le faire la littérature asiatique.

Song-hwa est une petite fille solitaire et triste, elle a 12 ans : elle vit au bord de la rivière Imjin, non loin de la frontière avec la Corée du Nord. C'est sa grand-mère, Keumsun, qui la garde et elle exerce un étrange métier dont Song-hwa a honte : elle est chamanesse. Song-hwa rêve de prononcer le mot "maman" et le mot "papa" aussi. Elle confie ses secrets à la lune, au vent, à Noiraud, le petit chien qu'elle adopte en cachette. Un jour, elle a enfin une amie, Yeong-bun et elle comprend que chacun a son lot de désolation: Yeong-bun se passerait bien d'avoir un père qui la frappe, s'enivre sans cesse et lui fait faire toutes les corvées de la maison depuis que sa mère s'est enfuie. Alors tout change lorsqu'on peut remplacer le désespoir par la complicité, les corvées par l'entraide. Song-hwa s'ouvre aux autres et à Keumsun qui, une nuit, lui racontera son histoire, celle de la "mariée bout de chou" qui, avec son fils Bongdong, père de Song-hwa, a traversé une rivière sous la fusillade de l'armée du Nord.

Murmure à la lune, au travers du récit de Song-hwa et de ses proches, est une peinture sociale fort instructive de la vie dans les campagnes en Corée du Sud. On y découvre comment fonctionnent l'école, les récoltes, les traditions religieuses mais on apprend aussi l'Histoire qui s'entremêle sans cesse à la fiction...et lorsque la chamanesse raconte à sa petite fille sa fuite de Corée du Nord et son désir d'y retourner, c'est toute la Corée que l'on entend gémir doucement.

Tout en douceur, Kim Hyang -yi parle de son pays et de ses souffrances avec une écriture aussi gracieuse que pertinente.

La collection Matins Calmes de Chan Ok se propose d'explorer la littérature jeunesse coréenne, classique et contemporaine :"Véritable passeur de sens et d’imaginaire entre la création artistique sud-coréenne et la jeunesse francophone, le label Chan-ok a pour vocation d’être acteur d’une société française multiculturelle, curieuse et déjà ouverte sur la Corée du Sud." Murmure à la lune en est un volet à confier à tous les enfants à partir de 10 ans.

"Craignant de manquer le début du spectacle, Song-hwa et Yeong-bun coururent tout le long de l'étroite levée de terre entre les rizières parsemées de meules. Puis elles traversèrent un champ hérissé de bottes de sésame. Sous leur pas, des sauterelles jaillissaient, des libellules s'envolaient. Le vent leur apportait la rumeur de la fête. Dans la cour de l'école inondée de soleil, le spectacle d'acrobaties, de danses et de musique folkloriques donnent à l'endroit une ambiance de liesse. Les sons des gongs - certains graves, d'autres aigus- se succédaient, ponctués de coups de tambour coréen." ( Kim Hyang-yi)

Titre : Murmure à la lune

Editeur: Chan-Ok, label flammarion

Collection: Matins calmes

Auteur: Kim Hyang-yi
Illustration de couverture : Charlotte Gastaut

192 pages

Prix: 10,90 euros

A paraître le 1 septembre 2010.

Journal d'un dégonflé trop c'est tropPar BSCNEWS.FR / Drôle et espiègle, ce Journal d'un dégonflé se lit comme une friandise gamine. Agrémenté de dessins et croquis qui vont conquérir les peu assidus à la lecture, petits et grands apprécieront le propos de Greg, sacré gosse insupportable et critique, sorte d'anti-héros maladroit et paresseux.
Ce journal d'un dégonflé est loin d'être le premier! Son auteur Jeff Kinney, depuis 1998, a créé un personnage auquel il n'a cessé depuis d'inventer mille aventures quotidiennes. "The diary of a winpy Kid" est devenu rapidement un phénomène éditorial aux Etats Unis. Un film inspiré des aventures de Greg a déjà eu aux Etats Unis un succès énorme outre-atlantique et sortira en France en octobre 2010.
Devenez quelques heures le confident de Greg: vous y apprendrez tout ce qu'il ne faut pas faire pour séduire une fille, tout ce qu'il ne faut pas faire pour mettre les nerfs de son père en pelote et ,assurément !, vous n'y apprendrez pas non plus comment on lave son linge mais...vous allez rire car Greg ne manque pas d'idées saugrenues!

Dès 9 ans.
Titre: Journal d'un dégonflé, Trop c'est trop
Auteur: Jeff Kinney
Editeur: Seuil Jeunesse
Traduction: Nathalie Zimmermann
Nombre de pages: 228
Prix: 9,95euros

Journal d'un Dégonflé a déjà trois tomes parus en France, chez Seuil:
- Carnet de bord de Greg Heffley

- Rodrick fait sa loi

- Trop c'est trop

Il n’y a pas d’âge pour s’éveiller à la voie du Tao, PAr MAIA BRAMIPar Maïa Brami - BSCNEWS.FR / L’auteur illustrateur et peintre Pierre Cornuel est féru d’Asie. En 2009, alors qu’il rentre de Chine pour préparer son exposition Fleurs noires à la Galerie Art Présent, son éditrice tombe en arrêt devant le carnet de voyage qu’il tient sous le bras. « D’ailleurs, il contenait déjà certains des paysages de l’album » explique l’artiste, avant d’enchaîner : « J'adore le peintre Chu Ta, en quelques lignes, il arrive à recréer l'essence de vie. Et puis je me sens proche de sa vision du monde, du Tao »
Chu Ta et Ta’o, le peintre et l’oiseau (collection Lecteur en Herbe, Grasset Jeunesse) permet de découvrir la vie de ce peintre ayant vécu entre 1626 et 1705. Enfant prodige, descendant de la dynastie Ming, il voit sa vie basculer avec l’arrivée des Mandchous au pouvoir et dépassera sa tragédie personnelle grâce à la méditation et au dessin.
Pour écrire le texte, l’écrivain et traductrice coréenne Sohee Kim a puisé, entre autres, dans Chu Ta : le génie du trait 1626-1705 (Phébus, 1986) de l’académicien François Cheng, et une traduction en coréen du livre chinois Biography of Ba Da Shan Ren (Zhou Shifen 2003) a révélé de précieuses informations sur la rencontre de Chu Ta avec le peintre Shih T’ao.
L’illustration sur papier aubier de santal est très proche de la calligraphie chinoise : « Utiliser les mêmes papiers et pinceaux que Chu Ta était aussi une façon de lui rendre hommage », précise Pierre Cornuel, qui s’est servi de pinceaux en poils d’animaux : « Comme le papier boit l'encre et interdit tout crayonné, le geste doit être sûr, car il ne peut être repris. J'ai réalisé un grand nombre d’images avant d'avoir un résultat satisfaisant » sourit-t-il, « mais l’objet livre tient aussi beaucoup à l’éditrice, qui m'a accordé une pagination généreuse pour optimiser découpage et narration. Je crois qu’au final, cet album s’adresse à tous, petits et grands. »
Pierre Cornuel vous recommande :

L’exposition La voie du Tao : un autre chemin de l’être, jusqu’au 5 juillet au Grand Palais :
« Il faut y aller pour la splendeur des paysages présentés et certaines oeuvres rares — notamment de magnifiques statues d'ivoires (Xiwangmu). L’ensemble ouvre vraiment les yeux et l’esprit sur le Tao, cette pensée philosophique qui va au-delà de l’être incarné et du monothéisme, en offrant une autre harmonie. Quelques oeuvres de Shih T’ao sont présentées, dommage que celles de Chu Ta, son aîné et directe influence, n'y soient pas. »

Les encres du peintre Ye Xin qui seront exposées aux Editions Caractères, dans le Ve arrondissement, entre le 5 mai et le 29 mai :
« Je trouve son travail magnifique, il y a ce souffle, cette inspiration et cette grâce qui me plaisent tant. »

Rencontrez Sohee Kim et Pierre Cornuel les vendredi 7 mai à partir de 14 h 30 à la librairie du musée Guimet et le samedi 8 mai à partir de 15 h à la librairie du musée du quai Branly.

Retrouvez le travail de Pierre Cornuel sur ses sites :
Illustrations: www.pierrecornuel.com
Peintures: http://painting.pierrecornuel.com

Par Muriel Balay et Gilles Gervais - BSCNEWS.FR/ Élève sur une île sauvage dans les années trente, dissimulé dans un monastère invisible,manquant de devenir prêtre,ami du commandant antinazi d'un zeppelin, pourchassé par la police française et les services secrets russes, Vango est un personnage à multiples facettes qui ignore pourtant tout de ses origines.
Les personnages secondaires sont tous attachants et présentent une consistance certaine à l'image du truculent commissaire Boulard et de la ravissante Ethel très éprise de notre héros.
Plusieurs histoires sont développées en parallèle dans le récit ; ce qui donne quelquefois un roman très dense qui promet au moins une suite des plus foisonnantes. La langue y est malicieuse et savoureuse et Timothée de Fombelle a conservé son goût des protagonistes audacieux; tendance remarquablement amorcée dans le désormais classique Tobie Lolness.
A n'en pas douter Timothée de Fombelle rejoint le club très fermé des raconteurs d'histoire de la qualité d'Hervé Jubert et d'Eoin Colfer.

Ouvrage recommandé par la librairie Sauramps >>>

Vango
Fombelle, Timothée de
Editions Gallimard-Jeunesse
(370 pages)
17.00 euros
A partir de 12 ans

Dernière minute

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Evènement

SETEOCT2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Juste la fin du monde : l'oeuvre électrique et lumineuse de Xavier Dolan

Juste la fin du monde : l'oeuvre électrique et lumineuse de Xavier Dolan

Publication : vendredi 30 septembre 2016 13:41

Par Jonathan Rodriguez – Chaque film de Xavier Dolan est un évènement. Grand prix à Cannes et un casting français XXL (Gaspard Ulliel, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Nathalie Baye) Juste la fin du monde ne déroge pas à la règle. Après douze ans d’absence, Louis retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Une histoire simple aux problématiques complexes. En adaptant la pièce éponyme de Jean-Luc Lagarce, le pari était risqué. Huis-clos puissant, la force du sixième film du jeune Québécois réside dans sa capacité à se détacher totalement d’un procédé théâtral – trop souvent utilisé au cinéma –  pour livrer une œuvre de pure mise en scène.

Poil de carotte : une BD toujours d'actualité

Poil de carotte : une BD toujours d'actualité

Publication : vendredi 30 septembre 2016 09:29

Par Romain Rougé - Le plus célèbre des souffre-douleur ressuscite dans le monde du 9ème art. Les saynètes les plus marquantes du roman de Jules Renard sont ici sélectionnées pour découvrir ou redécouvrir l’enfance martyrisée de François Lepic, alias Poil de Carotte.

Équitation : Toma Chaput, une passion dévorante

Équitation : Toma Chaput, une passion dévorante

Publication : jeudi 29 septembre 2016 15:57

Par Nicolas Vidal - Toma Chaput est un passionné au sens littéral du terme. Fou de chevaux depuis sa plus tendre enfance, il a gravi un à un les échelons de l’apprentissage et de la connaissance du cheval. Aujourd’hui, dresseur reconnu, après avoir collaboré notamment avec Bartabas, il travaille au sein des Haras nationaux de Pompadour où il partage sa passion avec le public. Révélation d’Equestria en 2013, Toma Chaput se produit également en spectacle avec sa compagnie Atao. Nous l’avons rencontré pour partager avec lui sa passion équestre dévorante. On notera l’excellent travail du photographe Antoine Bassaler qui agrémente cette interview. (Crédit photo : Antoine Bassaler)

Nicolas Dubourg : La Vignette, un théâtre de « première ligne »

Nicolas Dubourg : La Vignette, un théâtre de « première ligne »

Publication : jeudi 29 septembre 2016 15:41

Par Deborah Valentin - Situé en plein coeur de l’université de Paul Valéry à Montpellier, le Théâtre la Vignette s’est construit comme un lieu d’ouverture, de dialogues, d’échanges entre artistes, universitaires, intellectuels et étudiants. Devenue une scène conventionnée depuis le 1er janvier 2016 pour l’émergence et sa diversité, le Théâtre  la Vignette s’inscrit dans un réseau national et ne cesse, au fil des années, de développer son projet culturel dans son travail avec les artistes et le public. Le Directeur du théâtre la Vignette, Nicolas Dubourg nous présente cette nouvelle saison 2016-1017. Rencontre.

Pigments : esquisse théâtrale d’une thérapie amoureuse

Pigments : esquisse théâtrale d’une thérapie amoureuse

Publication : mercredi 28 septembre 2016 10:28

Par Florence Yérémian - Chloé et Nicolas sont fiancés. L’une est peintre, l’autre neurologue et ils vivent ensemble depuis quatre ans. L’idylle est belle et semble durer jusqu’au jour où Nicolas découvre que Chloé le trompe. Refusant tout repentir, il la quitte mais son infidèle est soudainement victime d’un accident. Devenue amnésique, Chloé ne se rappelle plus de rien, pas même du prénom de son conjoint ! Un certain neurologue entre alors dans sa vie pour lui faire retrouver la mémoire et tenter, si possible, de la reconquérir.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR