BSC News

 

 

 

           

Polars et roman policier

John Le Carré - Le tunnel du pigeonPar Marc Emile Baronheid - John le Carré qui se raconte, c’est un événement. Les espions en herbe ne trouveront pas dans ses souvenirs matière à un manuel du parfait petit agent secret. Les curieux d’anecdotes et de création littéraire apprécieront davantage.

Lire la suite : John le Carré : l'écrivain se raconte

FaussePistePar Marc-Emile Baronheid - Milo Milodragovitch est le petit-neveu de Philip Marlowe : amateur de bibine, collectionneur de plaies et de bosses, sensible au beau sexe, et même compatible avec ce que Chandler pensait de son héros « il peut séduire une duchesse et je suis quasiment sûr qu’il ne toucherait pas à une vierge ».

Lire la suite : James Crumley : Fausse piste, bon polar

Par Marc Emile Baronheid - Un été sans frissons ferait injure à l’actualité socio-politique. Le roman policier n’ose se le permettre.

Lire la suite : Jean-Christophe Grangé : Code Requiem ou les plaies de la société

Editions du Caiman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Sophie Sendra - En ce début d’année les Editions du Caïman offrent à leurs lecteurs un florilège de nouveautés qui raviront les aficionados des Polars et des thrillers.

Lire la suite : Les Editions du Caïman : un florilège de nouveautés

Tom Clancy - Chef de guerre - Tome 1 & 2 - Albin MichelPar Marc Emile Baronheid - Tom Clancy est un poids lourd du roman d’espionnage, chantre inconditionnel de la toute puissance et de la détermination des USA à défendre la démocratie universelle, quitte à pratiquer un chauvinisme vitaminé.

Lire la suite : Tom Clancy : déflagrations, coups fourrés et cadavres dans Chef de Guerre

Piete Aspe Faites vos jeuxPar Marc Emile Baronheid - Si Brel avait connu l’univers des romans de Peter Aspe, il y aurait peut-être puisé matière à une autre chanson sur les Flamands. C’est que, chevillées au Plat Pays comme elles le sont, les tribulations du commissaire Van In et de sa pulpeuse amoureuse Hannelore, plongent le lecteur dans une truculence reconnaissable entre toutes.

Lire la suite : Pieter Aspe : les tribulations du commissaire Van In

Dark City Eddie Muller - Serie Nore - >Gallimard Par Marc Emile Baronheid - Jusqu’à la fin des années 1970, la plupart des films noirs, américains ou français, sont adaptés de livres publiés au sein de Rivages.

Lire la suite : Eddie Muller : la tradition des films noirs d'Hollywood

Neely Tucker  - La voie des morts - Série Noire GallimardPar Marc Emile Baronheid - Nouveau chef de projet de la Série Noire depuis 10 ans, Aurélien Masson est tombé dans la marmite quand il était petit. Inspiré pareillement par le rock’n’roll, il a choisi – pour faire mieux avec moins - d’ouvrir la perspective à une communion d’auteurs et d’individualités aussi diverses que variées, quitte à secouer le prunier des polardeux historiques.

Lire la suite : Série Noire : Neely Tucker intègre la collection chez Gallimard

La Serie NoirePar Marc Emile Baroneid  - Commencer l’année par quelques nuits blanches est très envisageable, pourvu que vous osiez ouvrir l’envoûtante histoire de la Série Noire qui est assurément l’un des ouvrages majeurs de l’année 2015. Ajoutez-y quelques parutions récentes et les plus puissants des somnifères seront inopérants.

Lire la suite : La Série Noire : l'envoûtante histoire du polar

l'Argot du polar de Lionel Besnier - Folio Par Pascal Baronheid - Sous la plume d’Albert Simonin, un personnage de Touchez pas au grisbi déclare « T’as des hommes qui méprisent les gonzesses, qui prétendent qu’on doit pas discuter avec. Je suis pas d’avis ».

Lire la suite : L'argot du polar : une inventivité littéraire ininterrompue

Dernière minute

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Publication : jeudi 8 décembre 2016 09:10

Par Nicolas Vidal - Né pendant la guerre civile au Liban, Jorj A. Mhaya a découvert le pouvoir précieux du dessin. D’abord peintre, puis caricaturiste, illustrateur de presse, il s’est ensuite épanoui dans la bande dessinée. Aujourd’hui, Jorj A Mhaya fait paraître «Ville Avoisinant la terre» (Edition Denoël Graphic), une histoire puissante, fantasmagorique et sensible exprimée comme une parabole de la condition humaine dans un Beyrouth dévasté et fantasmé. Brillant.

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Publication : mercredi 7 décembre 2016 14:17

Par Nicolas Vidal - La librairie Sauramps connaît une situation très préoccupante concernant sa survie. Depuis quelques jours,  des informations inquiétantes se propagent dans les rues de Montpellier et plus précisément dans l’éco-système culturel de la capitale languedocienne. Le groupe Sauramps serait-il menacé de fermeture imminente d’ici le début de l’année 2017 ?

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Publication : mercredi 7 décembre 2016 08:43

Par Nicolas Vidal - Suivez Benjamin Decoin, photographe, dans un voyage passionnant dans l’un des pays les plus hermétiques et fermés de la planète. Le travail de Benjamin Decoin est une passionnante découverte sociologique et géographique au pays de la dynastie des Kim. Antoine Bondaz apporte, pour sa part, son expertise géo-politique de ce pays et des craintes qu’il suscite auprès de la communauté internationale notamment sur sa stratégie nucléaire.

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Publication : mardi 6 décembre 2016 18:21

Par Nicolas Vidal - Suite à la rencontre de Salvador Duran et de Sergio Mendoza de Calexico et son big band ORKESTA MENDOZA est né l’explosif Vamos a Guarachar !

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Publication : mardi 6 décembre 2016 08:25

Par  Olivier Frégaville-Gratian D'Amore - Face à la sauvagerie cruelle des hommes, une voix féminine s’élève poétique et humaniste. Refusant tout compromis, préférant la transparence aux mensonges, elle se livre sans fard dans un plaidoyer vibrant qui touche cœur et raison. En mixant vers et prose de Goethe, Jean-Pierre Vincent livre un spectacle puissant mais bancal qui séduit par l’intensité des mots et déroute par le jeu trop accentué voire burlesque des comédiens.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR