BSC News

 

 

 

           

Interviews illustrateurs : BD, dessins, artistes peintres

Day Dreams - Nicoletta Cecolli Par Julie Cadilhac - Nicoletta Ceccoli est née et vit toujours dans la République de Saint-Marin, au nord-est de l'Italie.  Elle a étudié l'animation à l'Ecole des Arts d'Urbino en Italie. Illustratrice de livres pour la jeunesse, cette jeune femme a publié deux artbooks aux Editions Soleil dont le deuxième vient tout fraîchement d'éclore. Début février, arrivera également sur les écrans l’un des fruits d'une longue collaboration avec Mathias Malzieu: en effet, après avoir illustré les couvertures de ses romans, elle est le character designer du nouveau film de Dionysos: La mécanique du cœur.

Lire la suite : Nicoletta Ceccoli : une dessinatrice de Saint-Marin aussi mystérieuse que brillante

DuboisPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Originaire de Haute-Savoie, Jean-Martial Dubois quitte le lycée pour les Arts décoratifs de Genève et s'adonne alors à l'illustration, la bd, le scénario et la peinture. Un mensuel de bd suisse repère son talent et lui consacre quatre pages par mois.

Lire la suite : Jean-Martial Dubois : la ville sens dessus dessous

Eric WhitePar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Eric White est un artiste américain qui vit et travaille aujourd'hui à New-York. Il est diplômé de l'Ecole de Design de Rhode Island. Il a exposé en solo et en groupe dans de nombreuses galeries de New-York et de Los Angeles, mais aussi en Europe à Milan, à Copenhague ou encore en Espagne. Certaines de ses oeuvres figurent dans les collections de vedettes  américaines comme Leonardo DiCaprio, David Arquette , Courteney Cox, Patricia Arquette ou Viggo Mortensen. Passionné de cinéma et de voitures des années 30 à 50, ses toiles invitent à un retour dans le temps par leurs couleurs, leurs thèmes et les attitudes des sujets. Nimbées de mystère et d'élégance surannés, leurs perspectives et leurs encadrements singuliers attirent particulièrement l'oeil. Rencontre en mots et en dessins pour une rentrée rétro-chic!

Lire la suite : Eric White : des toiles rétro-chic aux belles américaines

VoxPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Matteo De Longis est un character-designer d'origine italienne. Musicien dans les cordes et dans les pinceaux, il a un univers graphique fantaisiste et coloré fort attirant. Son artbook Vox, publié chez Venusdea - le label Artpop de Barbara Canepa - est un feu d'artifice de couleurs acidulées. Designé comme un disque 33 tours, c'est une invitation à laisser la musique vous pénétrer jusqu'à la moelle, un voyage visuel sensuel et urbain, doux et vrombissant. Riche en contrastes, ce RockBook nous a littéralement séduit et après avoir été feuilleté mille fois par toutes les âmes curieuses qui l'auront sous leurs yeux, cet album sera un objet du plus bel effet sur une table de salon, une bibliothèque, une cdthèque….Place à Matteo De Longis pour un été branché et inspiré!

Lire la suite : Vox : De notes et de couleurs avec Matteo de Longis

Ashley WoodPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/  / crédit photo :  Antoine Monégier du Sorbier/ Ashley Wood est un illustrateur, dessinateur, auteur de comics et de romans graphiques australien . Connu surtout pour ses couvertures de comics et de jeux vidéos, il a travaillé notamment sur le personnage de "Judge Dredd" puis sur "Doom", "Ghostrider 2099 A.D" et bien d'autres…il a  reçu de nombreux prix comme le Spectrum Award, le Communication Art Award et a même été nommé aux Eisner Awards. Il a su imposer son style, proche de l'impressionnisme, dans divers domaines ( animation, para bd, objets 3D) et devenir un des acteurs incontournables de la scène alternative de la bande dessinée. En 2004, avec son épouse TP Louise, il crée 7174 PTY LTD, uns structure de production qui conçoit et diffuse des produits pour l'industrie de comics, du film , des jouets et jeux vidéos à l'échelle mondiale. En 2008, il fonde ThreeA, une société basée à Hong-Kong qui développe des produits imaginés par lui-même. Rencontre avec un pinceau brillamment atypique!

Lire la suite : Ashley Wood : un pinceau australien atypique

ManchuPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Tout petit, Manchu rêvait de devenir pilote de chasse ou astronaute….puis il s'est lancé dans le dessin d'animation. Après avoir participé à la réalisation des vaisseaux et décors des dessins animés de "Il était une fois….l'Espace" et "Ulysse  31", il illustre un grand nombre de volumes de "La Grande Anthologie de la science-fiction" puis travaille pour plusieurs éditeurs ( Atalante, Delcourt, Bragelonne), devenant un illustrateur français incontournable de la science-fiction.  En 2001, on lui décerne quatre prix : Le Prix  coup de coeur Bobo Morane , le Grand Prix de l'Imaginaire, le Prix Ozone du meilleur illustrateur et le Grand Prix Visions du Futur. En 2002, il publie "Science(Fiction)", puis en 2010 "Starship(s)", deux artbooks. Du 6 au 22 juin 2013, la galerie Daniel Maghen (Paris) propose une exposition rétrospective de ses oeuvres. Embarquement immédiat pour un voyage coloré dans le ciel ou sur la terre ! Pas de doute que vous croirez entendre vrombir les moteurs, pschittttttter les fusées et frémir les étoiles lors de votre balade au milieu de ses toiles…Manchu a l'art de faire apparaître sous vos yeux des scènes fantastiques qui semblent appartenir à l'Histoire et nous donnent l'impression enthousiasmante d'être le témoin privilégié d'une heure exceptionnelle à mi-chemin entre un passé fantasmé, le rêve et le futur.

Lire la suite : Manchu : un illustrateur incontournable de science-fiction

Don JuanPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / La galerie Daniel Maghen a accueilli Paul et Gaëtan Brizzi, du mercredi 24 avril au samedi 11 mai 2013. Ces deux frères jumeaux, détenteurs du prestigieux Prix de Rome, ont notamment dirigé et réalisé pour Disney des séquences du «Bossu de Notre-Dame  et de « Tarzan » mais également  la  séquence « l’Oiseau de Feu » sur la composition de Stravinski dans « Fantasia 2000 ».

Lire la suite : Quand l'Opéra et le Crayon s'offrent une danse complice

biancanevePar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Née à Pesaro en Italie et y résidant toujours aujourd'hui, Elena Cermaria est une artiste autodidacte. Depuis toute petite, elle joue avec les couleurs et les formes et a trouvé dans la peinture une façon d'exprimer la complexité de sa réalité intérieure. Depuis 2009, elle a participé à plusieurs expositions collectives en Italie et à l'étranger ( Détroit et Pasadena).

Lire la suite : Elena Cermaria : des toiles naturalistes à la sensualité troublante

marionpeck1Par Julie Cadilhac - Bscnews.fr/  / Crédits photo Michel Lunardelli & Vladimir Koncar / Marion Peck est née à Manille, la capitale des Philippines, alors que sa famille était en train d'accomplir un tour du monde, et a ensuite usé ses culottes courtes à Seattle ; après avoir reçu son diplôme de l'Ecole de Design de Rhode Island et avoir suivi différents enseignements à New-York et à Rome, elle s'est installée à Eagle Rock en Californie où elle partage aujourd'hui un atelier avec son époux, Mark Ryden.

Lire la suite : Marion Peck : les toiles surréalistes d'une féministe américaine

Vrankic DavorPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Crédit- photo : Vladimir Koncar / Davor Vrankic est un artiste croate, né à Osijek, qui vit et travaille entre Paris et New-York.

Lire la suite : Davor Vrankic : Juste avec une mine de plomb

Ray CaesarOriginaire de Londres et vivant aujourd'hui à Toronto, Ray Caesar est un artiste aussi attirant que mystérieux. Son univers est peuplé d'êtres délicats et fragiles et d'objets qui ne le sont pas moins.

Lire la suite : Ray Caesar : l'artiste qui hurlait à la lune

SingePar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Travis Louie est né dans le Queens à New-York. Après le lycée, il suit les cours du Pratt Institute de Brooklyn où il obtient un diplôme en design de communication, avec l'intention de poursuivre une carrière d'illustrateur freelance.

Lire la suite : Travis Louie et ses créatures anthropomorphes fascinantes

Esmeralda LacombePropos recueillis  par Julie Cadilhac-Bscnews.fr /Photo: Alyz/ Les fêtes de fin d'année donnent l'occasion merveilleuse de s'entourer de ceux que l'on aime. Nous n'avons donc pas pu résister à l’envie de convier le génial Benjamin Lacombe. Au menu des réjouissances?

Lire la suite : Bonne année 2013 en compagnie du trait délicat et sublime de Benjamin Lacombe

Didier Graffet -Par Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Didier Graffet est illustrateur et dessinateur. Il a reçu en 2002 le prix Art&Fact  et le prix du public Visions du Futur et, en 2003, le Grand Prix de l'Imaginaire pour ses illustrations de 20000 lieues sous les mers de Jules Verne aux Editions Gründ.

Lire la suite : Didier Graffet vous offre une balade graphique jusqu'au vertige

Annie OwensPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Annie Owens vit à Richmond en Californie. Sa dernière série de travaux picturaux, intitulée "Motherland" , est née du besoin de renouer avec ses racines ; on y croise des êtres filiformes, à la chevelure souvent ébouriffée et sauvage , à la mine boudeuse, qui gravitent au sein d'une nature étrange. Un trait féminin saillant et sensible à découvrir….

Lire la suite : Annie Owens : un trait féminin saillant mais sensible

FlamandPropos recueillis par Julie Cadilhac- Bscnews.fr / ©  Elie Jorand / Peintre et illustrateur, Martin Jarrie travaille pour la presse, la publicité et l'édition.

Lire la suite : Martin Jarrie : "J'ai retrouvé le plaisir de l'imagination et du jeu dans le dessin et la peinture."

Tobia RavaPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/Crédit-photo:DR/ Tobia Rava est originaire de Padoue et depuis plus de dix ans, il est co-fondateur d'une association d'art contemporain qui réunit des artistes de mêmes affinités pour requalifier l'homme en le mettant en syntonie avec son milieu et pour rendre l'art contemporain conscient des rapports entre l'Histoire et l'histoire de l'art.

Lire la suite : Tobia Rava: des chiffres, des pinceaux et des lettres

 Alessia IanettiPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Alessia Iannetti a 27 ans et vit à Carrara en Italie.Après des études aux Beaux- Arts dans sa ville natale, elle a saisi ses crayons et stylos et imaginé un univers imprégné de poésie et de mélancolie automnale. Nourris d'éléments poétiques, ses toiles sont peuplées de jeunes femmes ou d'enfants au teint pâle et dont la peau est nervurée: des poupées de porcelaine fragiles dont le visage menace de se briser.

Lire la suite : Alessia Iannetti: la peinture instinctive d'une jeune femme née en automne

AviatorPropos recueillis par Julie Cadilhac - Bscnews.fr /  / © Paolo Guido / Nous partons donc pour l’Italie et Rome et ce n’est pas pour nous déplaire au coeur de l’été ! En chemin, nous avions envie de bavarder avec Paolo Guido à propos de son travail d’illustrateur numérique. Si vos pas vous portent dans la ville de Romulus et Rémus, n’hésitez donc pas à faire un tour à la Dorothy Circus Gallery où l’artiste expose jusqu’à fin juillet en compagnie de nombreux noms prestigieux du mouvement pop-surréaliste contemporain ( dont Ana Bagayan,Leila Ataya et Nicoletta Ceccoli que nous avons déjà reçues dans le magazine) .

Lire la suite : Paolo Guido: des mythes et de l'été

MArguerite AbouetPar Laureline Amanieux - BSCNEWS.FR / La série de bande-dessinées Aya de Yopougon (en 7 tomes) vient de  ressortir aux éditions Gallimard dans une édition spéciale, à l'occasion de la naissance du film animé sous la direction de Autochenille Production. Le film est annoncé dans nos salles pour l'été 2012.  Mais qui est Aya ? Cette héroïne inventée par Marguerite Abouet et dessinée par Clément Oubrerie réside à Yopougon, l'un des treize quartiers d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Nous sommes à la fin des années soixante-dix. Aya rêve de devenir médecin, mais ses amies Bintou et Ajoua préfèrent les trois « C » : Coiffure, Couture, Chasser les garçons en sortant dans les « maquis », ces lieux de fêtes animées. Autour d'elles évoluent des personnages attachants : des pères volages, aux mères inquiètes pour leurs filles, de Moussa, le fils de l'homme le plus riche du pays, aux enfants comme Félicité et Hervé qui réussissent par leur bonne volonté...  Avec humour, Marguerite Abouet nous raconte une Afrique joyeuse, vivante et colorée, bien éloignée des images souvent véhiculées de désespoir, de famine, de sida, et de guerre.

Lire la suite : Marguerite Abouet : sous le signe du partage

Daniel MerriamInterview de Daniel Merriam/Photos DR/ Propos recueillis et traduits par Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Daniel Merriam vit en Californie tout près de San Francisco. Imprégné d'une enfance bucolique dans le Maine, au Nord-Est des Etats-Unis, ses tableaux surréalistes puisent leur force et leur émotion dans l'observation singulière que l'artiste fait de ce qui l'entoure.

Lire la suite : Daniel Merriam : "Le chevalet est ma scène"

Par Candice Nicolas - Correspondante à Los Angeles - BSCNEWS.FR / Michael Summers est un artiste californien en pleine ascension. Adepte du pop-surréalisme, ses œuvres dépeignent un monde clair et coloré, vivant de nostalgie, de splendeur, d'espièglerie et de fantaisie. En choisissant des objets et des imageries de notre vie quotidienne et en les replaçant dans un nouveau contexte, il encourage les gens à porter un autre regard sur le monde autour d'eux. Après tout, notre vie quotidienne est remplie d'émerveillement, de beauté et de magie, le tout étant de laisser nos yeux s’en apercevoir.

Lire la suite : Michael Summers : l'étoile montante du pop-surréalisme

Sophie de la Villefromoit née un crayon au bout des doigtsPropos recueillis par Julie Cadilhac-Bscnews.fr/  / Photos D.R/ Sophie de La Villefromoit a commencé ses études à l'Ecole Supérieure d'arts de Brest et les a achevées à l'Ecole Emile Cohl à Lyon. Elle vit en Bretagne dans le Finistère.Elle a illustré plusieurs albums pour enfants et ses illustrations colorées aux visages poupins rencontrent un vif succès! En 2010, elle a donné un visage espiègle à l'incorrigible petite Sophie de la Comtesse de Ségur, s'inspirant des moues de sa fille et peut-être de son caractère bien trempé lorsqu'elle était petite. Aujourd'hui, elle concocte en secret un livre avec Sébastien Pérez; on a hâte de le découvrir!


Née avec un crayon au bout des doigts ou touchée par l'amour du dessin un matin, au gré d'une rencontre?
Un crayon au bout des doigts! J’ai la chance d’avoir grandi dans 
une famille animée
par le dessin, la peinture et la musique. Je restais des heures assises à côté 
de mes tantes, regardant le pinceau courir sur les papiers et les toiles. Ma grand-mère me raconte que je réclamais toujours une feuille de papier et un crayon, elle conserve précieusement mes premiers dessins dans le bureau de mon grand- père... Cela dit lorsqu’on me demandait quel métier je souhaitais faire plus tard, je répondais Astronaute, Archéologue ou encore chanteuse de rock, mais en visitant la Sécession à Vienne, à l’âge de 14 ans, j’ai eu littéralement un coup de foudre. J’ai découvert les fresques de Gustav Klimt ainsi que ses dessins, ce jour là fut une révélation : je voulais peindre et dessiner, en faire mon métier ! Ma mère a toujours su que le dessin était ce pour quoi j’étais faite. Aujourd’hui elle reste encore mon plus grand soutien.


Si vous deviez citer une phrase célèbre qui vous ressemble, vous diriez...
« Chacun recèle en lui une forêt vierge, une étendue de neige où nul oiseau n’a laissé son empreinte. » de Virginia Woolf. J’ai le sentiment d’avoir au fond de moi un jardin secret dont je n’ai pas encore toutes les clefs. C’est ça qui fait la beauté du métier d’artiste, c’est qu’on en apprend tous les jours un peu plus sur soi au fil des créations.


Une couleur qui vous définit? vous refroidit? et une que vous avez toujours du mal à concocter sur votre palette?
J’aime le bleu, la couleur de la mer, une couleur profonde et calme dans laquelle je plonge. Pourtant c’est une couleur que j’utilise peu dans mes images. Je n’ai pas l’impression de choisir des couleurs qui me séduisent, ce sont plutôt les couleurs qui s’imposent d’elles mêmes selon le sujet, la scène et l’atmosphère. Néanmoins la couleur qui peut me tourmenter sur la palette est le marron, les couleurs de terre...


Une phrase entendue par un de vos lecteurs qui vous a touchée...ou fait rire?
Il me vient en tête non pas une phrase mais un geste. Lors de ma première séance de dédicace de mon livre Poucette, j’ai eu le plaisir de rencontrer une petite fille venue spécialement pour moi. Elle avait fait un dessin représentant ma Poucette dans sa coquille de noix qu’elle m’a offert. J’ai été émue d’avoir suscité à travers mes illustrations et mon univers l’envie de dessiner et de partager !


Avec quels médiums et outils Sophie fait-elle sa petite cuisine picturale?
Mes dernières illustrations sont à la gouache, pour Poucette c’était de l’acrylique, mais les nouvelles sur lesquelles je travaille sont à l’huile. Je n’arrive pas à m’arrêter à une technique enles sourcils particulier, je suis encore en recherche...


Qu'est-ce qui vous attire particulièrement dans l'esthétisme et le romantisme du XIXème siècle?
Les artistes du XIXème siècle ont une sensibilité à fleur de peau. Leurs émotions sont exacerbées. Ils réussissent à rendre beau le chagrin, la souffrance, la mort. Ils trouvent refuge dans le rêve et ils m’y emmènent. J’ai ce côté nostalgique que j’essaye d’explorer dans mes images.


Avez-vous un auteur de chevet de ce siècle à nous citer? un peintre dont l'univers vous ravit?
Je viens de terminer de lire « Marina » de Carlos Ruiz Zafon. Au pied de mon lit j’ai quelques piles de livres dont trois romans de cet auteur que j’ai découvert avec « l’ombre du vent » un livre magnifique. Ses mots font naitre dans ma tête de très belles images. Joe Sorren est un artiste dont les peintures me ravissent, il se joue des formes et travaille la lumière avec le talent d’un impressionniste. Son univers est terriblement poétique.


Il y a beaucoup de filles dans les histoires que vous avez illustrées...est-ce un hasard?
Pendant des années je me suis projetée sur le papier, mes tout premiers dessins d’enfant me représentaient déjà et j’aimais me transporter dans des décors, des aventures que j’imaginais... Cela a changé depuis que j’ai mis au monde ma fille. Je me suis mise à la dessiner sans cesse. Néanmoins je me force à dessiner de nouveaux visages féminins inspirés également de vraies personnes. Ma fille Félicie, qui incarne Sophie dans Les Malheurs de Sophie, reste cependant mon modèle préféré. Pourtant en voyant mon fils grandir, j’ai eu également envie d’essayer de dessiner des garçons, aussi je l’ai pris pour modèle dans mon dernier livre « la princesse des ménines » . Il a donc posé pour moi du haut de ses deux ans et incarne l’infant Philippe.


De nombreuses robes à jupons, de rubans...l'illustration donne -t-elle l'opportunité à la romantique que vous êtes d'imaginer les plus jolies parures que vous souhaiteriez porter? Un peu Sissi dans l'âme?
J’avoue, je rêverais porter de grandes robes à crinolines. C’est un rêve de petite fille.... Mais je n’assumerais pas de porter des robes extravagantes comme à la cour de Vienne. Une robe à crinoline un peu austère comme dans « Jane Eyre » ou « la leçon de Piano » me plairait énormément mais ce n’est plus vraiment la mode hélas. Les peindre dans mes livres comble en partie ce rêve.


Pourriez-vous nous parler de ce ravissant livre intitulé la princesse des Ménines? Diego Velasquez est un de vos peintres de référence?
J’ai eu la chance de visiter beaucoup de musées lorsque j’étais enfant et j’étais émerveillée devant ces toiles immenses. Les tableaux sont comme des fenêtres dans lesquelles on peut flâner et imaginer des aventures. Avec ce projet j’ai inventé une histoire à partir du tableau « les ménines » de Vélasquez. L’idée était de lier l’histoire de l’art à une fiction intemporelle: l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur. Je me suis directement inspirée de mes propres enfants : un soir en rentrant de l’école, Félicie faisait ses devoirs et Gustave mangeait un morceau de brioche, il y eut une dispute et l’idée m’est venue en les observant. En effet Diego Velasquez est un peintre que j’admire beaucoup. Il y a dans les visages qu’il dépeint un sentiment étrange, un mystère accentué par les teintes sombres de ses toiles et les regards pénétrants. J’aime aussi la liberté et la justesse de son pinceau.


Vous êtes l'auteur, aussi, d'une version illustrée ,pétillante et superbe, des Malheurs de Sophie? Est-ce un livre d'enfants dans lequel vous vous identifiez étant petite?
Enfant, le premier Malheurs de Sophie que j’ai lu était une version pastiche par Gotlib et Alexis qui appartenait à mon oncle. J’ai été interloquée. Aussi j’ai mis quelques années avant de découvrir la version originale. La Sophie de la comtesse de Ségur a une imagination débordante, elle est dégourdie, curieuse et elle sait apprendre de ses erreurs malgré un caractère bien trempée. Quand je l’ai lu je me suis retrouvée dans ce personnage, d’ailleurs on disait de moi enfant que j’avais un sale caractère.


la crapaudeEnfin quels projets en cours pour Sophie de la Villefromoit? Une parution chez Soleil si je ne me trompe?
Avec Sébastien Pérez nous travaillons sur un roman illustré où il tient la plume et moi le pinceau. C’est un projet enthousiasmant mais encore secret !


Pour retrouver le blog de Sophie de la Villefromoit!

Ken KeirnsPropos recueillis par Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Ken Keirns a grandi à Flint dans le Michigan et vit aujourd'hui en Floride. Il peint des toiles mêlant humour, histoires personnelles et étrangeté. Les tableaux de ce peintre américain, qui a  exposé de nombreuses fois dans de grandes galeries à Los Angeles, Chicago, New York, San Francisco ou encore Londres, cherchent à éveiller la curiosité en mettant en scène toutes sortes de sujets féminins dans des cadres surréalistes: vous y croiserez des jeunes femmes aux compagnons simiesques personnifiés, des animaux aux caractéristiques anthropomorphiques marquées ou encore des visages mystérieux et déterminés ceints d'arrière-plans floutés.

Lire la suite : Ken Keirns et ses effets bokeh

Ana BagayanInterview d'Ana Bagayan/ Propos recueillis par Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Ana Bagayan est américaine. Elle a étudié la peinture dans l’Art Center College of Design à Pasadena en Californie. En ce mois de février, elle expose à la  Thinkspace Gallery à Culver City. Ses peintures, dans lesquelles cohabitent des enfants dénués de sourires, des animaux plus ou moins fantaisistes et des insectes pour le moins envahissants, sont empreintes de mystère et peuvent inquiéter l'oeil observateur tant y sont distillés de nombreux éléments étranges. Des visages de poupée entourés d'une nature sauvage, des regards qui invitent à poursuivre un récit en suspension; nous vous invitons à découvrir l'univers d'Ana Bagayan...

Lire la suite : Ana Bagayan: ses visages de poupée et ses regards aux récits en suspension

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

A LA UNE

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Publication : vendredi 24 mars 2017 08:45

Par Nicolas Vidal - Depuis tout petit, Léo a suivi son père, Ben Sidran. Puis il a appris de son talent et de son expérience. Du Winsconsin à New York en passant par Meudon, Léo Sidran propose un très exaltant Entre chien et loup. Le musicien multifacettes nous parle de sa carrière, de ses projets et de sa conception de la musique.

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Publication : jeudi 23 mars 2017 09:34

Par Nicolas Vidal - Réjouissez-vous chers lecteurs car ce 23 mars sera l’occasion de découvrir une facette pour le moins méconnue de l’un des people préférés   des Français. Ainsi, Gad Elmaleh publie une bande dessinée en librairie intitulée «Le Blond» (Editions Michel Lafon) qui retrace l’histoire de son personnage fétiche, joué sur scène depuis une dizaine d’années.

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Publication : mardi 21 mars 2017 10:25

Par Nicolas Vidal - L’accordéon a longtemps été considéré comme «le piano du pauvre». L’accordéoniste français Vincent Peirani lui a redonné toute sa noblesse musicale avec la virtuosité qui est la sienne.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer