BSC News

 

 

 

           

Documentaires - actualité culturelle

autisme grandeDe Florence Yérémian - Étonnant monde que celui d’Hélène Nicolas alias « Babouillec ». Enfermée dans son corps d’enfant et sa maladresse, cette jeune autiste possède d’incroyables dons d’écriture voire de télépathie.

Lire la suite : Le mystère Babouillec : à la découverte d’une auteure sans paroles

Par Thomas Dufraine - Bscnews.fr/ Présenté en ouverture de la compétition des longs métrages indépendants américains au Champs-Elysées Film Festival, Cartel Land marquera sans aucun doute les esprits. Matthew Heineman est un jeune producteur et réalisateur de documentaires américains. Son troisième film, Cartel Land, est né d'un déclic en lisant les actualités : il s'est senti le devoir d'enquêter sur les groupes civils armés de la frontière du Mexique et s'est donc lancé dans la réalisation de ce documentaire d'investigation, une première dans sa carrière.

Lire la suite : Cartel Land : de l'Arizona au Michoacan

Welcome to leithPar Thomas Dufraine - Bscnews.fr/ Ce documentaire a été présenté au Champs-Élysées Film Festival dans la compétition des longs métrages indépendants américains. En décembre 2013, un certain Craig Cobb achète des terrains et s'installe à Leith, un village de Dakota du Nord où vivent moins de vingt habitants. Cet homme s’avérera être l'un des suprémacistes blancs les plus influents des États-Unis et même du monde entier.

Lire la suite : Welcome to Leith : un documentaire sur des suprémacistes blancs influents

Jacqueline CauxPar Amélie Coispel - Bscnews.fr/ Dans son Super Talk Les bad girls des musiques arabes, Jacqueline Caux souhaite montrer l’Histoire des femmes, à travers toutes les époques, du 8ème au 21ème siècle, dans l’ensemble des pays arabes. Que ce soit au Maghreb ou à Machrek, elle a été touchée par leurs histoires et souhaitent les faire partager à son public. A travers le temps, on réalise que les femmes investies dans leur art n’ont pas manqué. Elles se sont imposées et ont été reconnues par les hommes. Avant tout, la musique devient un vecteur de revendication ; pour ces femmes, comme pour Jacqueline Caux, qui désire aussi à travers ce film faire taire les préjugés et détruire les amalgames. Car dans un contexte qu’elle qualifie de phobique vis-à-vis des cultures et des religions arabes, l’intégration ne se fait pas sans douleur. Les occidentaux oublient peut-être trop souvent les à-côtés, le rôle de ces femmes, l’art arabe, et la culture arabe en général. Jacqueline Caux souhaite ici apporter des démentis, montrer que la culture arabe manque en France, et que bien trop souvent, on omet de parler de ces artistes du monde oriental. Les femmes de ce film sont des vainqueurs et nous avons beaucoup à apprendre d'elles, nous explique-t-elle. On l'écoute.

Lire la suite : Jacqueline Caux : « C’est parce qu’elle était esclave qu’elle pouvait chanter devant des hommes »

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer