BSC News

 

 

 

           

Cirque - actualité culturelle

Circa - Festival du Cirque - AuchPar Leila Haghshenas - La 29ème édition du festival du cirque actuel de Circa aura lieu du 21 au 29 octobre à Auch. Ce festival met à l’honneur le cirque, une occasion inédite pour les amoureux de la discipline de découvrir de très nombreuses propositions et de nouveautés.

Lire la suite : CIRCA : le cirque dans tous ses états à Auch

Printemps des Comédiens - 2016 Par Nicolas Vidal - La 30 ème édition du Printemps des Comédiens vient de démarrer. Une première bonne nouvelle pour ce festival organisé dans l’écrin de verdure du Domaine d’O à Montpellier, qui bénéficie d’un temps idéal pour laisser au mieux s’exprimer toutes les formes artistiques rigoureusement sélectionnées par son directeur Jean Varela ( lire l'interview ici ) .

Lire la suite : Printemps des Comédiens : la fugue aérienne de Yoann Bourgeois

Melissa Von VépyPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Mélissa Von Vépy, après avoir suivi une formation au Centre National des Arts du Cirque pendant cinq ans, a choisi de développer sa recherche autour de l’aérien en lien avec le théâtre et la danse. Si elle travaille auprès de metteurs en scène et chorégraphes comme Zimmermann & de Perrot, Guy Alloucherie, Sumako Koseki, elle a monté également sa propre compagnie : Happés théâtre vertical. Dans VieLLeicht, Croc, En Suspens et ses autres créations, elle est à la fois la conceptrice et l’interprète. Son nouveau projet se nomme « J’ai horreur du printemps» et se veut un hommage à l’une des bandes-dessinées majeures de Fred, Le petit cirque. Poétique, surréaliste, cruel, mélancolique et tendre tout à la fois, comment Mélissa Von Vépy a-t-elle choisi de mettre sur le plateau ce récit, considéré comme un chef d’oeuvre du neuvième art, des aventures du forain bourru et de son épouse Carmen? Comment sortir des cases et exprimer avec justesse le mélange d’humour et d’absurde propre à l’univers de Fred? Mélissa-Carmen nous dit tout avec simplicité et naturel...

Lire la suite : Mélissa Von Vépy et Le petit cirque de Fred

CapilotractéesPar Elodie Cabrera - Bscnews.fr/ Vous êtes-vous déjà intéressé aux secrets capillaires? Non pas d'un point de vue esthétique mais purement scientifique? Nous avons 150 000 cheveux sur le teston, mais chaque jour, nous en perdons entre cinquante et cent. Notre tignasse peut supporter jusqu'à 15 tonnes, soit deux éléphants. Et le plus dingue, une fois mouillé, un cheveu peut doubler sa longueur. Sanja Kosonen et Elice Abonce Muhonen, duo finlandais, en font l'expérience à travers un spectacle littéralement tiré par les tifs.

Lire la suite : Capilotractées : des femmes, du cirque et des tifs

Phia MénardPar Elodie Cabrera - Bscnews.fr/ Entrée en salle à 20H35 pétante. Les spectateurs du théâtre Monfort prennent leur mal en patience car le décor doit rester intact, le plus longtemps possible isolé de la chaleur humaine. C'est que sur scène, tout est de glace : boules suspendues au plafond à intervalle régulier, tapis d'or blanc pillé et blocs translucides grossièrement taillés. Sur l'un d'eux : Phia Ménard, chapka au raz du front et manteau de fourrure sur le dos. Avec lenteur, d'une grâce mesurée, elle se lève, s'éveille tel un papillon au sortir du cocon. Crack. Splarck. Une des boules vient de s'écraser sur le sol.

Lire la suite : P.P.P. : Le baiser du givre de Phia Ménard

Dernière minute

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Publication : jeudi 8 décembre 2016 09:10

Par Nicolas Vidal - Né pendant la guerre civile au Liban, Jorj A. Mhaya a découvert le pouvoir précieux du dessin. D’abord peintre, puis caricaturiste, illustrateur de presse, il s’est ensuite épanoui dans la bande dessinée. Aujourd’hui, Jorj A Mhaya fait paraître «Ville Avoisinant la terre» (Edition Denoël Graphic), une histoire puissante, fantasmagorique et sensible exprimée comme une parabole de la condition humaine dans un Beyrouth dévasté et fantasmé. Brillant.

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Publication : mercredi 7 décembre 2016 14:17

Par Nicolas Vidal - La librairie Sauramps connaît une situation très préoccupante concernant sa survie. Depuis quelques jours,  des informations inquiétantes se propagent dans les rues de Montpellier et plus précisément dans l’éco-système culturel de la capitale languedocienne. Le groupe Sauramps serait-il menacé de fermeture imminente d’ici le début de l’année 2017 ?

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Publication : mercredi 7 décembre 2016 08:43

Par Nicolas Vidal - Suivez Benjamin Decoin, photographe, dans un voyage passionnant dans l’un des pays les plus hermétiques et fermés de la planète. Le travail de Benjamin Decoin est une passionnante découverte sociologique et géographique au pays de la dynastie des Kim. Antoine Bondaz apporte, pour sa part, son expertise géo-politique de ce pays et des craintes qu’il suscite auprès de la communauté internationale notamment sur sa stratégie nucléaire.

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Publication : mardi 6 décembre 2016 18:21

Par Nicolas Vidal - Suite à la rencontre de Salvador Duran et de Sergio Mendoza de Calexico et son big band ORKESTA MENDOZA est né l’explosif Vamos a Guarachar !

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Publication : mardi 6 décembre 2016 08:25

Par  Olivier Frégaville-Gratian D'Amore - Face à la sauvagerie cruelle des hommes, une voix féminine s’élève poétique et humaniste. Refusant tout compromis, préférant la transparence aux mensonges, elle se livre sans fard dans un plaidoyer vibrant qui touche cœur et raison. En mixant vers et prose de Goethe, Jean-Pierre Vincent livre un spectacle puissant mais bancal qui séduit par l’intensité des mots et déroute par le jeu trop accentué voire burlesque des comédiens.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR