Toute l'actualité de l'art, des expositions, des musées à voir, à découvrir ou à redécouvrir.

EXPO LOUIS XIV - Etre femme sous Louis XIVPar Marc Emile Baronheid - Le Musée-Promenade de Marly-le-Roi/Louveciennes est étroitement lié au site de la demeure champêtre du Roi Soleil, disparue au début du 19e siècle. Dans le cadre des commémorations du tricentenaire de la mort de Louis XIV, sa résidence intime célèbre les femmes de son époque.

Lire la suite : Louis XIV : la condition des femmes sous le Roi-Soleil

*/

Nicolas Poussin - Exposition Musée du LouvrePar Marc Emile Baronheid - Le musée du Louvre possède la plus belle collection au monde d’œuvres de Nicolas Poussin (1594-1665). Poussin est pour beaucoup le plus grand peintre français du XVIIe siècle.

Lire la suite : Le Louvre : Nicolas Poussin, un peintre poète

Beauté Congo - Fondation CartierPar Florence Yérémian - BSCNEWS.FR / La Fondation Cartier accueille jusqu’au 10 janvier 2016 une exposition mettant à l’honneur les artistes congolais ayant jalonné depuis près d’un siècle l’histoire de cette singulière République démocratique. De la peinture à la photographie en passant par la bande dessinée, près de 300 oeuvres témoignent avec éclectisme de l’extraordinaire vitalité propre à cette école africaine encore trop méconnue.

Lire la suite : Beauté Congo : une explosion de créativité kinoise

LEs BULBES - ANne-Chantal PitteloudPar Julia Hountou - BSCNEWS.FR / A travers ses pièces uniques, Anne-Chantal Pitteloud tente de figer dans la terre les traces de ses émotions et de son monde onirique. Si elle a une nette prédilection pour la céramique, ses œuvres peuvent prendre aussi bien la forme d’installations, de dessins, de photographies que de pages d’écriture ou de vidéoprojections. Mêlant ces médiums variés, l’artiste invente d’étranges collections d’objets imaginaires qui invitent à d’insolites voyages.

Lire la suite : Anne-Chantal Pitteloud : une terre aux résonnances charnelles

Bruno RédarésPar Amélie Coispel - Bscnews.fr/ Le Festival Européen de la Photo de Nu, initié par Bruno Rédarès et Bernard Minier, revient cette année pour sa 15ème édition. Parce qu’ils réussissent à mettre à nu autant leurs modèles que leurs sensibilités artistiques, de nombreux artistes se retrouvent à Arles pour exposer leurs oeuvres. Ici, le nu n’est pas vulgaire, il est esthétique. Et bien plus qu’une mise à nu, c’est une mise en lumière des corps qui y est proposée.

Lire la suite : Bruno Rédarès : « L’argentique est pour moi l’aristocratie de la photographie »

Abonnez-vous au Tabloïd !