BSC News

 

 

 

           

Chronique Philosophie : pensées et débats philosophiques

ALAIN BADIOUPar Sophie Sendra - Dans la construction d’un individu, il existe une période que tous les parents connaissent – avec regrets – celle de l’adolescence. Période qu’il faut connaitre pour pouvoir « résister » à ce bouleversement, à cette évolution que traverse l’enfant vers un autre soi, une identité propre détachée des modèles parentaux. Cette période de perturbations, cette zone de turbulences semble frapper les peuples.

Lire la suite : Adulescence : une zone de turbulences qui frappe les peuples

USA - Donald Trump Par Sophie Sendra - Bob Dylan, Prix Nobel de Littérature 2016. Donald Trump 45ème Président des Etats-Unis D’Amérique, époque des Antipodes. Blowin’ in the mind, The Times they are a changin’, hymnes anti-guerres, chansons populaires et sociales célébrées pour la poésie, pour la paix.
Il y a tant à dire sur le résultat des élections américaines, mais il ne reste plus qu’à penser et agir. Au-delà des envies partisanes de préférer un camp plutôt qu’un autre, que devons-nous analyser ? Sans doute nos souvenirs, notre présent et notre futur.

Lire la suite : De Bob Dylan à Donald Trump : l'époque des Antipodes aux USA

Livre noir de la condition des femmes Christine OckrentPar Sophie Sendra - Comprendre l’Histoire c’est tenter de donner un sens, une signification aux événements. Vouloir changer l’Histoire et sa direction c’est avoir la volonté de lui donner un avenir. A cette petite phrase, « Je veux changer l’Histoire ! » certains, mal intentionnés, ont changé le sens même de cette volonté qui ne vise nullement le passé, mais qui tend vers l’avenir. En effet, « changer l’Histoire » ne veut pas dire réécrire l’Histoire du passé en falsifiant au passage les significations et les directions que les événements ont donné.

Lire la suite : Droit des femmes : la lutte difficile contre les préjugés

Gerard GenettePar Sophie Sendra - La littérature est avant tout le domaine réservé de la « lettre », de ce « savoir tiré des livres », de cette étude de la mise en forme d’un message, d’une pensée, ne se limitant pas à une information brute, mais allant jusqu’à l’esthétique même de cette « lettre », de cette beauté du mot. Il semble que cette rentrée littéraire soit basée sur les nombreuses publications politiques et qu’elle dépassera largement les limites du mois de septembre. Les élections, qu’elles soient pour les primaires des différents partis ou celles qui concernent les présidentielles, ne manqueront pas de s’imbriquer dans la littérature. Les publications vont souffrir semblent-ils des maux liés au surnombre.

Lire la suite : Rentrée littéraire : avec un air de politique

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer