Chroniques littéraires : Les chroniques d'E2B

Par Emmanuelle de Boysson - Vingt morts en trois semaines ! De Michel Tournier à Glenn Frey, gentleman des Eagles, en passant par Edmonde Charles-Roux, Prix Goncourt en 1966 et ancienne présidente du jury Goncourt, de nombreuses personnalités du monde du spectacle et de la littérature ont tiré leur révérence. La liste de ceux qui nous ont quittés en janvier ne cesse de s’allonger. Une hécatombe.

Ettore Scola (1931-2016) : grand maître du cinéma italien ; Leila Alaoui (1982-2016) : photographe des identités culturelles ; Gottfried Honegger (1917-2016) : figure emblématique de l’art moderne ; Blowfly (1939-2016) : un rappeur hors norme ; Hubert Giraud (1920-2016) : l’auteur de l’éternel Mamy Blue ; Alan Rickman (1946-2016) : de Shakespeare à Harry Potter ; David Bowie (1947-2016) : l’icône rock britannique ; René Angélil (1942-2016) : l’homme qui créa Céline Dion ; Otis Clay (1942-2016) : légende de gospel et de la soul ; André Courrèges (1923-2016) : couturier de l’ère moderne ; Yves Vincent (1921-2016) : le colonel des Gendarmes de Saint-Tropez ; Silvana Pampanini (1925-2016) : premier sex-symbol du cinéma italien ; Vilmos Zsigmond (1930-2016) : précurseur du Nouvel Hollywood.

Lire la suite : Des livres, des vivants, des salons du Livre et des auteurs infidèles

visuel E2B 23 02Par Emmanuelle de Boysson - Pas facile de passer de Stendhal et Balzac aux romans du printemps. Parmi les romans de femme à paraître pour les beaux jours, de bonnes surprises mais aussi des déceptions. A croire que les éditeurs ne prennent pas le temps de faire travailler leurs auteurs, que les correcteurs laissent passer clichés, lourdeurs et coquilles !

Lire la suite : Le printemps des livres : bonnes surprises et déceptions

AutomnePar Emmanuelle de Boysson - Bscnews.fr/ « Le royaume » (P.O.L) d’Emmanuel Carrère figure au top des meilleures ventes de la rentrée ( bien après « Merci pour le moment ») et a bénéficié d’une grosse couverture médiatique – ce qui pourrait expliquer qu’il n’ait pas séduit l’Académie Goncourt et qu’il soit boudé par les grands prix d’automne.

Lire la suite : Les feuilles d’automne se ramassent à la pelle

Par Emmanuelle De Boysson - BSCNEWS.FR / Les femmes se serrent les coudes. Rien de plus normal ! Quelques grincheux, nostalgiques des machos d’arrière-saison, les accusent de trop occuper le devant de la scène. Plus encore, elles seraient responsables de la féminisation du monde et du ramollissement des esprits - jadis virils. Fatiguées d’être des boucs émissaires, des coupables désignées, elles se protègent en se regroupant. Au XVII ième siècle, les précieuses tenaient salon dans l’espoir de changer les rustres, amateurs de pallardises, en amis délicats. Dans les ruelles et alcôves, elles exaltaient les vertus de la conversation, de la galanterie, du Tendre, de la confiance réciproque. Ces précieuses peu ridicules, libres et pionnières, sont les héroïnes de mon prochain roman, Le salon d’Emilie. Oui, les femmes donnent l’exemple, osent se soutenir, rebondir, défendre leurs intérêts. Mes amies du Prix de La Closerie des Lilas sont en ce sens les dignes héritières des amazones de la Fronde. Elles partagent leurs passions, débattent, préservent leur indépendance, révèlent des talents, sans jalousie, gratuitement.
Partout fleurissent des initiatives qui engagent à ne pas démissionner et à se donner les moyens d’aller au bout de ses rêves. En ce printemps 2011, laissez couler en vous une sève nouvelle, bouillonnante et dynamique. Favorisez la contagion, comme le pollen qui sème à tous vents. Inscrivez-vous dans des forums féminins sur internet. Partagez vos coups de cœur avec vos amies, vos lectures, vos hobbies. Inventez des clubs de randonnée, de razzia des musées, de tricoteuses, de brodeuses, comme il s’en trouve dans le Nord de la France ou en Alsace. Rejoignez les associations d’amatrices de jardins, de photos, de cuisine, de ciné, de déco, de yoga, de tai-chi, de massage, d’aromathérapie… Mettez vos albums de photos de vacances en ligne, passionnez-vous pour la généalogie. Organisez des voyages inédits, éco responsables. Battez-vous pour le commerce équitable, pour le respect de l’environnement. Avez-vous remarqué le nombre de femmes qui s’en préoccupe de Nathalie Kosciusko-Moriset à Cécile Duflot ? Créez des structures d’accueil pour enfants dans les entreprises. Soyez à l’origine d’une chorale. Les Français aiment de plus en plus chanter ensemble. Réinventez des salons nouvelle formule qui dépasseront le thé de nos grands-mères et seraient ceux de la libre parole : les femmes osent tout dire, justement ce que les ronchons leur reprochent.
Le printemps des femmes est celui de l’amitié. Pas celui du papotage, mais des échanges constructifs. Pas celui de la rivalité ou des règlements de compte, mais de l’ouverture et de la volonté de rendre le monde plus moelleux, comme un bel oreiller qui sent la Provence. Arrachons de nos esprits ces mauvaises herbes cultivées par les défaitistes, les revanchards, pour ne privilégier que les fleurs sauvages qui poussent, l’une à l’ombre de l’autre, l’une grâce à l’autre. L’avantage des femmes, c’est qu’elles ont toujours des idées !

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

J'aime l'Info du BSC NEWS

 NICE JAZZ FESTIVAL 2016J'aime l'info - BSC NEWS

Enregistrer

Enregistrer

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Soleil Brûlant en Algérie : Couvrez cette guerre que je ne saurais voir

Soleil Brûlant en Algérie : Couvrez cette guerre que je ne saurais voir

Publication : jeudi 25 août 2016 10:09

Par Romain Rougé - 1956, Alexandre Tikhomiroff est mobilisé et envoyé en Algérie. Le jeune officier se retrouve au milieu d’une guerre qu’il ne faut pas nommer. Dans Soleil Brûlant en Algérie, le dessinateur Gaétan Nocq met en images les souvenirs de « Tiko ». Un beau roman graphique qui raconte un des pans les plus complexes de l’histoire de la République française.

Visa pour l'Image : le photojournalisme entre guerre et paix à Perpignan

Visa pour l'Image : le photojournalisme entre guerre et paix à Perpignan

Publication : jeudi 25 août 2016 10:35

Par Ludivine Augé - Le festival international de photojournalisme de Perpignan, rendez-vous incontournable des passionnés de photographie, acte cette année sa 28e édition.

Reims Jazz Festival 2016 : sonorités du monde et militantisme jazzy

Reims Jazz Festival 2016 : sonorités du monde et militantisme jazzy

Publication : jeudi 25 août 2016 09:34

Par Romain Rougé - Du 13 au 29 octobre 2016, un air jazzy parcourra Reims et sa région. Durant trois semaines, la 23ème édition du Reims Jazz Festival verra se côtoyer les grands noms actuels avec la scène émergente. Le tout sur une note engagée afin de valoriser la culture jazz.

Journal d’une bipolaire : mettre des mots sur les troubles de l’humeur

Journal d’une bipolaire : mettre des mots sur les troubles de l’humeur

Publication : mercredi 24 août 2016 10:41

Par Romain Rougé - Journal d’une bipolaire est l’histoire vraie d’Emilie Guillon, atteinte de maniaco-dépression, maladie aujourd’hui connue sous le nom de bipolarité. A la fois touchant et informatif, ce récit autobiographique dessine les espoirs et les doutes du malade ainsi que les conséquences sur son quotidien et ses proches.

Gstaad Menuhin Festival & Academy : quand le classique se met au vert

Gstaad Menuhin Festival & Academy : quand le classique se met au vert

Publication : mercredi 24 août 2016 10:30

Par Ludivine Augé - 2016 est une année forte pour les Alpes Suisses qui fêtent la 60ème édition de son festival dédié à la musique classique, Gstaad Menuhin Festival & Academy, et le centenaire de son fondateur, le célèbre violoniste Yehudi Menuhin.

Syma Mobile

SYMA JUIN2016

Enregistrer

Enregistrer