PUBLISHROOM TEAMPar Clara Mure - Publishroom est un nouveau venu dans le paysage de l’auto-édition. La concurrence fait rage dans ce secteur avec plusieurs acteurs importants qui trustent déjà le marché de l’auto-édition souvent décrié. Nous avons rencontré Sabrina Grimaldi, directrice de Publishroom qui nous présente cette nouvelle plateforme d'édition. Elle propose aux auteurs un accompagnement littéraire et une publication en auto-édition ainsi qu’une distribution en librairie. Etat des lieux d'un nouveau concept pour éditer son livre.

Présentez-nous en quelques mots Publishroom et son concept ?
Publishroom est une maison qui pratique l'auto-édition. Nous accompagnons les auteurs depuis la lecture critique de leur manuscrit jusqu’à la promotion du livre, en passant par la réécriture si besoin, la correction du manuscrit, la maquette du livre, la création d’une couverture originale, la diffusion en version numérique de l’ouvrage et sa distribution en librairie

En quoi le processus d’accompagnement des auteurs dans leur démarche d’auto-édition est-il singulier ?
Les auteurs ne sont plus seuls à tout faire. Les auteurs écrivent leurs ouvrages, peuvent en parler mais le travail d’édition est un travail particulier qui demande du professionnalisme

Votre éditeur, Le Texte Vivant, est doublé d’une plateforme communautaire de promotion des auteurs et des livres. Quel est l’avantage de ce modèle hybride d’édition ?
Ce modèle hybride permet de choisir le meilleur « véhicule » pour accompagner les auteurs et leurs livres ; parfois une diffusion large en librairie est souhaitable, parfois certains auteurs ont traité d’un sujet qui n’intéresse qu’une niche et nous trouvons d’autres réseaux de distribution.

Au-delà de la promotion de l’oeuvre, vous semblez vouloir mettre en avant l’auteur et assurer la protection de ses droits. Quels sont vos engagements à son égard ?  
Chez nous, l’auteur conserve tous ses droits patrimoniaux, nous n’avons aucun droit sur son oeuvre; il est libre d’en disposer comme bon lui semble. Nous protégeons son oeuvre en déposant son livre, dans le cadre du dépôt légal, à la Bibliothèque Nationale de France.

Pour développer Publishroom, vous avez levé des fonds via Femmes Business Angels. Quel est l’avantage de ce procédé ?
Nous avons levé des fonds via des business angels comme Femmes Business Angels, ainsi qu'auprès de chefs d’entreprises intéressés par le développement d’une activité comme la nôtre

Sur cette plateforme, vous vous présentez comme le « Youtube de l’édition numérique ». Est-ce que la découverte de talents est votre ambition principale ?
Oui nous souhaitons être un découvreur de talents mais surtout être une alternative à l’édition traditionnelle qui ne répond plus aux attentes des auteurs, tant en matière de découverte de nouveaux talents, que de gestion de droits, d’accompagnement. Pour l’éditeur traditionnel, son «client » est le libraire ; chez Publishroom nous mettons l’auteur au centre, notre équipe est organisée pour répondre à toutes les attentes et besoins de l’auteur.

Vous êtes définitivement en marche dans la révolution numérique. Quels sont les avantages d’Internet et du livre numérique par rapport à l’édition traditionnelle  ?
Internet a eu l’avantage de démocratiser l’édition, pour le livre numérique il est un atout pour la promotion de nos livres mais tout ça n’est pas antagoniste avec l’édition traditionnelle. La vraie révolution vient de l’auto-édition dans la mesure où elle remet l’auteur au centre, lui redonne le pouvoir de décision sur son oeuvre, et lui permet enfin de récolter les fruits de son succès. Chez Publishroom, les auteurs touchent 40% du prix public HT sur chaque exemplaire vendu, quand ce pourcentage est de 7 à 10% chez un éditeur traditionnel.

Votre accompagnement sur mesure et vos conseils éditoriaux sont bien moins onéreux que les structures d’auto-édition . Comment fonctionne votre modèle économique ?
Nous avons une structure de coûts raisonnables, et surtout nous avons fait le choix de donner la possibilité à tous les auteurs de prendre nos services sans que le prix soit un frein. Notre modèle repose sur une organisation efficace, le choix d’ouvrages de qualité pour lesquels nous avons des ventes parfois très importantes et souvent bien plus que celles de l’édition traditionnelle.

Vous impliquez le lecteur dans la promotion des ouvrages. Mais n’y-a-t’il pas des limites à transformer une communauté numérique en critiques littéraires ?
Les critiques littéraires ne sont plus lus et ne font pas vendre. Le livre est le média le plus viral ; tout lecteur achète un livre sur recommandations, d’amis, d’une communauté de lecteurs, de son libraire. Sur Facebook les communautés de lecteurs sont pléthoriques, il y a des dizaines de blogs de lecteurs, et des communautés en ligne comme Wattpad ; les livres rencontrent le succès, hors ceux des prix littéraires, sont ceux qui ont été portés par une communauté et/ou par les libraires.

L’un de vos engagements est d’assurer des délais plus courts que Publibook ou Edilivre. Comment vous différenciez-vous des autres maisons d’édition alternative ?
Nous laissons tous ses droits à l’auteur, nous l’accompagnons sur toutes les étapes de fabrication du livre pour lesquelles il donne son accord, nous travaillons sur la promotion de son livre et nous occupons de la distribution (via Daudin, distributeur de livre depuis plus de 30 ans) et de la diffusion en contactant les libraires. Notre différence se situe dans cet accompagnement en laissant à l’auteur l’entière liberté sur le choix du prix de vente de son livre et l’intégralité de ses droits.

Le site de Publishroom : www.publishroom.com

 

Lire aussi dans notre rubrique Tech & Web autour de la culture et des livres :

Influx : interdit aux moins de 18 ans, un site qui promet de changer votre vie

Mooc : Oscar Wilde et la France

YouCanHave.it : « le Shazam de la télévision »

BSC News : le récit immersif du Grand Format

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Gourmandise

Haribo 300x300 V1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Publication : mardi 28 mars 2017 08:44

Esthétiques et sombres les nouvelles chansons pop rock electro du trio  s’inscrivent dans la veine de leurs albums cultes « Violator » et « Songs of Faith and Devotion ».

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Publication : lundi 27 mars 2017 09:01

Par Emmanuelle de Boysson - Rencontre avec Véronique Sousset, auteur de Défense légitime (La Brune au Rouergue). Comment défendre un homme que l’opinion appelle un monstre ? Un diable. Bretonne, ancienne avocate, devenue aujourd’hui directrice d’un grand établissement pénitentiaire, Véronique Sousset raconte ce qu’elle a vécu dans ce récit d’une avocate qui accepte de défendre en commis d’office un homme qui a tué son enfant, suite à des coups, des années de martyre.

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer