BSC News

 

 

 

           

Laurent CUSSINET entre mon coeur et mes couillesPar Mélina Hoffmann - Laurent Cussinet fait partie de ces artistes qui dégagent une telle sympathie qu’à peine entrés en scène, ils nous ont déjà à moitié conquis. Et pour conquérir l’autre moitié, on peut dire qu’il y met tout son corps.

Après une arrivée dans un univers musical osé qui pose l’ambiance, il se met à nous parler de l'homme, ou plutôt, de la masculinité, et très vite la consistance du comédien impressionne.
On devine sans mal sa pratique du théâtre et de la danse tant il évolue sur scène avec une présence et une aisance corporelle surprenantes. Que ce soit à travers des mimiques, des chorégraphies dansées, des personnifications mimées ou du texte, le comédien s'exprime de manière totalement décomplexée, avec une énergie belle et débordante.

Laurent Cussinet nous raconte comment l’homme doit sans cesse jongler entre ses sentiments, sa sensibilité, et les pulsions animales qui l’animent… à peu près tout le temps. Une cohabitation mise en scène de manière très drôle à travers un premier rendez-vous entre un homme et une femme, ou encore lorsque nous assistons au récit de leur première nuit d’amour, mais d’abord fait par la femme à l’une de ses copines, puis par l’homme à l’un de ses amis .
C'est drôle, c'est fin, c’est osé, parfois très cru, mais toujours pleinement assumé. 
On peut toutefois regretter que le spectacle démarre sur les chapeaux de roue, puis s’essouffle petit à petit. Le fait que le comédien reprenne tout au long du spectacle les idées principales qu’il dévoile au début - notamment l’aspect purement sexuel de la masculinité et la relation de nombreux hommes avec le sport - n’y est sans doute pas pour rien. A l’inverse, d’autres facettes auraient mérité d’être évoquées ou plus exploitées, comme la paternité ou la sensibilité masculine.  Les moments de musique et de danse peuvent également sembler un peu longs et répétitifs, mais il ne fait aucun doute que ce spectacle tout neuf et déjà très travaillé va continuer à évoluer dans les mois à venir.
Et que l’on soit sensible ou non au thème et à la manière dont il est abordé, Laurent Cussinet a indéniablement sa place sur scène et de multiples talents à nous faire découvrir.

Entre ma tête et mes couilles
De Laurent Cussinet
Mise en scène : Violeta Gal-Rodriguez, Julie Philippe, Emmanuelle Quilez

Théâtre La Cible, 75 009 Paris.
Tous les dimanches à 19h.

 

Lire aussi les chroniques du Paris Show :

Pigments : esquisse théâtrale d’une thérapie amoureuse

Le jeu de l'amour et du hasard : un chassé-croisé pop rock

Hugo, de père en filles: une pièce venue de l’au-delà

La Louve : le petit bijou Renaissance de Daniel Colas

Enregistrer

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Gourmandise

Haribo 300x300 V1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

KARAMAZOC

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Publication : mardi 28 mars 2017 08:44

Esthétiques et sombres les nouvelles chansons pop rock electro du trio  s’inscrivent dans la veine de leurs albums cultes « Violator » et « Songs of Faith and Devotion ».

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Publication : lundi 27 mars 2017 09:01

Par Emmanuelle de Boysson - Rencontre avec Véronique Sousset, auteur de Défense légitime (La Brune au Rouergue). Comment défendre un homme que l’opinion appelle un monstre ? Un diable. Bretonne, ancienne avocate, devenue aujourd’hui directrice d’un grand établissement pénitentiaire, Véronique Sousset raconte ce qu’elle a vécu dans ce récit d’une avocate qui accepte de défendre en commis d’office un homme qui a tué son enfant, suite à des coups, des années de martyre.

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer