BSC News

 

 

 

           

Musée de BAYONNE Bonnat- Helleu Par Ludivine Augé - Suite à la délibération municipale du 7 juin 2016, l’agence d’architecture bordelaise Brochet Lajus Pueyo sera en charge de la rénovation et de l’extension du musée Bonnat-Helleu. Les travaux débuteront en 2018 et permettront une réouverture du musée fin 2019.

Un musée aux richesses incontestées

Inauguré en 1901, le musée de Bonnat-Helleu peut aujourd’hui se vanter d’être le « seul musée français, en dehors du Louvre, à conserver des oeuvres de Raphaël, Léonard de Vinci et Michel-Ange ». Parmi les 7000 oeuvres qui composent ses collections, apparaissent aussi les oeuvres des plus grands artistes européens tel que Eugène Delacroix et Edgar Degas pour l’école française, El Greco et Francisco de Goya pour l’école espagnole ou encore Sir Thomas Lawrence et John Hopper de l’école anglaise. Enfin, trois legs importants déposés par l’État enrichissent encore les fonds du musée à savoir le legs Bonnat avec ses 1800 dessins, 500 tableaux et 300 oeuvres antiques, le legs Personnaz composé d’oeuvres impressionnistes et nabis et le legs Petithory dédié notamment aux bronzes et aux toiles maniéristes.  

Les objectifs et enjeux des travaux

L’objectif premier du musée Bonnat-Helleu est de devenir un musée de France qui s’ancre dans son temps sur les questions de médiation culturelle. Il espère ainsi préserver et valoriser ses oeuvres dans les meilleures conditions et, en parallèle, devenir une atout important pour sa ville et sa région sur les plans économiques et touristiques.

Respectueux des bâtiments d’origine, le musée s’organisera autour d’un nouveau coeur, le patio central, qui installera la salle majeure du musée à l’emplacement de l’ancien amphithéâtre. De même, déjà présent dans une partie de l’école élémentaire adjacente, celle-ci fera désormais parti intégrante du musée. Cela permettra à ce « quartier fondateur de l’identité de la ville » de bénéficier d’une nouvelle attractivité. C’est en effet une véritable stratégie urbaine qui a été menée afin que le musée ne fasse qu’un avec son environnement. La cour du musée Bonnat-Helleu sera un exemple de cette union avec son ouverture vers l’espace public. Enfin, un espace café/boutique fera office de « lieu de convivialité ouvert et accessible sans obligation de visite du musée ».

Parmi les changements forts, on pourra noter la création d’une salle d’exposition temporaire de 300 m2 qui permettra de découvrir des expositions internationales. De même, un auditorium de 114 places en sous-sol permettra l’organisation de conférences, de journées d’études, de colloques ou de concerts.

 

Musée Bonnat-Helleu
Musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

www.webmuseo.com

 

 ( © Agence d'architecture Brochet Lajus Pueyo )

 

À lire aussi dans la rubrique Art et expo :

Chambord : un château qui a traversé les siècles

Le Musée du Quai Branly : la cité culturelle fête ses 10 ans

Honoré de Balzac : un architecte d'intérieurs

Charles Camoin : Retrospective du peintre au musée Granet

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Gourmandise

Haribo 300x300 V1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

KARAMAZOC

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Publication : mardi 28 mars 2017 08:44

Esthétiques et sombres les nouvelles chansons pop rock electro du trio  s’inscrivent dans la veine de leurs albums cultes « Violator » et « Songs of Faith and Devotion ».

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Publication : lundi 27 mars 2017 09:01

Par Emmanuelle de Boysson - Rencontre avec Véronique Sousset, auteur de Défense légitime (La Brune au Rouergue). Comment défendre un homme que l’opinion appelle un monstre ? Un diable. Bretonne, ancienne avocate, devenue aujourd’hui directrice d’un grand établissement pénitentiaire, Véronique Sousset raconte ce qu’elle a vécu dans ce récit d’une avocate qui accepte de défendre en commis d’office un homme qui a tué son enfant, suite à des coups, des années de martyre.

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer