BSC News

 

 

 

           

france info grandPar Ludivine Augé - Le jeudi 1er septembre marque un grand jour dans l’histoire du service public qui, à la suite d’un combat qui s’est éternisé depuis 2002, voit naître sa propre chaîne d’info en continu sur le canal 27 de la TNT, Franceinfo. Le mariage entre Radio France et France Télévisions prend enfin vie.

Franceinfo : des enjeux politiques avant tout

Le projet d’une chaîne d’info continu du service public est né au début des années 2000. Il fut toutefois abandonné en 2002, à la suite de l’élection de Jacques Chirac à la présidence. Cette nomination marque alors le départ de Lionel Jospin, fervent partisan de ce projet afin de faire face à LCI. La nouvelle majorité considère que le projet est trop coûteux et prend fin. La concurrence du service public est éliminée avant même d’avoir pu naître. Entre temps, la TNT arrive en 2005 et ouvre la voie royale à l’information en continue. BFM-TV et i-Télé, deux chaînes privées, en profitent pour s’installer et se renforcer au fil des années notamment BFM qui caracole en tête des audiences loin devant I-Télé.

Mais le projet avorté quelques années plus tôt n’a pas détruit l’idée de la chaîne d’info publique. Première résurgence en 2012, quand Jean-Paul Cluzel est chargé par le gouvernement de réaliser un rapport sur la société de l’Audiovisuel extérieur de la France, aujourd’hui appelé France Médias Monde. Il pense alors à une union entre France 24 et France Télévisions. D’autres événements similaires relancent le projet mais une brèche s’ouvre grâce aux rapports difficiles que François Hollande entretien avec BFM TV. La relation entre la chaîne et le chef de l’État, devient tendue car BFM est soupçonné d’être hostile au gouvernement.

Resté silencieux sur la création d’une chaîne d’information en continue menée par le service public, François Hollande  reconsidère alors le projet avec plus d’attention, parlant dès 2013 d’un rapprochement intéressant de la radio et de la télévision pour l’avenir de l’audiovisuel public et apporter un éclairage nouveau par rapport à l’information en continue des chaînes privées. En parallèle, la période de 2014-2015 voit un changement dans les présidences de Radio France et de France Télévisions. Toutes deux déficitaires, une union pourrait leur être bénéfique comme le pense David Kessler, conseiller d’État chargé des médias et de la culture, mais aussi l’un des concernés en la personne de Mathieu Gallet, président de Radio France.

Le 1er septembre 2015, Delphine Ernotte-Cunci, tout juste nommée à la tête de France Télévisions, ouvre le processus de création. Malgré quelques réticences, Mathieu Gallet, président de Radio France, se laisse finalement convaincre. Laurent Guimier et Germain Dagognet sont chargés de mener le projet à son terme.

Franceinfo : la volonté d’une stratégie éditoriale différentes des autres chaînes

La première question repose sur la ligne éditoriale de cette nouvelle chaîne : pourquoi une cinquième chaîne de ce type alors que BFM TV, i-Télé, LCI et France 24 se font déjà concurrence. En quoi pourra-t-elle se démarquer et apporter une autre vision de l’information en continu ?

La priorité est de ne pas suivre les mêmes voies que les chaînes déjà présentes dans l’offre audiovisuelle . Certains accuse alors les chaînes dominantes à l’instar de BFM TV d’hystériser leur traitement de l’information, toujours en quête d’un scoop, même lors des attentats comme celui contre Charlie Hebdo en janvier 2015 où le CAS a rappelé à l’ordre plusieurs médias.  Afin de prendre le contre-pied de ces traitements, Franceinfo se donne pour objectif de prendre le temps de proposer un travail journalistique de fond et ainsi apporter des informations rapides mais vérifiées et fondés aux téléspectateurs. Elle rejoint ainsi la grande famille des chaînes du service public qui ont pour mission de traiter de sujets d’actualités variés, autant sur le plan national qu’international. Toujours en quête d’innovation afin de rester accessible à tous et notamment aux nouvelles générations, la chaîne se tourne vers le numérique. Elle se différencie ainsi de ses concurrentes et ouvre l’information, comme le laisse préfigurer les deux points « : » collés à son nom.

Cette présence numérique fut mise en avant dès la veille du lancement officiel de la chaîne avec une avant-première présente uniquement sur leur site web. L’ouverture de la chaîne s’inscrit dans cette mouvance. Ainsi, la chaîne propose des modules vidéo optimisés pour tous les supports ainsi que pour les téléphones portables. De même, leurs différents modules sont immédiatement publiables en ligne. Pour Germain Dagognet, la priorité est de s’apesantir le nombre de vues en ligne des vidéos et non sur les traditionnelles audiences télévisuelles.

FranceInfo : une mutation importante et des dissensions encore persistantes

Encore aujourd’hui, la fusion de ces deux entités ne fait pas l’unanimité au sein des rédactions de Radio France et de France Télévision. Un tel projet engage un changement profond pour les rédactions du service public qui l’ont accueillies avec méfiance. Parmi les points de tension, l’exemple du nom de la chaîne cristallise encore les dissensions de cette union. Elle prend en effet le nom de son homonyme radiophonique, déjà bien connu du public comme marque. Toutefois, le projet a enfin pu voir le jour ce jeudi 1er septembre 2016. Il est encore difficile de déterminer si cette nouvelle chaîne d’information en continu se démarquera véritablement de ses concurrents mais il faut concéder que les délais et la mutation a pris forme. À présent, FranceInfo a quelques mois seulement pour se préparer au traitement de l’élection présidentielle de 2017 et ainsi démontrer son unicité et sa légitimité à proposer un décryptage de l’information.

 

Le site officiel de FranceInfo:

 

À lire aussi dans Revues et médias :

France Culture : une nouvelle génération toujours d’actualité

Les 100 ans du Canard Enchaîné : toujours le bec ouvert !

VR : le BSC NEWS lance sa plateforme média 360°

Wine LR : Le Pure-Player des vins du Languedoc-Roussillon

Enregistrer

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Gourmandise

Haribo 300x300 V1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

KARAMAZOC

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Publication : mardi 28 mars 2017 08:44

Esthétiques et sombres les nouvelles chansons pop rock electro du trio  s’inscrivent dans la veine de leurs albums cultes « Violator » et « Songs of Faith and Devotion ».

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Publication : lundi 27 mars 2017 09:01

Par Emmanuelle de Boysson - Rencontre avec Véronique Sousset, auteur de Défense légitime (La Brune au Rouergue). Comment défendre un homme que l’opinion appelle un monstre ? Un diable. Bretonne, ancienne avocate, devenue aujourd’hui directrice d’un grand établissement pénitentiaire, Véronique Sousset raconte ce qu’elle a vécu dans ce récit d’une avocate qui accepte de défendre en commis d’office un homme qui a tué son enfant, suite à des coups, des années de martyre.

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer