BSC News

 

 

 

           

Capture décran 2016 04 08 à 09.12.58Par Léopoldine Deriot - Le semestre mars-avril-mai 2016 au Louvre met à l’honneur le XVIIIème siècle. Trois vastes expositions, une installation dans la Cour Carrée et un ensemble d’évènements à l’auditorium sont consacrés à ce siècle où l’élégance fut maître-mot, caractérisé par le Rococo et le néoclassicisme. Une collection complète pour mieux comprendre les multiples facettes d’une période artistique à la fois joyeuse et grave, marquée par la période de la Régence en France. A l’apogée du bon goût et du raffinement, c’est aussi l’ère où la peinture se démocratise et laisse l’opinion publique en proie à de vifs débats. Trois expositions sont au programme et rendent hommage à des peintres visionnaires.

Hubert Robert est l’un des plus grands créateurs d’imaginaire poétique de l’époque. Ses oeuvres mettent notamment en valeur les paysages et les architectures en ruines, preuve d’une étonnante modernité. Il fut également l’un des conservateur emblématique du musée du Louvre.

Du 24 mars au 20 juin, nous pourrons admirer une exposition autour du Domaine d’Arcueil, un somptueux château construit par Marie de Médicis entre 1613 et 1624. Vendu en 1752 après avoir été morcelé par les héritiers du prince de Guise, il fut entièrement détruit. Il ne reste aujourd’hui que des fragments et des peintures de ces splendides jardins, que l’on peut retrouver pour la première fois au musée du Louvre.

Enfin, une exposition dévoilera différentes vues du musée des Monuments français fondé par Alexandre Lenoir en 1975,  deuxième musée national après celui du Louvre. Ces lieux ont joué un rôle fondamental dans l’histoire du patrimoine français.

En ce qui concerne l’art contemporain, le Panorama d’ Eva Jospin reflétant les différentes parois du pavillon du Louvre sera dressé dans la Cour Carrée, à la manière des panoramas traditionnels en vogue au XVIIIème siècle. Et toujours dans le cadre de la « Saison XVIIIème », des lectures, des opéras filmés, des séances et des analyses cinématographiques seront proposées, ainsi que des colloques et conférences.Le programme du Louvre et les expositions parallèles sont à retrouver sur leur site officiel http://www.louvre.fr/

«  Saison XVIIIème au Louvre » 
Du 9 mars au 30 mai : Hubert Robert, 1733-1808
Du 24 mars au 20 juin : A l’ombre des frondaisons d’Arcueil
Du 7 avril au 4 juillet : Un musée révolutionnaire
12 avril au 28 août : Eva Jospin, Panorama Musée du Louvre

 

A lire aussi dans Arts et Expos:

Palais de Tokyo : Michel Houellebecq expose cet été

Bettina Rheims / Daido Moriyama : l’œil des photographes

Art Wolfe : un étourdissant voyage photographique

Alban Kakulya : Super Cholitas, catcheuses en Bolivie

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

A LA UNE

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Publication : vendredi 24 mars 2017 08:45

Par Nicolas Vidal - Depuis tout petit, Léo a suivi son père, Ben Sidran. Puis il a appris de son talent et de son expérience. Du Winsconsin à New York en passant par Meudon, Léo Sidran propose un très exaltant Entre chien et loup. Le musicien multifacettes nous parle de sa carrière, de ses projets et de sa conception de la musique.

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Publication : jeudi 23 mars 2017 09:34

Par Nicolas Vidal - Réjouissez-vous chers lecteurs car ce 23 mars sera l’occasion de découvrir une facette pour le moins méconnue de l’un des people préférés   des Français. Ainsi, Gad Elmaleh publie une bande dessinée en librairie intitulée «Le Blond» (Editions Michel Lafon) qui retrace l’histoire de son personnage fétiche, joué sur scène depuis une dizaine d’années.

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Publication : mardi 21 mars 2017 10:25

Par Nicolas Vidal - L’accordéon a longtemps été considéré comme «le piano du pauvre». L’accordéoniste français Vincent Peirani lui a redonné toute sa noblesse musicale avec la virtuosité qui est la sienne.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer