Fripiat2Par Pascal Baronheid - Rarement publication est pareillement survenue à point nommé ! Bernard Fripiat signe une déclaration d’amour à l’orthographe, au moment même où sort du bois un commando décidé à couper 2400 têtes qui dépassent notre entendement, soit environ 4 % du lexique de la langue française.

Fripiat vient de Belgique, pays qui compte quelques jongleurs de la langue française, Bruno Coppens en premier. Soucieux de désamorcer les critiques, la mauvaise foi, la paresse intellectuelle des détracteurs de notre orthographe, il propose 138 questions-réponses (le petit Robert l’écrit sans -) sous un mode facétieux et désacralisant : « Pourquoi y a-t-il un i dans oignon ? Pourquoi écrivons-nous parfois des th et des ph ? Pourquoi hésitons-nous entre le masculin et le féminin ? » Et de conclure en répondant à : « Pourquoi ne simplifierons-nous jamais l’orthographe ? »

Entre anecdotes et explications historiques, un pavé dans la mare d’autant plus judicieux que les professeurs ne sont pas tenus d’enseigner l’orthographe révisée à leurs élèves, puisqu’elle n’a aucun caractère obligatoire.

 

Au commencement était le verbe… ensuite vint l’orthographe !

Bernard Fripiat

Collection Le Goût des mots, Points P4258, 7 €

 

A lire aussi dans Hors des sentiers battus :

Mes sincères condoléances: quand la mort et le rire font bon ménage

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

A LA UNE

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Publication : vendredi 24 mars 2017 08:45

Par Nicolas Vidal - Depuis tout petit, Léo a suivi son père, Ben Sidran. Puis il a appris de son talent et de son expérience. Du Winsconsin à New York en passant par Meudon, Léo Sidran propose un très exaltant Entre chien et loup. Le musicien multifacettes nous parle de sa carrière, de ses projets et de sa conception de la musique.

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Publication : jeudi 23 mars 2017 09:34

Par Nicolas Vidal - Réjouissez-vous chers lecteurs car ce 23 mars sera l’occasion de découvrir une facette pour le moins méconnue de l’un des people préférés   des Français. Ainsi, Gad Elmaleh publie une bande dessinée en librairie intitulée «Le Blond» (Editions Michel Lafon) qui retrace l’histoire de son personnage fétiche, joué sur scène depuis une dizaine d’années.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer