BSC News

 

 

 

           

Librairie Mots et compagnie Carcassonne Medhi BouzoubaaEn partenariat avec l’Association Languedoc-Roussillon Livre et lecture, le BSC NEWS a souhaité donner la parole à des libraires indépendants afin qu’ils nous parlent de leur métier, du livre, de la lecture en général, de leur rapport à internet et de leurs résistances face aux géants tels qu’Amazon.

Les Paroles de libraires vous feront entendre la voix de cinq librairies indépendants au cours d’entretiens publiés durant tout le mois de décembre 2015 à la Une du BSCNEWS.FR. Aujourd’hui, la librairie Mots et Compagnie située à Carcassonne (Aude) est à l’honneur.

Pouvez-vous nous présenter votre librairie en quelques mots ?
La librairie mots et cie est une librairie indépendante créée en aout 20054. Elle vient de fêter ses 10 années d’existence avec une grande fierté. J’ai voulu faire de cet endroit, une librairie ouverte au monde, un lieu de vie.
Les rencontres littéraires sont devenues au fil des années, une habitude auprès des lecteurs.

Quel est le profil des lecteurs qui fréquentent votre librairie ?
Il s’agit plutôt d’un lectorat adulte, avec énormément de grands lecteurs qui viennent chercher ici autre chose que les meilleures ventes.

Quelles sont les habitudes de lecture de vos clients ? Ont-elles changé depuis vos débuts en tant que libraire ?
Les habitudes n’ont pas changé, c’est moi qui m’adapte et qui spécialise la demande au fur et à mesure, comme la création d’un rayon de poésie, de théâtre et de science fiction.

Quel est l’impact des prix littéraires sur les ventes ?
L’impact est forcément important, mais je reste un indépendant et si le prix Goncourt ne me plaît pas, les ventes ne suivent pas (10 ventes en 2015). En revanche pour le prix Goncourt attribué à Lydie Salvayre en 2014, plus de 90 exemplaires vendus."

 

" Je reste un indépendant et si le prix Goncourt ne me plaît pas,

les ventes ne suivent pas"

 

Est-ce que vos conseils de lecture sont décisifs en matière d'achat de livres ou  les lecteurs savent-ils précisément ce qu'ils viennent acheter ?
Les lecteurs viennent pour les conseils et je m’attache à faire en sorte de conseiller le meilleur comme un médecin soigne ses malades. Bien entendu, je ne refuse pas une vente même si le livre est à mon avis moins bon.

Organisez-vous des dédicaces ou des événements autour du livre afin de faire vivre votre librairie ?
Nous organisons plus de 30 rencontres par an à la librairie auxquelles s’ajoutent 30 en extérieur en partenariat avec d’autres instances culturelles.

Avez-vous une stratégie pour fidéliser vos lecteurs face à la concurrence d'Amazon et au développement des plateformes de téléchargement d'ebook ?
Pour concurrencer Amazon et les autres, nous avons créé un site de vente en ligne et mis en place des relais dans tous le département. Face  aux grands groupes, je m’attache à développer le commerce de proximité et le « consommer local ».

Quelle est votre position quant à la vente en ligne ?
La librairie possède depuis 1 an son propre site de vente en ligne, c’est à mon sens un acte nécessaire à la survie, c’est un nouveau média et il faut en tenir compte.

Pensez-vous que les pouvoir publics doivent trouver des solutions pour sauver les librairies ? Si oui, de quelles façons ?
Je trouve que les pouvoirs publics nous aident pas mal, il y a beaucoup de possibilités, de soutiens d’aide financières. Nous avons une très bonne reconnaissance de la région de la Drac et du Ministère de la Culture. Il faut continuer ! Et ne pas oublier que la meilleure réponse à l’obscurantisme est la culture.

Comment voyez-vous le métier de libraire dans 10 ans ?
Quand j’ai ouvert il y a 10 ans, je m’étais posé la même question… et finalement la librairie se porte très bien, les lecteurs sont là… et j’en suis très fier ! Alors, dans 10 ans, je le vois de la même manière, toujours plus de lecteurs, toujours plus de rencontres littéraires et toujours plus d’échanges.

Conséquemment, comment voyez-vous la place du livre au sein de la société française dans 10 ans ?
Je me rends compte que les français sont profondément attachés au livre, je suis très optimiste.

Si vous deviez conseiller un livre à nos lecteurs, quel serait-il ?
Mon grand grand coup de cœur est le livre Alamut de Vladimir Bartol (éd. Phebus) auteur slovène qui a écrit ce livre en 1938, roman qui se passe au Moyen-Âge et qui raconte l’histoire d’un jeune qui part seul à dos de cheval vers une montagne en Afghanistan, Alamut, dans une confrérie pour être formé au djihadisme. Et c’est le processus de lobotomisation qui est raconté dans ce fabuleux roman, qui est tout à fait d’actualité.


Librairie Mots & Cie
35 rue Armagnac
11000 CARCASSONNE.
04 68 47 21 44
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le site de la librairie : http://www.librairie-motsetcie.fr

Le site de Languedoc-Roussillon Livre & Lecture

 

(Crédit photo ©Sylvie Goussopoulos - Expo Chez Mon libraire )

 

Lire aussi :

Paroles de libraires : Librairie La Lorgnette (3/5)

Paroles de libraires : Alès BD (2/5)

Paroles de libraires : L'Échappée Belle à Sète (1/5)

Arash Derambarsh : un élu en lutte contre le gaspillage alimentaire

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Gourmandise

Haribo 300x300 V1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

KARAMAZOC

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Publication : mardi 28 mars 2017 08:44

Esthétiques et sombres les nouvelles chansons pop rock electro du trio  s’inscrivent dans la veine de leurs albums cultes « Violator » et « Songs of Faith and Devotion ».

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Publication : lundi 27 mars 2017 09:01

Par Emmanuelle de Boysson - Rencontre avec Véronique Sousset, auteur de Défense légitime (La Brune au Rouergue). Comment défendre un homme que l’opinion appelle un monstre ? Un diable. Bretonne, ancienne avocate, devenue aujourd’hui directrice d’un grand établissement pénitentiaire, Véronique Sousset raconte ce qu’elle a vécu dans ce récit d’une avocate qui accepte de défendre en commis d’office un homme qui a tué son enfant, suite à des coups, des années de martyre.

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer