BSC News

 

 

 

           

SLY JOHNSON - The Mic Buddha LPPar Nicolas Vidal - Voilà de belles retrouvailles avec Sly Johnson pour ce nouvel album « The Mic Buddah LP » . Ce chanteur passionné depuis tout jeune par de très nombreuses influences revient avec ce très bon projet Hip-Soul, genre cher à Sly Johnson pour la multiplicité musicale qu’il dégage.

Le Beatbox est toujours l’une des spécialités de Sly Johnson qu’il a conservé dans The Mic Buddah LP. Album qui vous donnera de la Soul, du Funk et du Hip-Hop.   ll se murmure même que l’artiste pourrait se lancer dans un projet Jazz prochainement... À cela l’artiste prône la patience. À suivre. En tout cas, Sly Johnson s’est prêté au jeu des questions-réponses avec  plaisir pour le BSC NEWS. Propos recueillis par Nicolas Vidal - Photo D.R

Pouvez-vous nous parler de votre première rencontre avec la musique ?
Ma première rencontre remonte à la maternelle ! Le premier morceau dont je me rappelle est EVA de Jean-Jacques Perrey. J’adorais l’écouter, il me mettait en joie et me donnait envie de danser. Plus tard, c’est le Jazz et la musique afro-cubaine qui m’ont bercé…

Au regard de la polyvalence musicale dont vous faites preuve, où avez-vous puisé vos influences, Sly Johnson ?
Je les puise essentiellement dans le Hip-Hop qui lui m’ouvre la porte au Funk et la Soul Music, mais je dirais que tout est source d’inspiration. Pratiquant le Beatbox depuis très longtemps maintenant, me retrouver seul avec moi-même donne naissance à pas mal de choses également !

Depuis vos débuts avec Saïan Supa CreW, et aujourd’hui ce second album très attendu, quel regard portez-vous sur toutes ces années de carrière ?
Sans ces belles années et surtout toutes ces rencontres artistiques aussi diverses les une que les autres, je ne serai pas l’artiste que je suis aujourd’hui. Je ne pense pas que j’aurais pu continuer à seulement rapper avec le Saïan Supa Crew. J’avais besoin de sensations nouvelles et d’inconnu… D’Erik Truffaz à Camille, durant ces périples, je me suis trouvé petit à petit…

Rap, Hip-Hop, Soul : vers quoi tend aujourd’hui Sly Johnson dans ce nouvel album ?
Ce nouvel album est un mix de Hip-Hop au niveau de la matière sonore de chaque titre, le traitement des beats, des basses. D’autres titres sont plus Hip-Hop.  J’ai emprunté à la Soul son art du chant et au Funk le côté rythmique et la force sensuelle de cette musique.

 

" Ce nouvel album est un mix de Hip-Hop au niveau de la matière sonore de chaque titre, le traitement des beats, des basses.

D’autres titres sont plus Hip-Hop "

 

5 ans après la sortie de votre premier album, deux questions nous brûlent les lèvres : pourquoi avoir attendu tant d’années pour sortir un nouvel opus et quel est le chemin musical parcouru depuis ?
Il m’a fallu du temps pour trouver la bonne alchimie entre mon côté Hip-Hop, mon côté funk en ajoutant tout ce que j’aime musicalement, j’aime la diversité dans un album, mais il faut un fil conducteur entre chaque titre c’est très important et long à trouver. De plus j’ai été forcé de trouver un nouvel label après être sorti d’Universal Jazz. Beaucoup de travail, et de remises en question… Cet album a eu 3 vies !

Pourquoi ce nom Sly The Mic Buddah ?
The Mic Buddah, parce que plus jeune je trouvais (et mes amis également) que je dégageais le calme et la sérénité d’un bouddha et encore plus au micro. Du coup le nom The Mic Buddah me ressemblait parfaitement.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre collaboration avec Jacky Terrasson. Comment s’articule votre apport artistique dans un genre beaucoup plus jazz ?
Une belle rencontre qui malheureusement ne s’est pas poursuivit sur scène (1 seul fois au festival Jazz sous les pommiers). Il a été extrêmement généreux avec moi. Il a laissé la porte ouverte à mes idées et à mes propositions… Un très beau moment de Jazz. J’aime beaucoup me retrouver dans le Jazz, je prends un pied insoupçonné !

Et l’apport et la collaboration avec Eric Truffaz dans votre carrière ?
A une période où j’intellectualisais un peu trop la musique, il m’apprit alors à me servir de mes émotions pour communiquer en musique, à jouer avec le cœur et non avec la tête, 100% de feeling !

Si vous deviez définir votre album en deux mots, quels seraient-ils ? Et si vous deviez citer un morceau de cet album qui pourrait le définir au mieux ?
C’est un album que j’appelle HipSoul (mélange de Hip-Hop et de Soul) et le morceau qui me représente le plus est sans hésiter EVRBDD (Everybody Dancin’), tout de moi s’y trouve.

Est-ce que cet album n’est pas quelque part la croisée des chemins pour vous de tous les genres musicaux qui vous portent et vous passionnent ?
Si bien sûr! tout à fait ! Et c’est une volonté de ma part d’exposer mes multiples facettes (et encore je n’ai pas tout mis dans cet album ! ), c’est une porte ouverte sur un monde assez méconnu ici en France.

Pensez-vous un jour faire un album totalement jazz ou aimez-vous par dessus tout le mélange musical pour vous contenter d’un seul genre ?
Faire un album Jazz est un de mes rêves ! J’y travaille tout doucement sans me presser… Patience…

Avez-vous à l’heure actuelle un autre projet en cours ou en réflexion ?
Je compte revenir très rapidement avec de la nouvelle musique, je pense que tout d’abord le volume numéro 2 de la mixtape RUFFDRAFT sortira avant un nouvel album. D’autre part, je travaille un projet instrumental Hip-Hop/Electro sous le nom de TAGi.

Où pourra t-on vous voir sur scène dans les semaines à venir, Sly Johnson ?
Une tournée est préparation pour le printemps prochain, ce sera totalement nouveau sur scène pour ceux qui m’ont déjà vu ! J’arriverai sur scène avec quelque chose de totalement inédit et jamais vu auparavant ! A suivre...

 

SLY JOHNSON  
THE MIC BUHDDHA
NOUVEL ALBUM
www.slyjohnson.com

 

Lire aussi :

Kellylee Evans : Come On, un nouvel album plus intimiste

Ziv Ravitz : un infatigable musicien qui fait de la batterie

Jamila Ford : une chanteuse de jazz à suivre

Jon Regen : un pianiste qui navigue entre jazz et pop

Alexia Coley : une comète Soul venue de Londres

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

A LA UNE

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Publication : vendredi 24 mars 2017 08:45

Par Nicolas Vidal - Depuis tout petit, Léo a suivi son père, Ben Sidran. Puis il a appris de son talent et de son expérience. Du Winsconsin à New York en passant par Meudon, Léo Sidran propose un très exaltant Entre chien et loup. Le musicien multifacettes nous parle de sa carrière, de ses projets et de sa conception de la musique.

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Publication : jeudi 23 mars 2017 09:34

Par Nicolas Vidal - Réjouissez-vous chers lecteurs car ce 23 mars sera l’occasion de découvrir une facette pour le moins méconnue de l’un des people préférés   des Français. Ainsi, Gad Elmaleh publie une bande dessinée en librairie intitulée «Le Blond» (Editions Michel Lafon) qui retrace l’histoire de son personnage fétiche, joué sur scène depuis une dizaine d’années.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer