BSC News

 

 

 

           

L'autre Gallilée - Théâtre le LucernairePar Florence Yérémian / Pour la plupart d’entre nous Galilée a l’image d’un vieux savant ayant un jour osé déclarer que la terre tournait autour du soleil. Certes, l’homme fut non seulement un fabuleux mathématicien, un géomètre et un physicien mais ce que l’on oublie souvent c’est qu’il fut aussi philosophe. C’est d’ailleurs ainsi qu’il souhaita être nommé par Côme II de Médicis: « Galileo Galilei, Philosophe et mathématicien personnel du Grand-Duc».


Afin de nous faire découvrir cette facette moins célèbre du personnage, Cesare Capitani s’est plongé dans les écrits du Florentin et en a conçu le texte de sa nouvelle pièce: « L’autre Galilée ». Déjà fort remarqué lors de son interprétation de « Moi, Caravage », le comédien milanais demeure fidèle à sa transmission de l’effervescence culturelle italienne en endossant à présent les habits de l’astronome le plus connu du XVIIe siècle.
Avec pour seul décor une poignée de fruits mis en orbite autour d’un chandelier, Cesare Capitani s’immisce poétiquement dans les traits multiples de Galilée. La tête dans les étoiles et le regard lacté, il nous offre en une heure un condensé de sa vie et de ses découvertes: évoquant son enfance en Toscane et sa fascination du ciel, il fait tout d’abord preuve d’humour et de modestie pour peu à peu se laisser emporter vers une certain orgueil constellé d’égocentrisme. Mettant en avant les inventions du grand homme telles que le compas ou la lunette astronomique, il nous révèle l’insatiable quête de savoir qui va hélas conduire cet érudit à abjurer ses théories révolutionnaires face au Tribunal de l’Inquisition. Ne s’attardant pas sur le récit de son procès, Cesare Capitani préfère mettre en scène la soif de liberté de Galilée : liberté de vivre bien sur, mais surtout liberté de penser propre au savant philosophe.
A travers cet « Autre Galilée », il est assez étonnant de voir l’analyse presque poétique que propose Cesare Capitani de cet homme de science. Avec sa voix suave et ses inflexions chantantes, l’acteur lui confère un côté fantasque et charmeur susceptible de perturber un public d’intellos ou de puristes scientifiques. Tel n’est pourtant pas sa démarche qui résiderait d’avantage dans la vulgarisation du personnage galiléen et la mise en avant de son humanité. C’est en effet l’homme qui se cache derrière le génie qui intéresse Cesare Capitani: l’homme ambitieux, visionnaire, jaloux et audacieux. Celui qui malgré sa croyance en Dieu a su séparer sa foi de sa raison. Celui enfin dont la modernité d’esprit a osé défier les doctrines obscurantistes de l’Eglise et de la tradition. Car il faut bien le rappeler : en prônant ses théories héliocentriques, Galilée s’est non seulement érigé contre les idées aristotéliciennes mais il a surtout défié les Saintes Ecritures prêchées aveuglement par l’Eglise Catholique. Voilà certainement pourquoi le génial astronome a été considéré comme hérétique jusqu’en 1992 ! Ce n’est que quatre siècles après sa naissance que le Vatican a enfin accepté de le réhabiliter …

L’autre Galilée? Un monologue intéressant et didactique qui confère une touche presque « maniériste » à ce cher Galileo Galilei. N’hésitez pas à emmener vos collégiens voir cette pièce: ils y prendront une leçon de science mais aussi de théâtre!


L’autre Galilée
de Cesare Capitani
Mise en scène Thierry Surace
Avec Cesare Capitani

Théâtre du Lucernaire
53, rue Notre-Dame-des-Champs
Paris 6e

Jusqu’au 28 novembre 2015
Du mardi au samedi à 19h
Durée : 1heure
Réservation: 0145445734

 

Reprise de L’Autre Galilée au Lucernaire à partir de ce soir et jusqu’au 12 mars 2016
Du mardi au samedi à 18h30
Attention : la pièce se joue en Italien tous les mardis !

 

Lire aussi :

Des souris et des hommes : une pièce d’une humanité désarmante

De l’autre côté de la route : une investigation drôle et attendrissante

Scène de ménage chez les Popokh

William Mesguich exalte les mémoires d'un fou

Les voisins: une pièce d’une simplicité intrigante

Dernière minute

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Publication : jeudi 8 décembre 2016 09:10

Par Nicolas Vidal - Né pendant la guerre civile au Liban, Jorj A. Mhaya a découvert le pouvoir précieux du dessin. D’abord peintre, puis caricaturiste, illustrateur de presse, il s’est ensuite épanoui dans la bande dessinée. Aujourd’hui, Jorj A Mhaya fait paraître «Ville Avoisinant la terre» (Edition Denoël Graphic), une histoire puissante, fantasmagorique et sensible exprimée comme une parabole de la condition humaine dans un Beyrouth dévasté et fantasmé. Brillant.

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Publication : mercredi 7 décembre 2016 14:17

Par Nicolas Vidal - La librairie Sauramps connaît une situation très préoccupante concernant sa survie. Depuis quelques jours,  des informations inquiétantes se propagent dans les rues de Montpellier et plus précisément dans l’éco-système culturel de la capitale languedocienne. Le groupe Sauramps serait-il menacé de fermeture imminente d’ici le début de l’année 2017 ?

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Publication : mercredi 7 décembre 2016 08:43

Par Nicolas Vidal - Suivez Benjamin Decoin, photographe, dans un voyage passionnant dans l’un des pays les plus hermétiques et fermés de la planète. Le travail de Benjamin Decoin est une passionnante découverte sociologique et géographique au pays de la dynastie des Kim. Antoine Bondaz apporte, pour sa part, son expertise géo-politique de ce pays et des craintes qu’il suscite auprès de la communauté internationale notamment sur sa stratégie nucléaire.

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Publication : mardi 6 décembre 2016 18:21

Par Nicolas Vidal - Suite à la rencontre de Salvador Duran et de Sergio Mendoza de Calexico et son big band ORKESTA MENDOZA est né l’explosif Vamos a Guarachar !

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Publication : mardi 6 décembre 2016 08:25

Par  Olivier Frégaville-Gratian D'Amore - Face à la sauvagerie cruelle des hommes, une voix féminine s’élève poétique et humaniste. Refusant tout compromis, préférant la transparence aux mensonges, elle se livre sans fard dans un plaidoyer vibrant qui touche cœur et raison. En mixant vers et prose de Goethe, Jean-Pierre Vincent livre un spectacle puissant mais bancal qui séduit par l’intensité des mots et déroute par le jeu trop accentué voire burlesque des comédiens.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR