BSC News

 

 

 

           

Par Nicolas Vidal - BSCNEWS.FR /  Arthur le Forestier revient avec un Ep qui touche par ses textes et un univers singulier. Celui qui fait sa route loin de la célébrité de son père, Maxime le Forestier, propose un nouveau projet avec 4 titres qui méritent de s’y arrêter.  Il récuse le statut de chanteur engagé. Il y préfère les textes du quotidien, des histoires d’amour et de l’humain. On aime. On a demandé à Arthur Le Forestier de nous en dire plus. Entretien.

Pourquoi avoir attendu 4 ans pour sortir votre second EP?
Il s'est effectivement passé quatre ans entre mes deux EP. J'ai voyagé et j’ai écris de nouvelles chansons pendant cette période. C'est la rencontre avec Benjamin Constant qui a marqué le début de l'enregistrement du second EP. Nous avons eu le luxe de pouvoir prendre notre temps et de trouver une identité sonore.

Pas de nom pour cet EP, pourquoi ce choix ?
Je voulais l'appeler "Un poing dans sa gueule" mais mon éditeur n'appréciait pas vraiment cette idée. Nous nous sommes mis d'accord pour lui donner mon nom, c'est une manière de me présenter. On va dire que c'est un peu une carte de visite.

 

 

Vos textes sont ciselés et chargés d'une poésie certaine. Comment se déroule le travail d'écriture pour Arthur le Forestier ?
C'est un travail assez long et laborieux pour moi. Je peux passer une année sur une chanson si un mot ne me plait pas. Il m'arrive aussi d'écrire avec d'autres auteurs ou d’autres compositeurs. Des gens comme Bruno Guglielmi ou le groupe Aliose. C'est un exercice différent mais tout aussi enrichissant.

Quel a été l'apport de votre père dans votre carrière ?
Il reste assez distant vis à vis de ça. Il m'avait simplement dit à mes 17 ans: "Tu passes le Bac et tu écris 36 chansons, après tu fais ce que tu veux".

Quels sont les thèmes qui vous tiennent à coeur et si vous souhaitiez faire passer un message, quel serait-il ?
Je n'ai pas vraiment de thème de prédilection. J'écris ce qui me chante. Je ne suis pas un chanteur engagé. J'aime écrire sur les gens, le quotidien et les histoires d'amour.

 

"J'écris ce qui me chante. Je ne suis pas un chanteur engagé "

 

Laquelle de ses 4 chansons pourrait être "l'hymne" de cet Ep ? Pouvez-vous nous dire également quelques mots sur le morceau  " Un poing dans ta gueule" ?
Je pense que c'est "Un poing dans sa gueule". C'est du moins l'avis des gens qui écoutent cet EP. C'était pour moi une chanson exutoire. Je l'ai écrite pour ne pas devenir violent paradoxalement.  Elle est venue d'une blessure d'orgueil, d'une histoire d'ami qui finit mal.

On lit dans votre présentation que vous êtes un jeune homme "plein de rage". N'est ce pas plutôt de la sensibilité qui ressort dans vos chansons ?
Je n'ai pas l'impression d'être particulièrement en colère. Il y a aussi dans cet EP des chansons plus tendres et douces comme "Pas belle" ou "Le bon endroit au bon moment". J'essaie simplement de retranscrire un état ou une émotion à travers mes textes.

Si vous deviez résumer votre album en 2 mots, quels seraient-ils ?
Si je devais le résumer en deux mots, je dirai : Chanson Française.

Où pourra-t-on vous voir sur scène dans les semaines à venir ?
Je serai sur les routes de France à partir du 23 octobre en première partie du spectacle "Stars80" et vous pouvez suivre mon actualité sur ma page Facebook
ici

Arthur le Forestier
EP - 4 titres
Universal

 

Tournée ( en première partie des Stars 80 )

23 octobre - Zenit Arena ( Lille )

24 octobre - Zenit Arena ( Lille )

29 octobre - Forest National ( Bruxelles )

30 octobre - Forest National ( Bruxelles )

31 octobre - Zenit Amiens ( Amiens )

 

Lire aussi :

 Le Comptoir des Fous : de la musique et de la fête

Zo : road movie et rencontre dans les Paradis ordinaires

Dom Flemons : les racines musicales de l'Amérique

Yael Naim : " Une chanson arrive comme elle arrive"

Orianne Moretti : une intellectuelle romantique et passionnée

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Librairie : une tendance à la résistance en France

Librairie : une tendance à la résistance en France

Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended

Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

Publication : lundi 16 janvier 2017 09:52

Par Jean-Christophe Mary - Moins populaire que «Tusk » ou «Rumours », « Mirage » reste pourtant un classique de la musique rock californienne. « Love in Store, Only Over You et Oh Diane «, titres pop rock joyeux, bondissants et plein d’énergie folk, auront définitivement marqué le début des années 80.