Passeurs de lumièrePar Félicia Sidéris - Bscnews.fr/ Festival créé en 2009, il s’articule autour des arts audiovisuels et met en lumière  des oeuvres oubliées ou passées inaperçues, qui méritent que l’on s’y attarde. Chaque année, Les Passeurs de Lumière articule sa programmation autour d’une thématique précise, à partir de laquelle se réalisent des rencontres, des débats, des expositions et des projections. Après un coup d’oeil à la nature, un passage par l’école et un voyage dans les années 60, le festival nous invite pour cette 6ème édition à frissonner autour du thème « Les monstres ». Ces derniers font partie de notre vie dès tout petit, ils sont ces ombres au coin de la chambre, ces personnages de nos contes favoris et ils nous fascinent et nous terrifient. Mais aujourd’hui, ils deviennent visibles, inondent même nos écrans, faisant peur aux petits et grands.

 

Plusieurs expositions seront donc organisées tout au long du festival. Ainsi « Sorcières, sorciers et magiciens » abordera en 14 panneaux les personnages tout droit issus de nos livres et de nos contes, avec des illustrations en couleur et à but pédagogique. Pour les plus âgés, « Peur du noir » sera organisée autour des dessins ayant servi à la réalisation du film du même nom : en 19 planches, elle permettra de visualiser le cheminement des premiers croquis à l’animation, de la création à la réalisation. Seront également présents les monstres légendaires avec l’exposition « Les monstres de légende ». Pour finir, les festivaliers pourront également "frissonner" en découvrant l’infiniment petit : « Microscopia; le monde des animaux », nous fait partir à la découverte des insectes, avec des portraits allant d'un pou à l’assaut d’un cheveu au portrait des crocs d’une araignée-crabe. Enfin, les petits et grands pourront se défouler avec une salle de miroir déformants autour de l’exposition « Je suis un monstre… » et se déguiser et se masquer pour la parade monstrueuse du samedi, à laquelle tous les festivaliers sont conviés.
Mais les monstres de notre imaginaire ne seront pas les seuls sur place. L’exposition « Arrêts sur l’image » traitera des monstruosités qui sommeillent en chacun de nous, en réunissant un ensemble de photos montage, tirées du film Of Man and War, qui seront commentées par le réalisateur Laurent Becue Renard. Dans ce film, on part à la rencontre de douze soldats américains qui rentrent du front sains et saufs. Le réalisateur nous montre que, bien qu’ils soient physiquement intacts, les monstruosités vues et vécues lors des combats leur ont laissé l'esprit en morceaux. Le film sera également projeté, en présence du réalisateur, en avant-première internationale lors du festival. Plusieurs autres projections seront organisées et, tout d’abord, le chef d’oeuvre La Belle et la Bête de Jean Cocteau, qui mêle monstruosité physique à monstruosité morale mais aussi une projection spéciale jeune public : « Monstres? Même pas peur » avec des films fantastiques d’après-guerre. Sera aussi présentée l’oeuvre de deux cinéastes de la monstruosité aux techniques très différentes:  les festivaliers pourront rencontrer Ronan Broudin, technicien en effets spéciaux, qui a travaillé à la création numérique de monstres dans A la croisée des mondes et Pierre le loup, tous les deux oscarisés. Il sera là pour rencontrer collégiens et élèves de primaires et pour réaliser plusieurs conférences sur le monstre et ses représentations. Bruno Collet, lui, confectionne également des monstres tout droit sorti de son imaginaire, mais sans avoir recours au numérique. Il sculpte ses personnages et leur donne vie dans des décors peints ou photographiés. C’est pour cela que le festival lui remet cette année le prix Label Image, qui récompense le caractère innovant d’un travail cinématographique. Pour finir, les festivaliers pourront également rencontrer le parrain du festival 2014 : Pierre Dubois. Auteur, scénariste de bande dessinée, conteur et conférencier, il est à l’origine du regain d’intérêt pour les fées, les elfes, et autres petits monstres. Il est le spécialiste du « petit peuple » en France et il sera donc sur place pour nous présenter ce monde fantastique dans la conférence « Elfes, le retour ». Toutes ces personnalités et le public se retrouveront enfin , le dimanche, pour dialoguer et débattre autour de la question qui nous intrigue tous «  Qu’est ce qu’un monstre ».
Vous l’avez donc compris, c’est une semaine pleine de découvertes et de petites frayeurs qui attend les festivaliers curieux de replonger dans le monde fantastique des monstres. Le festival Les passeurs de Lumière 2014 ? une promesse de frissons et d’émerveillement à partager en famille!

Les Incontournables:
Dimanche 30 novembre : 18h30-19h45, Grand Chapiteau, Rencontre avec le parrain du festival Pierre Dubois
Dimanche 30 novembre : 15h00-16h30, Grand Chapiteau, Grand débat avec les invités autour de la questions «  Qu’est ce qu’un monstre? »
Lundi 1er décembre : 20h30, cinéma La Bobine, Avant première « Of Man and  War », Laurent Becue Renard
Mardi 2 décembre : Journée sur les effets spéciaux au cinéma, avec Ronan Broudin, cinéma le Kerfany

Festival Les passeurs de lumière
28-29-30 novembre 2014 à Bannalec
1-2 décembre à Quimperle
www.festivallespasseursdelumiere.fr
PASS d’accès aux expositions,projections, rencontres et débats sur toute la durée du festival - 7€

A lire aussi:

Coup d’œil au cinéma français : le 18ème Festival du Cinéma Francophone d’Albi

Voyage à travers l’Europe : le 16ème Festival du Cinéma Européen en Essonne

607, Le nombre Premier

Rentrée littéraire : la roulette russe

La Compagnie Chocnosof vous propose de nouvelles clefs de lecture théâtrale

Béziers : le livre se dresse sous les chapiteaux

L'édition 2014 de l'original "Champs-Elysées Film Festival"

Commentez l'article

A LA UNE

Les écrans pour les enfants : un grave problème de santé publique ?

Les écrans pour les enfants : un grave problème de santé publique ?

Publication : jeudi 19 octobre 2017 08:43

  Par Nicolas Vidal - Au détour d’une revue de presse, je suis tombé nez à nez avec cet article troublant, paru chez nos confrères de la Correspondance de la presse : “Les professionnels de l’audiovisuel s’interrogent sur la possibilité d’interdire totalement les écrans aux enfants”. Passionnante et effrayante question.

La Belle et la Meute : un film poignant sur la violence faite aux femmes en Tunisie

La Belle et la Meute : un film poignant sur la violence faite aux femmes en Tunisie

Publication : jeudi 19 octobre 2017 08:27

  Par Romain Rougé - Présenté en avant-première dans le cadre du 39ème Cinémed de Montpellier, La Belle et la Meute parle de la violence faite aux femmes et, surtout, de cette violence pour parvenir à être reconnue comme victime.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Sans langue de bois

Alexis Lévrier :  le journalisme à l’épreuve de l’endogamie avec la politique

Alexis Lévrier : le journalisme à l’épreuve de l’endogamie avec la politique

Publication : vendredi 7 juillet 2017 11:12

Par Nicolas Vidal - Alexis Lévrier nous livre son analyse sur les liens étroits que les journalistes politiques entretiennent avec les sphères du pouvoir depuis l’Ancien Régime. «Le contact et la distance» est un ouvrage passionnant qui aborde l’ensemble de ces questions et réfléchit sur cette endogamie entre le monde de la presse et de la politique.

Idées de voyages

BANNER VOYAGE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écoutez de la musique

CARRE MUSIQUE

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer